Publicité

Eros Totem présente son 1er album

Eros Totem passe à la vitesse supérieure en enregistrant son premier album rock. Découvrez le avec le groupe, qui réalise actuellement un financement participatif.

Eros Totem

Est-il possible de nous présenter votre premier album et son univers ?
C’est un album de 8 titres qu’on a choisi parmi nos 20 compos actuelles. Il y a donc des titres qu’on joue depuis le début du groupe comme Can’t Stand Losing et Sexy Crime, et des chansons qu’on a composé l’été dernier et que peu de gens ont déjà entendu. Pour l’univers on a essayé de choisir les titres qui nous représentent le mieux. Donc c’est du rock, tantôt sombre et planant, tantôt funk et dynamique. Les textes, en français et en anglais, parlent de sujets globalement assez différents, mais on a des thèmes qui reviennent comme la réussite sociale et les réseaux sociaux, le temps qui passe et nous échappe ou nous obsède, l’autodestruction… mais aussi l’espoir dans tout ça ^^ la lutte pour trouver sa place, l’endroit où l’on se sent bien.

Qu'est-ce qui vous plait dans le fait de faire un rock sombre et saturé ?
Ce n’est pas facile de trouver une formule qui définisse bien notre univers musical, notre style. Et cette formule qu’on a utilisé sur la page du Ulule n’est pas encore parfaite. Le rock c’est sûr, c’est de là que dérive la majeure partie de la musique qu’on écoute et qui nous inspire. On dit rock sombre parce que c’est vrai que nos textes sont assez sombres, et que notre musique est mineure, avec des arrangements inspirés de Gainsbourg, ou Noir Désir…. Mais ce n’est pas glauque ou sinistre pour autant. On veut faire une musique dynamique sur laquelle on puisse s’éclater sur scène, une musique qui parle aux gens. « Rock sombre et dynamique » serait peut-être plus juste.

D'où vient l'idée du nom du groupe Eros Totem ?
On est passé par beaucoup d’étapes avant d’arriver à Eros Totem, mais c’est parti d’une idée qu’on avait eu au tout début du groupe, d’avoir un genre de totem sur scène. Un emblème qui serait avec nous sur scène, et dont on pourrait aussi se servir musicalement. Si l’idée n’a finalement pas abouti, le mot totem avait été prononcé et sa sonorité et l’idée d’un emblème qui nous rassemble nous plaisait beaucoup. Ensuite on a voulu attacher totem à un mot très positif, et on a trouvé Eros, le dieu de l’amour, de l’harmonie créatrice, et symbole de la force de vie. Rien que ça ! Et puis comme on aime beaucoup la science-fiction, on trouvait ça cool d’avoir un nom de groupe dont les initiales sont E.T. :-D

Comment avez-vous composé vos titres et sur quoi attachez-vous le plus d'importance ?
Tout le monde compose dans le groupe. Et c’est important parce que chacun a des influences assez différentes. Et c’est d’ailleurs ça qu’on essaye au maximum de privilégier, le partage de toutes nos influences et de toutes nos idées. Ça enrichit forcément notre musique. On accorde de l’importance un peu à tout… ça fait un peu bête de dire ça mais en même temps tout a de l’importance. La mélodie, le texte, l’arrangement, et le son. C’est un tout. Mais c’est vrai qu’on aime bien quand la chanson nous emmène dans un univers particulier, ou qu’elle raconte une histoire.

Vous dîtes avoir fait tout un travail pour préparer et pouvoir sortir cet album, peut-on en savoir plus à ce sujet ?
Oui, il y a beaucoup de travail à faire avant d’arriver en studio et enregistrer. Il faut notamment faire les maquettes de chaque chanson. En gros c’est l’enregistrement avant l’enregistrement. On enregistre tous les titres par nos propres moyens. Ça nous permet de mieux nous rendre compte de ce qu’ils donneront sur l’album, et de prendre du recul. C’est comme ça qu’on peaufine chaque titre. Et quand on arrive en studio, on sait exactement où on va et ce que l’on veut. Et puis il y a aussi tout le travail de com et de démarchage qui va accompagner la sortie de l’album… mais là on ne rentrera pas dans les détails parce que ça ne va pas être très passionnant ^^

Vous êtes en train de faire quelques répétitions, comment se passent-elles et comment abordez-vous l'arrivée des enregistrements en studio ?
Les répétitions se sont super bien passées. On a tellement bossé ces chansons qu’il n’y a pas de soucis à se faire techniquement. Là on fait une pause d’une semaine avant de rentrer en studio lundi prochain. On a juste hâte d’y être quoi !

Parlez-nous du titre Sexy crime... Ce ne serait pas un nom un peu sordide d'ailleurs ?
C’est une de nos toutes premières compos, et c’est le deuxième titre qu’on a sorti sur internet…. Ça parle d’un enfant qui découvre le sexe en solitaire. Il est seul chez lui, ses parents ne sont pas là… et bah voilà on a tous profité quand on était gosse de ce genre d’occasion.

Vous chantez en français et en anglais. Quel sera le mix sur l'album et qu'appréciez-vous dans le fait de chanter ces 2 langues ?
Il y aura plus de français que d’anglais sur l’album. 6 titres en français, et 2 en anglais. C’est deux langues qui ne sonnent pas pareil et du coup on ne peut pas jouer de la même façon avec les deux. On essaye de privilégier un peu plus le français, parce qu’on est français et qu’on aime notre langue, mais l’anglais est très malléable, et c’est agréable d’alterner entre les deux. C’est vrai aussi que certains dans le groupe ont plus d’affinités avec une langue. Paul par exemple écrit toujours en français et il a d’ailleurs écrit la majeure partie de nos textes français. Alors que Laure et Alex alternent plus entre les deux langues.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Parce qu’on ne peut pas se contenter d’enregistrer un album. Il faut aussi faire des clips pour promouvoir les chansons, prévoir un budget pour la com et la diffusion… En fait concrètement l’album en lui-même représente 1/3 du projet. Et on ne peut pas financer un tel projet de notre poche… Alors le financement participatif permet non seulement de nous aider à financer le projet mais aussi de rassembler les gens autour de notre projet, de créer une communauté.

Vous pouvez soutenir le 1er album d'Eros Totem sur Ulule.

 

Le fait d'être en autoproduction : facile / pas facile ? Quel est votre regard face aux labels ?
Plutôt pas facile… En vrai notre objectif avec cet album, c’est de trouver une prod. C’est aussi que quand on gère tout soi-même (com, diffusion, démarchage des concerts, etc…), on a de moins en moins de temps pour composer, jouer… Bref ce pour quoi on veut faire ce métier à la base ^^ Donc trouver un label serait aussi l’occasion de nous recentrer sur l’artistique et confier le reste à des professionnels plus compétents en la matière.

Des clips sont-ils prévus et comment les imaginez-vous ?
Oui, on pense que les clips sont importants pour promouvoir notre musique. On envisage de faire deux clips. On a envie de faire quelque chose de beau, avec une photo assez travaillée. Mais on veut aussi conserver le second degré qu’on a eu dans nos vidéos jusqu’à maintenant. De toute façon je crois qu’on a du mal à rester sérieux très longtemps. Donc faut s’attendre à des clips assez barrés…

Vous travaillez avec Aude Brisson sur la pochette du disque. Peut-on en savoir plus à ce sujet ?
Aude déchire tout ! Elle est bourrée de talent ! Et puis elle est super sympa, c’est un vrai plaisir de bosser avec elle !... Voilà ! On est parti sur une pochette très pop. Avec des collages qui reprennent pas mal de références à la culture pop. Des couleurs très flashy. Et puis un cactus rouge avec un gros œil parce que c’est psyché et qu’on trouve ça cool !

L'album a-il déjà un nom ?
Oui !

Qu'appréciez-vous dans la scène et aurez-vous l'occasion de faire une tournée pour cet album ?
La tête des gens en face de nous ! C’est quand même vachement mieux que de jouer face à un mur. Oui on va faire une mini tournée cet été : Ile-de France / Normandie / Bretagne. On va bientôt communiquer les premières dates déjà confirmées de la tournée.

On sait que vous cherchez à donner un avenir plus professionnel au groupe Eros Totem. Qu'espérez-vous pour l'avenir ?
Ben on aimerait bien jouer à l’Olympia par exemple. Ça serait cool quoi. Sinon vivre de notre passion et de ce groupe ce serait déjà un peu le paradis ! Donc trouver une prod/label/maison de disque est notre principal objectif.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci à vous pour votre intérêt pour notre projet. Merci aux gens d’écouter notre musique, et de pointer leurs petites têtes de beaux gosses à nos concerts. Merci à tous ceux qui ont déjà participé au Ulule et qui vont nous permettre de mettre toutes nos tripes dans l’enregistrement de notre album. Et que les bébés pandas c’est quand même beaucoup trop mignons !

Merci à Eros Totem d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Sexy Crime CLIP - Eros Totem

Musique interview

Overstrange Mood : leur futur album Wich Way Overstrange Mood : leur futur album Wich Way
Notez le 15 mars 2019 dans vos agendas. Overstrange Mood vous proposera son nouvel album Which way a...
  Kéo : le single Tout Contrôler
Alors qu’il a commencé à écrire et à gratter de la guitare il y a ...
Kéo : le single Tout Contrôler

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire