Publicité

Florian Gustave présente l'album Tousen

Florian Gustave est un jeune pianiste de jazz français originaire de Guadeloupe. Il présente son album Tousen, l'occasion de découvrir son style jazz afro Caribéen.

Florian Gustave

Pouvez-vous nous présenter l'album Tousen et son univers ?
L'album TOUSEN représente mon ressentiment de mon identité, mon existence, mon parcours musical, mon amour pour la musique, ma liberté d’expression, ma diversité culturelle et les divers connaissances théoriques et pratiques musicales.

Comment avez-vous composé cet album et en quoi était-ce important de faire découvrir l'univers de la Guadeloupe ?
J’ai composé cet album en m’inspirant de mes terres d’origine la Guadeloupe, la Martinique, la France, tout un panel de couleur musical et de structures jazzistiques afro-américaine : ma première expérience fusionnelle entre le Jazz et la mélodico-rythmique afro CARIBÉENNE.
C’est important de faire découvrir la Guadeloupe pour diverses raisons : Ne pas oublier d’où l'on vient, de partager ce que l'on a, pour construire un lendemain. En fait, se servir du passé pour être dans le présent et du présent pour construire l’avenir.
La richesse culturelle dont le rythme du Gwoka, la Zouk, les belles plages comme St-Anne, St-Rose, la puissance de la patrie antillaise.

Vous avez commencé vos études de musique très jeune au Conservatoire d'Argenteuil. Vous ont-elles plu et quel regard portez-vous sur votre parcours ?
Les parents m’ont inscrit au Conservatoire pour me faire découvrir la musique et au fur et à mesure que le temps passe cela devint ma passion jusqu’à ce jour. Je suis passé du stade de classique au jazz un jour un professeur m'a fait découvrir l'improvisation et c'est à ce moment-là qu’un jour un professeur m'a fait découvrir l'improvisation et c'est à ce moment-là que j’ai commencé à faire du jazz.
Je suis plutôt satisfait de mon parcours musical du fait que j’ai une bonne base de classique, cela qui m’a permit d’entrée dans la voie du Jazz dont l'improvisation, la composition, les structures jazzistiques. Ce qui m'a permis de retracer les pas de mes ancêtres (couleurs et modes musicales).

Qu'est ce qui vous plait dans le piano et le jazz caribéen ?
La liberté d’expression l’effet d’être en mouvement dont la danse la joie le bonheur l’amour et le plus important une grande diversité à travers les 88 touches.

Comment se sont passés les échanges avec les musiciens guadeloupéens Stéphane Castry et Sonny Troupé ?
Il y a eu un très bon courant entre mes bienfaiteurs donc Stéphane Castry et Sonny Troupé, j’ai eu ma première rencontre lors de leurs concerts à Paris et d'une rencontre universitaire.
C’était un grand honneur d’avoir un entrevu entre ces deux hommes, la rencontre c’est fait tout naturellement. TOUSEN simplement, une évidence.
Ils m’ont fait découvrir leur univers qui est le mien aussi et je m’en suis servi pour l’adapter à la génération nouvelle avec « ma patte et ma touche personnelle ». C’est en partie grâce à eux que j’ai pu faire mon propre projet et dans certaines de mes compos, j’ai mis quelques phrasés musicaux en leur rendant hommage : voir l’album de Stephane Castry Basstry Therapy et l'album de Sonny Troupé Voyages et Rêves.

Tousen représente votre 2ème prénom et la fête de la Toussaint. En quoi ce choix était-il une évidence pour vous ?
Tout simplement parce qu’il représente mon identité personnelle plus la puissance patrimoniale de la Guadeloupe dont le rythme du Gwoka et les Mélodies Antillaises et avec les structures Jazzistiques Afro-américaine.
De plus cela évoque Toussaint L’ouverture à l'époque de l’indépendance Haïti par Napoléon noir au 19ème siècle.

Parlez nous du titre La parade des colibris...
La parade des colibris me parle de mes voyages passés aux Antilles, en particulier la Guadeloupe, les différents archipèles de l'Iles, le colibris est un oiseau très précieux, qui voyage dans les continents tropicaux, il est peut-être petit mais il est capable de faire de longues distances. Et surtout, cela symbolise l'amour, la joie et la beauté...
Le morceau me représente beaucoup sur mes qualités en tant que personne dont la gentillesse, un coeur tendre, un sourire énergisant, un bon danseur et un homme honnête.
Et surtout, j’ai composé ce morceau en m’inspirant de belles demoiselles et d’une date important : le jour de mon anniversaire 30 Mai et c’était en 2017.

Est-il possible de nous partager les coulisses des enregistrements en studio ?
Vous pouvez voir les enregistrements en studio sur le site Blue Moon Sound Studio Facebook - Instagram.

Une anecdote ou une indiscrétion à nous partager sur l'album Tousen ?
Création Colibris : symbole Guadeloupe - liberté via piano oiseau. Je me laisse emporter par la mélodie de ma patrie antillaise Ka Danse : Beaucoup inspiration de mes admirateurs artistiques : Sonny Troupé , Stephane Castry,Grégory Privat , Marcus Miller, Herbie Hancock, John Coltrane.... C’est un mélange de divers styles tout en gardant les structures du jazz avec de la modernité.

Quelle importance accordez-vous aux relations avec votre public et les réseaux sociaux vous aident-ils à ce sujet ?
Je suis un novice, 1ère sortie d'album, je prends du plaisir sur scène ainsi que le paisir d’avoir créer celui-ci plaisir mon 1er album et j’espère avoir un bon retour de mon album aux yeux du public « voire même aux oreilles » et d’être à la hauteur : d'avoir su partager ma passion, mes émotions...

Aurez-vous des concerts prochainement et donnerez-vous des représentations en Guadeloupe ?
Je suis prêt à jouer sur scène et j’attends avec impatience les réponses à mes demandes et je suis prêt à partir aux Antilles dès demain si l’occasion se présente « Pani problèm »

Que représente la scène pour vous et comment vous y sentez-vous ?
Difficile de vous répondre étant donné que je débute. Je n'ai fait quelques concerts néanmoins j'ai un bon rapport avec le public. Je me sens bien, je suis dans mon élément.
J’attends avec impatience la suite...

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je tenais à vous préciser que j’ai pris beaucoup de plaisir à composer mon premier album, sorti en digital le 27 septembre 2019 et sera disponible en ligne format physique sur mon site à partir du 20 Février 2020.
Et que le graphisme que vous pouvez voir sur le cd, est représentatif de ce que je suis : un petit oiseau nommé Colibris qui s’envole au gré de la mélodie comme mon piano. Quand je joue au piano, je me sens libre de composer, je me laisse emporter par la musicalité des notes. Je m'assimile à cette oiseau. C’est pourquoi ses ailles portent mon piano.
J’espère que tout ceci vous auras plu.

Merci à Florian Gustave d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Bande Annonce Album Florian Gustave "Tousen" 2019

interview Musique

Killin'Baudelaire : l'album Vertical Horizon Killin'Baudelaire : l'album Vertical Horizon
Découvrez l'album Vertical Horizon du groupe italien Killin'Baudelaire.
  Louis Chedid : l'album Tout ce qu'on veut dans la vie
Après 7 ans de silence Louis Chedid revient avec un nouvel album. Il reprend ses méloi...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire