Publicité

Jerusa Barros : l'album Ilhas (Isole)

Jerusa Barros dévoile le clip du single Di un solo colore, extrait de l'album Ilhas (Isole).

Jerusa Barros - Ilhas

Cap-Verdienne de naissance et Palermitan par adoption, Jerusa Da Conceiçao Barros est une chanteuse et compositrice qui, avec son expérience artistique et biographique représente une synthèse précieuse entre l’Afrique créole et le cœur de la Méditerranée. Sa musique est imprégnée à la fois des couleurs et des rythmes capverdiens ainsi que de la chaleur des sons méditerranéens, capables de créer une toute nouvelle formule pour l’écriture de chansons italiennes.

Née le 1er novembre 1977 à Sal, une île de l’archipel volcanique du Cap-Vert, elle s’installe à Palerme, avec sa mère, à l’âge de 5 ans. Elle vit, grandit, étudie et commence à chanter dans une Sicile de l’art, un melting-pot de cultures, qui voit aujourd’hui la montée d’une scène artistique de grande importance, surtout dans une perspective musicale. Sa relation avec la musique est ancienne et passionnée : dans sa famille, ils chantent, dansent, jouent différents instruments de musique et écoutent beaucoup de musique afro-américaine, du jazz-blues d’Ella Fitzgerald à l’âme écrasante d’Aretha Franklin, en passant par le romantique et élégant Stevie Wonder, en passant par James Brown, Nina Simone, Michael Jackson et bien d’autres.
 
Elle combine le répertoire populaire sicilien, en tant qu’interprète de Rosa Balistreri, et le répertoire populaire capverdaire, en tant qu’interprète de Cesaria Evora, Teofilo Chantre, Ildo Lobo, Tetè Alhinho, Mario Lucio et tous les grands noms qui ont contribué à faire connaître la musique capverdienne au monde entier. Cette période de grande croissance artistique se réalise en 2001 grâce à la création du groupe (voix, guitare, basse, piano et percussions) "Cabeça Negra", grâce aussi au fort sentiment avec son partenaire de vie Francesco Cimino.
Avec ce groupe, la chanteuse s’aventure pour la première fois dans l’écriture de chansons, en particulier des textes capverdiens qui parlent de sa vie, d’elle étant en fait étrangère au Cap-Vert et "deux fois insulaire", et de toutes les suggestions liées à cela : le vent, la mer, la terre, le voyage comme une condition spirituelle. La redécouverte de sa langue maternelle est d’une importance particulière, tant dans sa vie que dans ses chansons.
Jerusa dit: « je voulais parler de moi-même et de ma vie et j’ai commencé à écrire des chansons comme "Estranjera cabverdiana", qui parle de mon être un étranger au Cap Vert, ou "Em que lingua vou falar", dans lequel je me suis demandé dans quelle langue j’avais à parler quand j’ai rencontré une sœur au Cap-Vert que je n’avais jamais rencontré auparavant ». C’est un mélange réussi de rythmes capverdiens et de sons méditerranéens au nom de la musique originale et contemporaine du monde, qui amène Cabeça Negra sur plusieurs scènes importantes.

JERUSA BARROS Di un solo colore

Musique

The Yokel : l'album Y The Yokel : l'album Y
L'album Y de The Yokel est enfin sorti. Il est accompagné du clip Morgon peak.
  Orange : partenaire des Jeux Olympiques de Paris 2024
A quatre ans des Jeux, Orange devient partenaire Premium et Fournisseur officiel des Jeux Olympiques...
Orange : partenaire des Jeux Olympiques de Paris 2024

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire