Publicité

Flavie Léa : l'EP Qui sait ?

Après son premier single Boum Boum, Flavie Léa dévoile son album Qui sait ? le 25 janvier 2019. Découvrez le avec la chanteuse !

Flavie Léa

Pouvez-vous nous présenter votre single Boum Boum et nous en dévoiler un peu plus sur son clip ?
Boum Boum parle du jeu du « chat et de la souris » qu’on a presque tous déjà vécu dans des relations amoureuses. J’ai eu envie d’écrire sur ce thème parce que je trouvais amusant qu’on finisse toujours par discuter de ce genre de situations avec des personnes de mon entourage.
En ce qui concerne le clip, j’ai travaillé avec des amis et on a voulu faire quelque chose de simple, dynamique et coloré.

Vous sortez votre nouvel EP Qui sait ?, peut-on en savoir plus à son sujet ?
C’est mon premier EP en français et il sera disponible partout en ligne et en version physique dès le 25.01.2019. Il est composé de 5 morceaux pop et rythmés mélangeant éléments acoustiques et électroniques.

D'où vient votre inspiration pour vos textes et avez-vous un endroit particulier dans lequel vous aimez composer ?
L’inspiration me vient dans des moments où je ressens de très fortes émotions, quand une situation me touche particulièrement et que j’ai besoin d’extérioriser. Il n’y a pas forcément d’endroit particulier où j’aime composer, mais j’aime beaucoup écrire en jouant des accords à la guitare.

Vous avez composé vos premiers titres à 13 ans, quel regard portez-vous sur votre parcours artistique ?
A cet âge-là, je n’osais pas chanter devant les autres et je ne disais pas ce que je ressentais vraiment. Ecrire me permettait de sortir mes ressentis quelque part et d’aller mieux. Il m’a fallu quelques années, le soutien et les encouragements de personnes dans mon entourage pour enfin oser affirmer ce que je voulais faire. Je pense que le temps et les différentes expériences m’ont permis d’améliorer ma technique, de prendre confiance en moi, d’apprendre à persévérer et à ne pas prendre tout trop à cœur.

La guitare est l'un de vos instrument de prédilection. En quoi vous plait-il et quelle importance accordez-vous à la partie instrumentale de vos titres ?
J’aime bien sûr beaucoup le son des guitares, que ce soit acoustique ou électrique. Ensuite, je peux la prendre partout avec moi et je pense qu’on peut facilement jouer quelque chose qui sonne bien sans être incroyablement doué. La partie instrumentale est à mon avis tout autant importante que la partie chantée.

La chanson française a eu une importance dans votre parcours, pourquoi y être resté malgré votre passage à la London Music School en 2016 ?
La chanson française a bercé mon enfance et mon adolescence, mais ensuite je l’ai un peu délaissée pour la musique anglophone. C’est durant mon année à Londres que je me suis rendue compte que j’étais beaucoup plus à l’aise à chanter en français, que ça me correspondait mieux et que j’arrivais à mettre beaucoup plus d’émotions dans ce que je faisais.

Peut-on en savoir plus sur les enregistrements studio ?
Je trouve parfois difficile d’enregistrer en studio, parce qu’on entend tous les détails et comme je sais que ce sera la version finale, je veux que ce soit parfait. Avec le temps, j’ai appris à accepter les imperfections et je me suis rendue compte que l’essentiel c’est les sentiments exprimés dans une chanson.

Vous avez notamment travaillé avec Sound Brothers (qui ont collaboré avec Maitre Gims et Dadju) sur ce disque, comment se sont passés vos échanges ?
J’ai eu beaucoup de chance de les rencontrer en tant qu’amis avant de travailler avec eux sur mon premier album en anglais. Sur cet EP, j’ai travaillé plus spécifiquement avec Kali (du duo The SoundBrothers). Je pense qu’on se complète bien.

Qui sait ? a été financé par les internautes sur une plateforme de corwdfounding. Vous attendiez-vous à ce succès et que souhaitez-vous dire aux contributeurs ?
C’est toujours stressant quand on fait appel à l’aide des gens. J’avais peur que ça ne marche pas. Une fois la campagne de financement terminée, j’ai éprouvé un grand soulagement et une énorme gratitude. MERCI du fond du coeur à toutes les personnes qui ont soutenu ce projet et me donnent la chance de réaliser mes rêves.

Une indiscrétion à nous donner sur l'EP ?
J’ai écrit la chanson numéro 1, En Ta Mémoire, en la mémoire de ma grand-mère paternelle et ce titre me tient donc tout particulièrement à cœur.

Aurez-vous l'occasion de monter sur scène prochainement et comment ressentez-vous les concerts ?
J’aimerais organiser une petite tournée dans quelques villes françaises, suisses et belges pour rencontrer tous les gens qui me soutiennent et pouvoir échanger avec eux. Je suis assez nerveuse avant un concert, mais plus j’en fais, plus j’apprécie et plus j’ai envie d’en faire.

Que souhaitez-vous dire pour terminer et qu'espérez-vous pour 2019 ?
Un grand merci pour cette interview :-) ! Pour 2019, j’espère pouvoir toucher plus de gens avec ma musique, rencontrer plein de nouvelles personnes et visiter de nouvelles villes.

Merci à Flavie Léa d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez la également sur Facebook.

Flavie Léa - Boum Boum [CLIP OFFICIEL]

interview Musique

Strange O'clock prépare un album pour 2019 Strange O'clock prépare un album pour 2019
Avec une musique vivante qui sent l'authenticité, la passion ; Strange O'clock sortir...
  Eat Local : le concept de rencontres gastronomiques
Eat Local est un nouveau concept de rencontre entre producteurs, gastronomie et terroirs wallons. ...
Eat Local : le concept de rencontres gastronomiques

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire