Publicité

François-Henri est à Gibraltar dans son single

Bercé petit par les disques de Gainsbourg et Véronique Sanson, François-Henri se tourne naturellement dès le plus jeune âge vers le piano.
Ses études dans les affaires le guide jusqu’au Luxembourg d’où il décroche un premier job. Mais au fond de lui brûle l’envie de devenir musicien.
Il quitte son destin tracé et revient alors s’installer à Paris où il rencontre Marlon B. (qui a réalisé des albums pour Juliette Armanet, Matthieu Chedid, Marc Lavoine…). Ensemble, ils peaufinent ce titre Gibraltar ; juste milieu entre l’héritage d’une chanson française jouée, organique, et l’énergie redoutable des sonorités électroniques plus modernes.

Francois Henri

Un piano blanc et la lumière du matin. Le soleil se lève sur François-Henri et révèle sa toute première chanson Gibraltar. Le ciel s’éclaire en bleu, en jaune pâle, la tête dans les nuages mais les pieds sur terre. Depuis toujours, il rêve d’une vie de musicien malgré un parcours qui le lui interdit. Dualité, choix de vie, autant de dilemmes que d’innombrables chansons qui tournent dans sa tête.
S’il est né avec un piano dans sa chambre, François-Henri découvre l’énergie redoutable de la musique électronique dans sa fratrie tandis que Serge Gainsbourg et Véronique Sanson résonnent en boucle chez ses parents. À l’adolescence, le temps passe et deux mondes opposés s’accumulent : son piano contre les synthétiseurs, ses études contre un univers des possibles dans la musique.

Comme une urgence qui l’habitait depuis toujours, François-Henri renonce finalement à cet avenir tout tracé dans les affaires pour consacrer toute son énergie à la musique. Il joue ses premiers morceaux sur les scènes parisiennes et se fait rapidement remarquer par le tourneur Auguri (Angèle, Jain, Philippe Katerine). En parallèle, il rencontre le producteur Marlon B. (Brigitte, Juliette Armanet, Matthieu Chedid) à qui il confie la réalisation de ses chansons.
Un piano blanc et la lumière du soir. Le soleil a beau se coucher, la lune se lève comme pour ne jamais s’arrêter d’éclairer la route que FH emprunte de son plein gré. C’est en Français qu’il déclare distinctement sa flamme à cette nouvelle vie, comme un cri pressant: « ne rien regretter ».
Voici ce qui anime François-Henri.

François-Henri - Gibraltar (Clip officiel)

Musique

Pasadena : le single de Slim & The Beast Pasadena : le single de Slim & The Beast
Découvrez le nouveau clip du trio franco-américain-espagnol Slim & The Beast : Pas...
  James Sun délivre son Combat dans son single
Découvrez l'univers de James Sun avec le single Combat, accompagné d'un clip. ...
James Sun délivre son Combat dans son single

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

LorenzoOswagger
  • 1. LorenzoOswagger | jeudi, 26 mars 2020
Ah ouais cool lui

Ajouter un commentaire