Publicité

Gilles Paris présente son roman Le bal des cendres

Maxime Lopes Par Le jeudi, 07 avril 2022 à 07:59 0

Dans Culturel

Gilles Paris présente son roman Le bal des cendres. Le spectacle Courgette, tiré du roman Autobiographie d’une courgette, sera quand à lui adapté au théâtre.

Bal des cendres - Gilles Paris

Le livre Le bal des cendres

Lior, Thomas, Sevda, Anton, Ethel et bien d'autres sont venus en vacances à Stromboli, à l'hôtel Strongyle, dans l'intimité d'un lieu paradisiaque géré par un Français, Guillaume, et sa fille adolescente, Giulia. Le volcan, menaçant et imposant, n'est pas seulement dans la montagne. Il est en chacun d'entre nous. Et lorsqu'il gronde et que la vie ne tient plus qu'à un fil, que les secrets les plus sombres remontent à la surface, les actes, seuls, demeurent. Et si le personnage principal de ce roman n'était autre que Stromboli, cette île éolienne, face à la Sicile, âpre, rude, aux plages noires, et si lumineuse ? Cet été de tous les dangers sera le prix à payer pour se libérer enfin.

Interview

D'où vient votre passion pour la littérature ?
A dix ans j’écrivais un journal  intime. J’aimais m’isoler déjà avec l’écriture qui m’apportait un certain réconfort. Toutes ces questions sans réponses trouvaient une explication entre mes doigts. J’ai lu beaucoup d’auteurs étrangers adolescent, Tennessee Williams, Truman Capote, Christopher Isherwood ils m’ont ouvert l’esprit. La littérature qui me plait m’aide à réfléchir, à me rendre plus empathique au monde.

Pouvez-vous nous présenter votre roman Le bal des cendres ?
Des touristes étrangers se retrouvent dans un hôtel à Stromboli, avant, pendant, et après l’éruption du volcan. Leur destin va s’en trouver modifié, pour le meilleur ou pour le pire. Comment agit-on face au danger, quel qu’il soit ?

Que peut-on savoir des personnages de votre histoire et que vont-ils partager en commun ?
Ils vont partager l’été et ses saveurs, certains vont s’aimer, des couples se défaire. Le volcan n’est pas seulement dans la montagne. Il est en chacun d’entre eux, de nous.

L'histoire nous plonge à Stromboli, un lieu théoriquement paradisiaque. Que peut-on savoir à son sujet et pourquoi n'est-il pas si tranquille... ?
C’est une île à la fois accueillante et âpre. Les plages de sable noir ne sont pas conçus pour les familles : on y perd pied très vite. Les touristes viennent généralement quelques jours, la plupart viennent escalader le volcan, une expérience unique. Mais on peut se promener sur les nombreux sentiers, rejoindre chaque bout de l’île éolienne à pied, en faire le tour en barque. Ou que vous soyez à Stromboli, une vue imprenable vous rattache au volcan.

Quels ont été vos choix pour la couverture du livre ?
Plusieurs couvertures m’ont été proposées par Plon. Jusqu’à celle choisie, une évidence. Strombolicchio, la première partie du livre, avant l’éruption, face à la mer immense. Ce col du volcan majestueux et énigmatique.

Aurez-vous l'occasion de faire des séances de dédicaces et d'assister à des salons du livre prochainement ?
Oh oui, j’adore cela. Tout figure sur mon site d’auteur, et renouvelé au jour le jour.
Comment saurait-on sinon ceux et celles qui vous lisent ?

Vous êtes également attaché de presse. Qu'appréciez-vous dans cette activité ?
C’est ma vie sociale ! Sans elle je serais un ours en sa caverne qui s’isolerait du monde.

Comment voyez-vous l'évolution du monde du livre au fil du temps ?
Je pense que le numérique a encore de nombreux progrès à faire dans un pays qui semble le bouder. En France nous aimons les livres papier, y mettre des grains de sable, ou du chocolat.

Est-il possible de nous dire quelques mots sur votre roman Autobiographie d’une Courgette qui fête ses 20 ans cette année ?
C’est un peu mon trèfle à cinq feuilles ce roman. Depuis sa naissance en 2002 chez Plon, il n’a cessé de me surprendre par les différentes adaptations en poche, J’ai lu et Flammarion, à la télévision, au cinéma, rien ne l’a empêché de suivre sa route et son succès.

Autobiographie d’une courgette a été adapté en film d’animation et celui-ci a reçu un César. Comment aviez-vous abordé cela et quels sentiments en avez-vous ?
Je l’ai vécu comme un cadeau du ciel. Et il s’agit en fait de deux Cesar ! C’est déjà rare d’être adapté au cinéma, et quand ça marche autant, c’est à la fois surréaliste et inattendu. Le succès reste un malentendu sur lequel repose tous nos espoirs.

De ce livre en découle le spectacle Courgette, qui sera présenté à Châtillon s/ Seine (21) le 9 mai 2022. Peut-on en apprendre plus sur le spectacle et sa mise en scène ?
Courgette sera porté au théâtre dans une mise en scène de Pamela Ravassard. La création de Courgette aura lieu le 9 mai 2022 au Théâtre Gaston Bernard de Chatillon sur Seine, puis au Festival d'Avignon au théâtre des Béliers et en tournée sur la saison 2022/2023 (Maisons-Alfort, Auxerre, Landivisiau, Beaune, Morteau, Bruz...). J’ai vu la pièce, subtile, fidèle, avec un orchestre. Un travail magnifique.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Qu’il faut toujours mettre de la couleur dans sa vie pour la rendre agréable. Je m’y emploie chaque jour.

Merci à Gilles Paris d'avoir répondu à notre interview !

A propos de Gilles Paris

Le bal des cendres est son dixième livre. Auparavant, Gilles Paris a publié un recueil de nouvelles, un livre jeunesse, un récit, un roman ado, et cinq romans dont Autobiographie d'une Courgette qui fête ses vingt ans en 2022, et sera porté au théâtre dans une mise en scène de Pamela Ravassard. La création de Courgette aura lieu le 9 mai 2022 au Théâtre Gaston Bernard de Chatillon sur Seine, puis au Festival d'Avignon au théâtre des Béliers et en tournée sur la saison 2022/2023 (Maisons-Alfort, Auxerre, Landivisiau, Beaune, Morteau, Bruz...). Certains cœurs lâchent pour trois fois rien, initialement édité chez Flammarion, paraitra le 13 avril chez J'ai lu.

Gilles Paris

interview Livres

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam