Publicité

Fady : le single Habibi

Fady, d'Orient et d'Afrique, dévoile le single Habibi.

Fady - Habibi

Né le 1er avril 1969, Fady Bazzi fera finallement ses premiers pas en Côte d'Ivoire qui le verra grandir. Une nouvelle terre d'adoption, qui à l'aune de ses premiers frissons, ses premiers bonheurs mais aussi chagrins d'adolescent, va lui permettre d'embrasser un nouveau destin.

C’est sous ce soleil d’Afrique que va naître son idéal : Chanter ! Malgré une forte résistance de ses parents qui le destinaient à une carrière dans le commerce, le jeune Fady concilie études et jardin secret, porté par l'enthousiasme de transformer son reve en réalité.

Dès l'age de 16 ans, il écrit et compose sa première chanson qui s’intitule Mes nuits sans toi. Il l'envoie à la Sacem qui, ne pouvant pas l'accueillir comme auteur car n'étant pas encore majeur, l'encourage avec admiration à poursuivre son engagement.

5 années plus tard, Fady Bazzi décide de bousculer le destin en vendant sa voiture pour enregistrer son premier album. Ce premier pas vers la reconnaissance s'intitulera Comme un naufragé.

Accompagné par les meilleurs professionnels de la musique africaine comme le talentueux arrangeur Marcelin Yacé, ce premier album rencontre un succès immédiat auprès du public ivoirien. Soutenus par de nombreux programmateurs et animateurs de radios et de la télévision nationale, «Comme un naufragé », se hisse en tête des charts, son titre éponyme devenant un tube que l’on pouvait entendre et fredonner dans tout le pays.

Deux ans s'écoule et en 1992,  un deuxième album voit le jour ant qu'il y aura des femmes. Le succès est à nouveau au rendez vous, dépassant toutes ses espérances, mais surtout, pour la première fois, les frontières.

Soutenu par de nombreuses radios internationales francophones, le Liban découvre et s'enthousiasme pour cet enfant du pays. Le public libanais l'accueille avec passion. Ce sera l'occasion pour Fady Bazzi d'enregistrer une nouvelle chanson : Je t’oublierai et un premier best of. Pendant plusieurs mois, Je t'oublierai, Tant qu'il y aura des femmes et Comme un naufragé occupent les premières places au Top français du Liban.

Fady n'a que 23 ans !

Porté par la ferveur d'un public toujours plus nombreux, il découvre la richesse musicale du Liban et décide de préparer, en 1995, un 3ème album qui ambitionne de batir un pont culturel entre le pays de ses ancêtres et sa terre d'adoption, devenue sa patrie du coeur.

Un véritable hommage à la fraternité et l'amitié qui témoigne de son attachement à ses 2 patries, à l'image du titre Dounia (la Vie) qui vient de l’arabe, mais qui est aussi utilisé en langue malinké, parlé dans toute la Côte d’Ivoire. Le succès est à nouveau au rendez vous. La presse ivoirienne le surnomme L’Africain Blanc et le consacre à l'occasion d'un second Best Of en 1996 et de son quatrième album, intitulé Avec ou sans toi.

Une route tracée sur les pavès du succès qui malheureusement s'arrête brutalement, suite au décès de son père. Il reprend les affaires familiales, ayant pris l'engagement au chevet de de celui qui lui a tant appris, de veiller à ce que sa famille ne manque de rien.

Une promesse qu'il tient toujours depuis 1998

Mais ces nouvelles responsabilités ne l'empêchent pas d'écrire ni de composer. C'est en 2002, au Liban, qu'il décide d'enregistrer son cinquième album Jaloux réalisé avec l'arrangeur ivoirien Evariste Yacé et le compositeur libanais Boudi Naoum. Fady bazzi est plus que jamais décidé à mélanger les cultures orientales et africaines.

Un opus de 12 titres qui découvre l'intimité des sentiments de l'artiste. Le premier titre éponyme devient la meilleure vente francophone de l'année au Liban et l'un des hymnes des noctambules beyrouthins.

Un succès qui dépasse à nouveau les frontières qui lui permet d'être invité au World Super Models 2002, émission de télévision retransmise par satellite et regardée par des millions de téléspectateurs dans le monde.

En 2003, Fady Bazzi enregistre son sixième album Pour Elles et un premier DVD qui sera le premier DVD musical du monde arabe. Il est également sélectionné pour représenter le Liban, par le comité d'écoute de l'association Charles Trenet, organisateur du tremplin de la chanson francophone.

Arrivé en finale au Casino de Paris, il décroche la deuxième place qui lui ouvre enfin la porte de la France et lui permet de réaliser l'un des rèves de sa vie, son premier concert en France.

Un reve qu'il ne cessera de nourrir, tout en répondant avec engagement à l'ensemble de ses responsabilités professionnelles et en poursuivant sa carrière en Orient et en Afrique, avec notamment de nouveaux albums en 2012, 2015 et 2017.

Passant son temps dans les avions entre Beyrouth, Abidjan et Paris, c'est en 2019 que Fady prend la décision de se consacrer enfin à la France. Une résolution prise à l'issue d'un concert inoubliable à l'Alhembra en novembre de l'année dernière, pendant lequel, malgré un blocage complet des transports parisiens, le public a répondu présent avec enthousiasme et passion.

Fady Bazzi prépare en 2020 un nouvel album, entouré d'une équipe élargie, s'adjoignant les contributions d'arrangeurs et de remixeurs français. Un nouvel album prévu pour cet automne qui saura affirmer une identité artistique à la surprenante richesse et nous inviter au voyage à la découverte de l'Orient et de l'Afrique.

FADY BAZZI - HABIBI (RADIO EDIT)

Musique

Cheap House : le single Mélanine Cheap House : le single Mélanine
Pour fêter comme il se doit sa présence sur la scène des Inouïs de Bourges,...
  Olivier Calmel, musique en kaléidoscope
Enfant de toutes les musiques, Olivier Calmel nait et s’épanouit dans une famille de mu...
Olivier Calmel, musique en kaléidoscope

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire