Publicité

JIRM : l'album The Tunnel, The Well, Holy Bedlam

Maxime Lopes Par Le vendredi, 04 mars 2022 à 21:31 0

Dans Culturel

Voici une groupe qui va propulser vos oreilles exigeantes dans une nouvelle dimension Rock :  les ténors du heavy rock prog et psyché scandinave JIRM (ex-Jeremy Irons and the Ratgang Malibus). Leur cinquième album “The Tunnel, The Well, Holy Bedlam" est un tour de force sonore de presqu'une heure propulsé par la puissance soul stratosphérique du vocaliste Karl Apelmo, des solos de saxophone hallucinogènes et une machinerie savamment huilée de riffs telluriques infatigables. Une odyssée rock qui plaira à n'en pas douter aux fans de REZN, Yob, Elephant Tree ou Cities of Mars.

 

JIRM - The Tunnel, The Well, Holy Bedlam

JIRM sont de ces groupes rock qui marquent, avec leur vision innovante et si singulière du rock psychédélique et de ses nombreuses facettes. Leur force d'introspection embarque l'auditeur dans des excursions aventureuses, élargissant son horizons et sa conscience. Le groupe démarre en 2004 sous le nom Jeremy Irons & the Ratgang Malibus. et effectu de nombreuses tournées de Sao Paulo à Pleszew, se positionnant comme l'un des groupes les plus actifs et prolifiques de la scène heavy rock scandinave. Ils décident d'adopter le diminutif JIRM en 2018, lors de la sortie de leur quatrième album "Surge Ex Monumentis" chez Small Stone Records — un disque débordant d'une énergie nouvelle et décrit comme "une montagne russe d'émotions et un triomphe cinématographique" et "un mélange de Soundgarden à leur époque la plus groovy et de Pink Floyd" par la critique anglophone.

Leur cinquième album "The Tunnel, The Well, Holy Bedlam" a été enregistré avec les contraintes liées à la pandémie : les morceaux ont été enregistrés dans cinq studios différents en Suède. Cela a été un défi tant du point de vue de l'écriture que de la technique. Cependant, le résultat sonne plus époustouflant et savoureux que jamais, le talentueux quartet dépassant outrageusement ses limites créatives.

A propos de ce nouvel album : "La réalisation de cet album a été longue et étrange - c'est un voyage coloré par des flux de faisceaux galactiques et toute cette magie et ces trucs et a façonné cette création en un organisme quelque peu nouveau. Les chansons ont rencontré leur créateur et se sont retournées avec de nouvelles prédictions de ce qui nous attend, et nous sommes prêts à tirer des épées sur le champ de bataille du son. The Tunnel The Well Holy Bedlam " a plus ou moins jailli du même abîme de ténèbres que notre dernier album. Quand on fait des disques d'une manière aussi bizarre, rien ne se passe jamais comme on l'avait prévu, et cela a évolué en un processus bizarre auquel nous nous sommes abandonnés. Donc si vous aimez ou n'aimez pas quelque chose de tout ça, on ne peut littéralement pas nous en vouloir. Et la cause étant, nous avons totalement perdu le contrôle à la minute où nous avons établi notre premier contact avec la fabrication du son."

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam