Publicité

Flairs : le titre Your Car

Pour célébrer l'anniversaire du label Third Side Records, il remasterise et réédite certains de ses disques emblématiques. Le label partage aujourd'hui un titre inédit de Flairs, "Your Car".

Cette année, Third Side Records fêtera les vingt ans de la naissance du label, initié en 2001 sur un coup de tête par trois amis, Michel Nassif, David Abplanalp et Antoine « Chab » Chabert. Venus de différents horizons et tous les trois musiciens, ils décident de monter leur propre structure en mêlant des méthodes artisanales – les premières références furent enregistrées dans la chambre de Michel – et une ambition artistique inspirée à l’époque des récents succès de labels indépendants comme Warp ou Mo’Wax. Porté par la florissante scène anglophone des années 2000, le label trouve vite sa place avec des artistes comme Syd matters, Cocosuma, Tahiti Boy et Fugu.

Flairs, le producteur derrière Truckers Delight, l’un des clips les plus controversés (mais surtout l’un des plus drôles) des années 2000, mais aussi de la B.O des « Beaux Gosses » (Riad Sattouf) et des « Combattants » (Thomas Cailley), revient avec un inédit à l’occasion de la réédition de son album Sweat Symphony. Sur "Your Car", il nous raconte, en duo avec Amanda (la chanteuse de Cocosuma) l’éternel histoire d’un garçon et d’une fille dans une voiture qui ne savent pas s’ils doivent aller prendre un dernier verre, s’embrasser ou rentrer...

Rythmique disco, basse punk et synthés ludiques : "Your Car" étonne et détonne et voit Flairs renouer avec son  mélange si particulier de French Touch 2.0 et d’influences Indie.

Third Side, c’est aussi les belles chansons d’Austine, une artiste à part dans le paysage de la chanson française de l’époque, naviguant entre variété 70s, influences indés et gouaille poétique. Le duo folk Domingo, composé d’Anna et Samy qui ont depuis formé Juniore, mêlait les harmonies folk du Laurel Canyon aux atmosphères arides du Nouveau-Mexique où la chanteuse a ses racines. Les Rouennais de Steeple Remove furent, quant à eux parmi les pionniers d’un revival Krautrock made in France.

Tous ces artistes ont su, dans le sillage de la French Touch, s’émanciper de leurs illustres références pour proposer une musique à la fois originale et ambitieuse. À travers eux, Third Side Records et son slogan « Sounds that make sense » aura vaillamment traversé la crise du disque et su fédérer - avant les réseaux sociaux et l’avènement du streaming - un large public en défendant une certaine idée de l’Indie Music à la française.

Dans la foulée de la sortie du premier EP de La Femme (issu de la série Le Podium), cette belle épopée donnera naissance en 2012 à Entreprise qui, de Grand Blanc à Bagarre en passant par Fishbach, Voyou et plus récemment Jäde, a depuis repris le flambeau, occupant une place centrale sur le renouveau de la scène francophone.

Cette aventure aura également permis aux artistes du label de prendre leur envol: de Jonathan Morali devenu compositeur de musique de films et de jeux vidéos à succès à Olivier « O » Marguerit en passant par Rémi Alexandre, tous les membres de Syd matters ont connu de belles carrières en solo. Flairs a quant à lui travaillé avec Riad Satouf sur « Les beaux gosses » et avec Thomas Cailley pour le césarisé « Les combattants ». Et Antoine Chabert, ingénieur du son mastering, a gagné trois prestigieux Grammys Awards avec les Daft Punk.

Flairs - Your Car

Musique

Rachelle Allison : l'EP Si J’étais Pire
Rachelle Allison nous dévoile son EP Si J’étais Pire, porté par le puissa...
  Masoe : l'EP Ave Maria et le clip Joli
Masoe dévoile le clip de Joli, extrait de l'EP Ave Maria. Un titre qui dénonce &qu...
Masoe : l'EP Ave Maria et le clip Joli

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire