Publicité

Institut : Au dessus du prix de l'argus

Maxime Lopes Par Le vendredi, 19 novembre 2021 à 15:56 0

Dans Culturel

Institut dévoile aujourd'hui le clip de son nouveau titre Au dessus du prix de l'argus extrait de son nouveau 7' Mais pas avec n’importe qui.

Respectant le RGPD et les normes de diffusion pour le broadcast, ce nouveau clip, réalisé par le photographe Elie Jorand dans le cadre de la collaboration Institut & Art of the Memory Palace, est une mise en valeur du patrimoine naturel français, une ode aux aires de repos et au transport routier, un plaidoyer pour la vitesse.

Il n’évite pas les sujets qui fâchent, entrant volontiers dans le dur : deuil, transsexualisme, cancel culture.
Il embrasse les audaces formelles grâce à l’utilisation de faux raccords, ralentis, travellings.

L’objectif commercial est clair : il s’agit de capter différentes typologies de publics, exigeant et enthousiaste comme cœur de cible, mais également grand public plus volontiers atteint par l’effet hit parade.

Mais pas avec n’importe qui, nouveau 7’’ d’Institut co-écrit avec Art of the Memory Palace (duo composé d’Andrew Mitchell et Raz Ullah, clavier de Jane Weaver), illustre ce que peut être un dialogue transmanche abouti. Les deux formations avancent ici main dans la main, s’appuyant pleinement sur la complémentarité des compétences, oeuvrant sans complexe au service de la qualité produit. Par conséquent, si les textes sont à nouveau à 100% écrits par Arnaud Dumatin, la composition et l’orchestration sont partagées à parts égales entre les deux entités. La réalisation, quant à elle, est assurée par Emmanuel Mario (Astrobal), toujours animé d’une passion sans bornes pour les défis techniques et artistiques.

Sur des musiques hypnotiques aux multiples digressions cosmiques, poussant dans ses retranchements le concept de chanson française post-moderne, les voix, planante et sexy de Nina Savary, en contrepoint de celle, houblonnée et retenue d’Arnaud Dumatin, abordent avec nonchalance des thématiques universelles : la confusion des genres, la nostalgie des villes napoléoniennes, la solitude à deux dans un environnement naturel dégradé, l’hôtellerie lifestyle, les véhicules vintage, la cancel culture et les loisirs créatifs.

INSTITUT & ART OF THE MEMORY PALACE - Au dessus du prix de l'argus

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam