Publicité

Galerie Week End de Berlin : en pleine crise de l'art

Berlin, capitale artistique d'Allemagne voir d'Europe. Un statut aujourd'hui menacé. La création et la qualité artistique sont toujours au rendez-vous, mais le soutien politique fait défaut. Entre la hausse des loyers des galeries et ateliers, et le manque de volonté politique pour faire de Berlin une vraie plaque tournante du marché de l'art, les galeristes se découragent. D'après un sondage 84% ne décideraient plus de s'implanter à Berlin. Le contexte sanitaire a annulé bon nombre d'évènements phares.

En ces temps difficiles, les galeristes sont seuls chez eux. En ce week end du 1er mai, le Galerie Week end de Berlin aurait du normalement attirer les foules. Alors les galeries utilisent internet pour montrer leurs oeuvres et rester en contact avec les artistes et les amateurs d'art.
Le galeriste Johann König indiquait à Arte avoir déployé de nouveaux rendez-vous. La série 10h du mat' permet d'organiser des visites guidées de la galerie à Tokyo, Londres et Berlin. Des visites sont également organisées dans les ateliers d'artistes. Des espaces de vente virtuels et des parcours sont également organisés. Mais le plus important est le dialogue entre les artistes, les galeries et les spectateurs qui peuvent envoyer des questions et participer à la discution.

Les galeries réalisent une bonne partie de leur chiffre lors du Galerie Week End et des foires d'art. L'annulation d'Art Berlin en septembre les touche d'autant plus. Pour certains galeristes la désilusion est totale.
Thomas Schulten, galeriste, faisait partie de ceux qui tentaient de mettre en place une foire d'art à Berlin depuis plus de 20 ans et cela tourne à un moment tragique d'après lui auprès d'Arte.

Par 3 fois le projet d'établir une foire de grande envergure à Berlin a capoté au bout de quelques années seulement. La politique culturelle de la ville s'engage surtout dans le secteur non lucratif.
Le ministre de la culture du land de Berlin, Klaus Lederer, interrogé par Arte, indique que Berlin n'a jamais été un haut lieu du marché de l'art. C'est plutôt un haut lieu de la production de la création artistique en rassemblant de nombreux artistes.

A Berlin les galeries ne relèvent pas de la culture mais de l'économie. Un secteur qui jusqu'à présent n'a pas fait beaucoup pour les galeries. Et la liste des problèmes est longue...
Les demandes du galeriste Werner Tammon sont multiples : subventions pour les foires internationales où les galeries allemandes sont désavantagées, baisse de la TVA, certains Landers subventionnent plus les galeries que d'autres et créé un déséquilibre.

Le ministère de la culture et de l'économie de l'Etat et de la ville de Berlin comptent soutenir la Berlin Art Week de cet automne si elle a lieu. Les acteurs de la scène culturelle locale s'accorderont au moins sur un point : Berlin est la capitale de l'art et de la culture.

A lire également : Les peintures du mur de Berlin menacées.

Art

Electric Mamba : le clip coloré Bande de Bangui Electric Mamba : le clip coloré Bande de Bangui
Le label Underdog Records continue son exploration des musiques du monde. Après des voyages e...
  Popincourt prépare l'album A Deep Sense Of Happiness
A Deep Sense Of Happiness est le nouvel album de Popincourt prévu pour septembre 2020 et sout...
Popincourt prépare l'album A Deep Sense Of Happiness

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire