Publicité

Jo Lakro : le single Jamais et un 2ème album

Jo Lakro revient avec le single Jamais et prépare un deuxième album pour avril 2020.

48 Cartel

Pouvez-vous nous présenter votre single Jamais ?
Ce titre a pour but de sensibiliser la jeunesse face aux dégâts psychologiques que peuvent engendrer les messages négatifs véhiculés dans beaucoup de morceaux et clips.

Qu'est ce qui vous a motivé à créer un débat sur les rappeurs ?
Beaucoup de jeunes écoutent du rap. Ils s'identifient malheureusement à ces artistes acteurs qui prônent ce qu'ils ne sont pas et ce qu'ils ne font pas. Conséquence, le taux de violence ainsi que le meurtres ont considérablement augmenté. Les rappeurs sont responsables de ces comportements qui gangrènent la jeunesse.

Par le passé on a pu vous retrouver sur des projets comme la re-scolarisation d'enfants ou la dignité des prisonniers. En quoi ces sujets vous tenaient à coeur ?
La situation scolaire des enfants dans mon pays d'origine (le Sénégal) est très déplorable. La pauvreté fait que les parents n'ont pas les moyens de les inscrire à l'école. En tant qu'artiste engagé j'ai jugé nécessaire de m'engager dans ce combat.
En ce qui concerne les prisonniers je pense que l'erreur est humaine et que chaque mauvais pas se corrige. Chaque personne a droit à une seconde chance. Même en étant en prison ils ont des droits et une dignité qu'on ne doit pas leur ôter. Donc nous artistes, nous nous devons de veiller à ce que ces personnes exécutent leurs peines dans de bonnes conditions.

Un deuxième album est prévu pour avril 2020. Pouvez-vous nous le présenter et quel sera son univers ?
Le deuxième album du 48 cartel s'appellera Il était une fois. Nous avons choisis ce titre car au début on ne pensait pas arriver jusque là, on ne pensait pas qu'on allait être autant soutenu par notre département (La Lozère). Ce qui était au départ un rêve est entrain de devenir réalité aujourd'hui.
C'est un album très coloré, un album qui fusionne old school et new school !!! un album pour tous âges.

En quoi le partage et la collaboration entre différents artistes est important pour vous ?
C'est dans le partage que l’expérience et l'apprentissage s'accroissent.

Souhaitez-vous nous parler du 48 Cartel que vous avez formé avec votre ami d'enfance ? D'ailleurs le logo m'intrigue aussi un peu...
Le 48 CARTEL est un groupe de rap lozérien (48) basé dans la ville de Mende, Il a été crée en 2009 par moi même (JO LAKRO). Il est composé de DJ ARAK, NANCY M qui s'occupe de la communication et l'artiste JO LAKRO.
Le logo représente un bouclier, dans le milieu de la musique il y a du bon comme du mauvais et il faut savoir encaisser, Ce logo signifie tout simplement que nous sommes prêts à recevoir les avis de tout le monde et que nous ne seront déstabilisés par aucune mauvaise situation.

Quelles valeurs aimeriez-vous que la musique transmette ?
Les vraies valeurs humaines, le respect, la solidarité, des vrais messages positifs pour la jeunesse.

Qu'appréciez-vous dans la scène et avez-vous hâte d'être en concert dès que ce sera possible ?
Pour moi la scène représente la récompense de tout le travail fourni en studio. C'est l’occasion pour un artiste de partager sa passion avec son publique.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
MERCI.

Merci à Jo Lakro d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

48 Cartel Feat Charmi - Jamais

A propos

Jo Lakro collabore avec des artistes comme TURBULENCE (Jamaïque), BOSS ONE (3ème œil) PROPHECY (Assassin) BRAHIM, RPZ, KALASH LAFRO, CORDEON (Portugal) et bien d’autres.

Après cette production et des apparitions sur des albums tel que LE REFLET DE LA REALITE de SMAELO FLOW FAZEUR et le DOUBLE L avec LORDTISME.

JO LAKRO ressent le besoin de changer d’environnement musicale et décide de se rendre au Sénégal pour enregistrer un deuxieme album intitulé Africa Cocktail

Frappé par la situation scolaire des enfants de leur commune, JO LAKRO produit avec l’appui de l’O.N.G Suisse (terre des hommes suisse) l’album JUSTE 1 GESTE dont les bénéfices ont permis la réinsertion d’un bon nombre d’enfants dans le circuit scolaire.
Avec les titres JAIL et LA LETTRE, L’artiste marque son empreinte sur la compilation DIGNITE POUR LES PRISONNIERS suivi d’une série de concerts.

En 2018 il fait sont retour en France et forme avec son ami d’enfance DJ ARAK le 48 cartel. Après avoir sorti plusieur clips dont les liens sont ci dessous, le premier album du 48 cartel sort en 2019.

interview Musique

The DeNiro's : l'EP Surfin' in love The DeNiro's : l'EP Surfin' in love
The DeNiro's, saltimbanques officiels de la famille Corleone, pratiquent un surf rock nouvelle v...
  Electric Mamba : le clip coloré Bande de Bangui
Le label Underdog Records continue son exploration des musiques du monde. Après des voyages e...
Electric Mamba : le clip coloré Bande de Bangui

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire