Publicité

Gypsetters : leur album éponyme

Rédaction Divertir Par Le jeudi, 14 décembre 2017 à 14:32 1

Dans Culturel

Peut on dire qu’il y ait une musique tsigane... ou plutôt une manière tsigane de jouer de la musique ? Tarafs et fanfares d’Europe de l’est, jazz manouche, flamenco andalou sont l’expression d’une liberté d’improvisation, d’un goût profond pour les croisements musicaux.

Un nouvel album est attendu pour début 2018.

Gypsetters

Comme toutes les musiques, celle-ci a pourtant évolué avec son temps, comme le montre le travail d'artistes comme Besh O Drom ou Gipsy Casual. C'est cette volonté de s'affranchir des clichés qui a réuni les membres du groupe Gypsetters, sous la bannière de ce néologisme formé à partir de "gypsy" et "jet-set", comme un symbole.

Erika et Angelina chantent la musique traditionnelle tzigane depuis plus de dix ans dans différentes formations. Elles aspirent aujourd'hui à élargir leur public et apporter leurs influences au service d'un projet artistique plus accessible, et d'un son plus moderne, davantage tourné vers les musiques électroniques. Leur rencontre avec le producteur Romain Pierre début 2015 marquera le début d'une collaboration dans cette optique : réadapter la musique tzigane, ses thèmes, ses harmonies à une production électronique moderne.

Romain Pierre clôt alors une période de cinq ans de tournée en tant que DJ/trompettiste de musiques du monde, et l'occasion est trop belle pour se lancer sur un projet live, chanté, et surtout sur un premier album. Après quelques essais d'arrangements sur des morceaux traditionnels, ils commencent à écrire des chansons, principalement en français.

Sur ce premier album, l'univers tzigane apparaît comme le fil conducteur d'une douzaine de chansons, certaines plus axées sur le texte, d'autres faites pour les clubs. Les thèmes restent dans la pure tradition tzigane - la mélancolie, l'amour, l'oubli - mais transposés dans un contexte actuel, urbain, universel.

Gypsetters - Take The Pose

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • JMLopez

    1 JMLopez Le lundi, 19 mars 2018

    Où est passée la Erika Serre de l'époque Erika & Emigrante ?

    Ce projet n'a aucun intérêt.
    Il n'existe que par l'égo surdimensionné de celle qui, il y a peu, avait baptisé leur formation Les Anges et Lina - toute aussi inintéressante que ce trio-là.

    De grâce Erika, retrouvez l'esprit rock'n roll qui animait Emigrante.

Ajouter un commentaire

Anti-spam