Publicité

James BKS : l'album Wolves of Africa Part. 1

Maxime Lopes Par Le vendredi, 08 juillet 2022 à 12:14 0

Dans Culturel

Après plus de 6 millions de streams sur ses précédents singles « New Breed », « No Unga Bunga », « Kwele » et « Kusema » et « Pana Njia », James BKS sort Wolves of Africa, une saga en deux parties dont le premier volet est désormais disponible avec son titre phare « Jungle Go Dumb » featuring will.i.am.

James BKS - Wolves of Africa

De l'ombre à la lumière

James BKS a commencé sa vie en France dans les années 1980, mais les choses ont radicalement changé lorsque sa famille a déménagé aux États-Unis. Là-bas, au sein d'une scène musicale prolifique, il découvre la production hip-hop, et développa son propre talent dont il ignorait l'existence. Face à cette nouvelle passion, il travaille et compose sans relâche des beats pour les plus grands noms de la scène rap française et internationale, tels que Snoop Dogg, Akon, Puff Daddy et Ja Rule.
 
Dans les années 2010, il revient en France pour monter son propre label, Grown Kid, travaillant surtout sur le développement d'artistes, de la composition de bandes sonores, de la production de musiques publicitaires et d'images, de bandes originales de films... Jusqu'au jour où il rencontre enfin son père biologique, le célèbre Manu Dibango.
 
Grâce à une tempête d'événements que certains appelleront « le destin », il noue peu à peu un lien fort avec son père, comme un lent et réfléchi retour aux sources. Suite à ces retrouvailles, la vision musicale de James BKS prend une tournure inédite. Il s'imprègne de la culture douala, des rythmes Bulu et même Bikutsi. Façonné par ces nouvelles influences musicales (et son passé pop), son prochain nouvel album "Wolves of Africa" ​​fait écho à la culture africaine.

Une quête personnelle, artistique et familiale

Wolves of Africa est le fruit d'un long cheminement personnel, artistique et familial, témoignage du fait qu'il faut parfois toute une vie pour trouver sa propre voie musicale.
 
James BKS appartient à une nouvelle race de loups : pas de celle qui arpente les alpages européens depuis des millénaires et qui charrie des mythes anciens. Plutôt de celle qui s’est établie en Afrique, appelée loup doré, et qui incarne une autre ère, une nouvelle génération voyageuse. Entre la France, les États-Unis et le continent de ses racines, le producteur français a bâti son premier album.
 
Wolves of Africa est donc l’album d’une vie, une étape phare dans un cheminement existentiel.  C’est d’ailleurs l’aboutissement de cette quête qui l’a mené à collaborer avec will.i.am, qui interpelle dont le clip sera disponible très prochainement.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam