Publicité

Igor And The Hippie Land : l'album Love and Chaos

Rédaction Divertir Par Le jeudi, 19 décembre 2019 à 13:31 0

Dans Culturel

Igor And The Hippie Land dévoile l'album Love and Chaos, une expérience rock entre mélodie et puissance.

Igor and the Hippie Land - Love and chaos

Ne cherchez pas la Hippie Land dans un atlas. Cette contrée mythique existe seulement dans l’imagination d’Igor Stanislas, chanteur, guitariste, pianiste et de son complice Emanuel McManus, guitariste, mandoliniste accompagné par Philippe Jeoffroy à la batterie et Bruno Burtre à la basse. Citoyens d’une terre où résonnent pour toujours par les harmonies des Beatles, de Bowie, du Floyd ou des Beach Boys, y cultivent des morceaux évoquant les riches heures de la pop et du rock 60s et 70s.

Après Dig For Victory (en 2013)  le EP Disappering World (en 2015) et Wonderful Circle (en 2017), Igor And The Hippie Land poursuit inlassablement sa quête de la perfect song avec Love and Chaos. Une nouvelle moisson de titres aux atmosphères variées, dont les textes sensibles, finement ciselés par l’autrice britannique Claire Gristwood, évoquent les désordres du chaos, tant personnel que planétaire, et l’amour comme remède universel.

Un classic rock au sens le plus noble du terme, dont le charme intemporel séduit déjà au-delà de nos frontières : à l’invitation d’une radio américaine, Igor And The Hippie Land s’envolera en janvier 2020 pour quelques dates en Californie.

All you need is Love and chaos. All you need is Igor and the Hippie Land...

Interview

Pouvez-vous nous présenter votre album Love & Chaos ?
Love&Chaos est notre 3ème album dans la langue de Shakespeare c’est un retour aux sources avec des chansons écrites à la manière des songwriters que nous aimons, The Kings, The Beatles, The Beach Boys, David Bowie, Pink Floyd, Serge Gainsbourg mais aussi dans son aspect rock, des groupes comme Blue Öyster Cult par exemple. Mais tellement d’artistes nous ont nourris Nous avons composé MacManus et moi les 12 titres chacun de notre côté ensuite avons fait notre popote pour enfin proposer les mélodies chantées à notre amis Britannique Claire Gristwood auteure de tout l‘album sauf du titre Flower in the Wind.
Des répétitions s’en sont suivies avec le batteur Philippe Jeoffroy, le bassiste Bruno Burtre, la choriste Nastasia de Geer. L’album relate la vie, les relations humaines souvent difficiles, la nature, le climat avec RAIN la complexité des rapports en général.

Pourquoi cette contradiction entre Amour et Chaos ?
Je ne le vois pas vraiment comme une contradiction mais plutôt comme une confrontation d’une réalité sociétale qui se durcit où la violence se banalise de chaque côté parce qu’à force d’injustice sociale le chaos s’installe. Je pense que l’amour reste un espoir All you need is love disait John Lennon.
Nous ne sommes pas naïf les années hippie sont bien loin, bien au contraire très lucide d’où ce titre.
Mais un artiste n’est-il pas là pour apporter de l’espoir ?

Peut-on en savoir plus sur la partie instrumentale et qu'est ce qui vous a plu dans les sonorités de la pop et du rock 60s et 70s que l'on peut entendre ?
La guitare, la mandoline, les instruments organiques nous plaisent davantage que les sampler nous aimons le rock et le rock c’est cela ! Du à notre grand âge « lol » nous avons de suite durant notre apprentissage musical ingurgité l’ensemble de la musique occidentale de woody Gutrie (folk song) au Clash, en passant par Led Zeppelin, Pink floyd, the Band, les Beatles, The who, Grateful Dead, tout cela nous amène à une recette que nous seuls connaissons… et puis pour rajouter que quand on sait qu'Elvis enregistrait sur une unique piste, les Beatles 4 pistes. Les amplis à lampes qui crachent ! Quel pied !
Avec aussi derrière les consoles des petits génies qui n’hésitaient pas à inventer avec parfois les moyens du bord…

Pour les textes vous travaillez avec la britannique Claire Gristwood. Les échanges se sont-ils passés simplement et qui donne la première idée pour les paroles ?
Et bien généralement nous lui donnons la mélodie on appelle cela du Yaourth dans le jargon des musiciens, avec un nombre de syllabes à prononcer bien précis, nous allons jusqu’à lui demander d’aller vers une sonorité des mots pour avoir la musicalité des mots souhaité et l’anglais s’y prête parfaitement. Son talent indéniable de l’écriture nous facilite la tâche.
Nous aimons donner une trame, un thème qui nous est cher, la nature, la vie, les relations humaines etc… Ensuite Claire nous fait une voix témoin avec ces jolies mots et nous validons, je les chante c’est finalement très simple.

Comment s'est passé les enregistrements en studio ?
Et bien pour cette fois nous avions envie d’un isolement à la campagne, loin des tumultes et du stress des grandes villes. Nous sommes partis non loin de Nantes, dans une ferme d’une petite bourgade toute équipée pour y loger une semaine entière. Nous avons loué du matériel sur place, et avons enregistré toutes les rythmiques, batterie, basse, guitares en live aux clics pour la plupart ! Pour avoir cette cohésion et un son compact. L’acoustique du lieu fût parfait. Nous pouvions enregistrer le soir très tard comme le matin nous étions libres, vu que nous étions aux manettes.
La batterie nous a été prêtée par le batteur de M une belle Ludwig ! Philippe Jeoffroy s’est éclaté ! Quand à Bruno, le bassiste, il avait amené un mastodon pour avoir un gros son.
Nous avons pris le temps de pouvoir nous installer d’écouter, de respirer la douceur de la campagne, une semaine dans le Hippie Land n’est ce pas ?
Ensuite nous avons fait les overdub et les voix lead dans un studio Parisiens durant toute l’année 2018, des solos de guitares au domicile de Emanuel MacManus, c’est un album artisanal.
Mixé en Angleterre par Steve Tanton et mastering par Pete Maher.

Parlez nous du titre Rain et de son clip...
J’ai trouvé cette suite d’accords au piano, la mélodie m’est venue assez rapidement comme une évidence, comme une providence. MacManus y a posé le thème de guitare que j’avais en tête et a amené son écriture et sa personnalité. Cette suite lancinante, hypnotique qui grandit dans une orchestration plus grandiose à la fin du titre nous a donné l‘envie de sortir ce titre en premier single car nous savions que RAIN serait importante par son thème.
Etant très sensible à l’environnement et le changement climatique, le manque d’eau, ce titre m’est venue comme une évidence et c’est ensuite que Claire Gristwood a pris la plume pour les paroles avec son talent habituel… Lorsqu’elle a posé sa voix témoin nous avons trouvé que cela sonnait vraiment super et que cela serait une bonne idée de la garder et de chanter en duo.
Pour le le Clip c’est une idée de Pascal Venturini réalisé par Philippe Monerris pour Images Production, tourné dans les Causses dans l’Aveyron avec le comédien Thierry Levaret. Nous y apparaissons quelques secondes.

Peut-on en savoir plus sur l'artwork de l'album Love & Chaos ?
Sur la pochette on y voit 2 jeunes hommes dans une forêt fantastique et bien ces 2 jeunes garçons ce sont Emmanuel et moi lorsque nous avions 20 ans en Angleterre où nous y avons vécu 4 ans. Ce cliché dans la Forêt d’Hampstead au nord de Londres m’a toujours interrogé sur sa magie. J‘ai gardé cette photo longtemps dans mes archives et il était temps de la sortir à nouveau ! Le photographe est un Australien mais nous nous sommes perdus de vue et à cette époque c’était monnaie courante sans les réseaux sociaux et les portables. Ensuite nous avons cherché un univers fantastique autour de cette photo et trouvé un univers de vielles peintures médiévales que nous avons intégrer.
Vania Rouillier le graphiste de seedcom nous a bien aidé pour les solutions et le montage, du recto plutôt Love et de son verso Chaos inquiétant, apocalyptique.

L'album sera également disponible en vinyle le 22 novembre 2019, c'était inconcevable de ne pas proposer ce support afin d'enjoliver votre musique ?
Oui le vinyle reste et restera un support fiable dans sa chaleur et relief sonore mais aussi sur son aspect esthétique bien loin de la dématérialisation sans âme du numérique…

Aurez-vous l'occasion de défendre prochainement l'album Love & Chaos sur scène et comment vous sentez-vous lorsque vous êtes en concert ?
Et bien Nous préparons notre départ en Californie non loin de San Francisco vers Sonoma pour quelques dates fin Janvier invité par John Myers d’une radio périphérique KSVY radio qui adore notre musique et qui la passe régulièrement, ensuite nous aurons un Showcase le 7 Février dans le magasin Gibert Joseph St Michel Paris invité par Philippe Marie le directeur qui nous a déjà fait confiance nous le remercions, une date le 30 Avril à la Dame de Canton Paris un lieu que nous aimons.
Nous sommes en recherche de dates et surtout d’un tourneur… (ceci est un appel du monde libre… lol)

Que souhaitez-vous dire pour conclure et réussirez-vous à sortir de ce monde si méchant ?
Comme dit le proverbe, ne prenez pas trop la vie au sérieux car vous n’en ressortirez pas vivant. Nous sommes très lucides sur le fonctionnement de la société et le Hippie Land à les yeux grand ouverts.
Nous serons toujours du côté du faible sachez le…

Merci à Igor & the hippie land d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Igor And The Hippie Land - Rain (official) 03:23

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam