Publicité

Jayne Luka présente Crush

La chanteuse lyonnaise Jayne Luka présente Crush : l’histoire d’un courant intense qui passe entre deux personnes.

Jayne Luka - Crush

Peut-on en savoir plus sur le titre Crush, que vous avez récemment dévoilé ?
CRUSH c’est l’histoire d’un courant intense qui passe entre deux personnes.
Il s’agit de mon premier single.
Dans le clip tout repose sur la dualité : l’imaginaire confronté à la réalité, le bleu froid évoquant le terre à terre qui tranche avec le rouge sensuel, la tonalité mineure du morceau contrastant avec le motif en majeur.
On retrouve cette dualité dans mon nom d'artiste Jayne Luka, le féminin / masculin.
Dans le texte, Je constate qu’on ne choisit pas les affinités qui peuvent se créer entre deux personnes : Personne n’est à l’abri d’avoir un CRUSH au détour d’une rue ou d’une soirée.
Je dirai que c’est une chanson up tempo, avec un arrangement minimaliste électronique empreint de sons deep house, avec une mélodie vocale plutôt pop. 

Si on ne choisit pas les affinités qui peuvent se créer entre deux personnes, vous est-il déjà arrivé d'avoir un "Crush" au détour d'une rue ou en soirée ?
Et bien oui évidemment, tous mes titres sont empreints de mon experience, et je pense que çe ne concerne pas que moi. Les affinités se créent et se délient tous les jours, c’est le principe des relations humaines, et l’humain est le centre de nos métiers artistiques, de la culture, de ce qui nous construit personnellement. L’humain est un sujet fascinant : j’écris sur des sujets qui me touchent, et qui je pense peuvent toucher un bon nombre de personnes. 

Vous signez ici votre premier single. Pourtant vous êtes auteure, compositrice, interprète, multi-instrumentiste, réalisatrice, danseuse... beaucoup de talents que d'autres vous envieraient. Qu'est ce qui vous a poussé à enfin sortir ce titre ?
J’ai commencé à faire de la scène très jeune, et à travers chacune de mes expériences, j’ai appris, j’ai grandis, et j’ai développé un amour de la création.
Tout m’a toujours poussé à sortir mes titres mais il faut avancer petit à petit, savoir revêtir plusieurs casquettes pour pouvoir les porter, les assumer.
Sortir un titre c’est le rendre concret, mais tout existait depuis longtemps dans ma tête. Il me fallait le temps pour faire murir les différentes étapes et enfin accoucher de mon projet.
Je rajouterai qu’il est essentiel pour moi de m’entourer des bonnes personnes (des personnes que j’aime) pour garder l’essence même de mon projet et le faire vivre tel que je le souhaite.

Quels souvenirs gardez-vous des comédies musicales dans lesquelles vous avez joué (Les liens du temps, La Belle et La Bête...) ? D'ailleurs aimeriez-vous en refaire une ?
C’était une formidable école, qui m’a offert mes 100 premières scènes. Avec ces premiers spectacles musicaux, j’ai pu collaborer avec d’autres artistes, construire un esprit d’équipe, soumettre mes premières idées, m’impliquer dans la création de certaines chorégraphies, de mise en scène…
Jouer des personnages m’a aidé à dépasser mes limites et mes habitudes : étant plutôt introvertie à l’époque, j’ai alors su trouver ma place et j’ai commencé à développer mon identité musicale. J’y repense aujourd’hui avec beaucoup de douceur. En refaire une aujourd’hui ? Pourquoi pas, je ne suis jamais fermée à de nouveaux projets, cependant le rôle que je préfère jouer est le mien (sourire) et c’est celui sur lequel j’axe mon avenir. 

Comment avez-vous travaillé sur le titre Crush et quels sont les points sur lesquels vous attachez le plus d'importance ?
J’étais en studio, lorsque Davy Anders m’ a fait écouter une bande démo de l’instrumental du morceau. J’ai tout de suite accroché avec l’univers minimaliste, et la dualité mineur / majeure des instruments. C’est alors que très rapidement m’est venu le thème et la mélodie qu’il a tout de suite adoré. Une semaine après nous enregistrions une première version du titre. Ce qui est important pour moi dans ce titre c’est tout l’aspect « dualité » qui nous avons évoqué plus tot et comme toujours le message que je voulais porter.

En quoi est-il important que vos chansons soient porteur d'un message ?
Pour moi être un artiste aujourd’hui c’est un mélange de pleins de choses : se dévoiler, être sincère, toucher les gens qui se reconnaissent dans ces messages, c’est aussi transmettre des émotions, replacer l’humain au centre de nos questionnements, de nos introspections. On peut porter un message avec des mots mais aussi avec des images, des intentions… 

Peut-on en savoir plus sur le tournage du clip ?
Une fois la chanson terminée, je me suis immédiatement mise à écrire le clip. Toutes les images me sont venus naturellement, il fallait alors trouver les lieux et les personnes pour m’aider à le rendre vivant. Pour cela je me suis entourée d’un jeune réalisateur (Hugo Guillemin -  HugeGrizzlyProduction) qui a de suite saisi mon univers. Dans ce clip on peut retrouver tous mes amis artistes dont les deux musiciens qui m’accompagnent sur scène : aux claviers Valentin Guichard, et aux percussions Olivia Martin.

Aura-t-on l'occasion de vous voir prochainement en concert et que vous procure la scène ?
Nous répétons actuellement les différents titres de mon prochain EP pour pouvoir vous les présenter sur scène très prochainement.
La scène : c’est la vie, c’est le partage. Savoir que ton titre est diffusé et écouté c’est une chose, mais le défendre sur scène c’est le faire vivre et le partager directement avec le public. C’est une énergie que l’on se transmet : c’est l’essence même de ma vie d’artiste.

Peut-on en savoir plus sur vos prochains projets et un album est-il en vue ?
Le prochain titre sortira bientôt, l’EP suivra lui aussi. On a déjà bouclé beaucoup de titres... tellement qu’il nous faudrait trois vies pour tout sortir (rire).
J’espère surprendre les auditeurs en dévoilant des titres aux styles très différents comme toutes les émotions qui me traversent.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Je souhaiterais vous remercier pour cette interview. C’est grâce à vous que les artistes indépendants peuvent être entendus, leur sincérité et authenticité sont l’avenir de la musique pour moi.

Merci à Jayne Luka d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez la également sur Facebook.

Jayne Luka - Crush

interview Musique

Atanaz : le single Casino Atanaz : le single Casino
Atanaz, jeune prodige du label Delorean Music Group est un auteur, compositeur et interprète ...
  L'exposition Léonard de Vinci au Louvre
Un peu de grâce et de beauté avec l'exposition la plus attendue de l'anné...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire