Publicité

Fanfara Station : l'album Boussadia

Rédaction Divertir Par Le mardi, 19 juillet 2022 à 13:54 0

Dans Culturel

« Boussadia » est le nouvel album de Fanfara Station. La musique du Band mêle en effet la puissance d'une fanfare à l'énergie des rythmes et des chants maghrébins et électroniques, une soirée dansante bouleversante.

Fanfara Station - Boussadia

Fanfara Station est de retour le 24 juin avec un tout nouvel album sur Garrincha GOGO, un sous-label de Garrincha Dischi consacré aux musiques du monde. La musique du Band mêle en effet la puissance d'une fanfare à l'énergie des rythmes et des chants maghrébins et électroniques, une soirée dansante bouleversante.

Fanfara Station sont Marzouk Mejri, un multi-instrumentiste, Charles Ferris, un corniste et le DJ/producteur italien Marco Dalmasso alias Ghiaccioli e Branzini. "Boussadia", le nouvel album, est le premier chapitre d'un parcours qui explore les cultures de chacun. Nord Africa est le premier chapitre, un voyage aux racines du chanteur et percussionniste Marzouk. Il a déménagé de la Tunisie à Naples dans les années 90, où il a travaillé avec les artistes les plus importants tels que Daniele Sepe, James Senese, Eduardo De Crescenzo, 99 Posse, Peppe Barra et bien d'autres jusqu'à sa dernière collaboration sur le dernier album de Nu Genea.
"Boussadia" a été enregistré en Tunisie afin de s'immerger et de respirer la culture, de capturer l'ambiance des rues et de travailler avec des artistes locaux tels que le rappeur VIPA, une immersion totale dans la Tunis cosmopolite.

Cette œuvre est profondément inspirée du Stambeli, la musique animiste des esclaves tunisiens. Boussadia est un masque tunisien, une robe de griot aux vêtements multicolores. Le résultat est un album à la frontière entre musique live et électronique, enrichi d'un sentiment rituel et transcendantal qui ressemble au live du groupe, son énergie et ses rythmes hypnotiques peuvent soulever les auditeurs et l'emmener dans une nouvelle dimension. La plupart des morceaux sont créés en enregistrant les improvisations live du groupe afin de capter l'énergie de leurs concerts.

Biographies

Marzouk Mejri est percussionniste et auteur-compositeur, il fait partie des meilleurs percussionnistes vivant en italie. Issu d'une famille de musiciens à Tebourba, à 30 km de Tunis, son père était un célèbre joueur de caisse claire et de darbouka. Il vit à Naples en Italie depuis 18 ans où il a travaillé avec Daniele Sepe, James Senese, Eduardo De Crescenzo, 99Posse, Peppe Barra et bien d'autres. Il est le leader de l'Ensemble Marzouk depuis 10 ans et de multiples autres projets.
Il a enregistré son premier CD « Genina » en 2006. Il dirige également un presidio Slow Food à Tebourba, en Tunisie, où il perpétue la tradition du couscous artisanal.

Charles Ferris, trompettiste et etnomusicologue, il débarque à Naples avec une bourse Fulbright pour compléter une recherche sur les chants de Campanie. A travaillé avec Japonize Elephants, l'orchestra salsa Quimbombo, Sineterra, La Mescla, 'E Zezi, Lisa Mezzacappa, Marcello Giannini, Ajar, Jewlia, Eisenberg, Francesco Forni, Insula Dulcamara, Flo, Maxmaber Orkestar, The Enthusiastics, Joseph Martone, Crossroads Improring, fondateur du Four Flea Circus.

Ghiaccioli e Branzini a un style de marque basé sur la contamination entre elettronica, blues, jazz et folk. Depuis 2012, il tourne avec Camillocromo, Beat Band, Hugolini. En plus de marquer des films et des publicités et de travailler avec des marques internationales telles que Noris, Superduper Hats, Gucci, Levi's, Guess, Archivio Personale, Sebago, Saks Fifth Avenue.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire