Publicité

Eric Frence prépare l'album Barracuda

Maxime Lopes Par Le mardi, 12 juillet 2022 à 11:36 0

Dans Culturel

L'auteur - compositeur Eric Frence prépare l'album 12 titres Barracuda, avec l'aide des internautes.

Eric Frence - Barracuda

D'où vient votre passion pour la musique ?
De mon père qui m'a fait apprendre le piano à l'âge de 5 ans.

Pouvez-vous nous présenter votre album Barracuda et son univers ?
Barracuda est un album que je prépare depuis plusieurs années, et qui mêle mes visions de l'amour et de la vie à travers des paroles directes et des musiques soignées.

Quelles ont été vos sources d'inspirations ?
Je me laisse absorber par ce que je perçois autour de moi, du détail jusqu'à nos modes de vie, puis je le transforme à l'occasion d'émotions amoureuses ou existentielles.

Quelle importance accordez-vous aux textes ?
Même si j'adore la musique seule, les improvisations folles de guitare, de clavier, de percus, la parole nous est, en tant qu'êtres humains, indispensable selon moi à communiquer avec autrui. Et puis un joli phrasé de texte, et la façon dont il est interprété, peut s'avérer tellement musical...

Pourquoi avoir choisi le titre Barracuda pour cet opus ?
C'est la chanson éponyme de cet album, et peut-être celle qui me reflète le plus. Serais-je une sorte de barracuda terrestre ?

Quels ont été vos choix sur le plan instrumental ?
D'abord le positionnement de la voix, le premier instrument de cet album, qui se dédouble avec la celles des chanteuses et chanteurs qui y ont participé. Ensuite de solides rythmiques basse/batterie sur lesquelles se posent les guitares, le clavier, les sons divers.

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
Je passe un temps considérable, avec passion, dans mon propre studio à domicile, où tous les enregistrements sont réalisés, puis les mix et masters, le tout sous le génial logiciel Cubase que je commence à connaître sur le bout des doigts.

Parlez nous du titre C'est pas la peine...
La chanson "C'est pas la peine" ironise sur ce que sont devenues nos façons d'échanger, souvent derrière un écran, sans se toucher, sans se sentir, sans se percevoir, sans occuper de place physique dans notre espace de vie.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
L'album sortira de toute façon, mais ce financement participatif est pour moi un moment de partage, de main tendue au moment d'accoucher de ce bébé musical. Je ne sais d'ailleurs pas encore si ce sera une fille ou un garçon !

Que peut-on savoir de la pochette de l'album Barracuda ?
La pochette, dont j'adore le motif original, a été dessinée par Maxime, alias AKIRAXIS, un copain de mon fils qui est licence d'animation 3D.

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?
La chanson Barracuda m'est venue une après-midi en pleine réunion festive de famille où, une guitare d'enfants entre les mains, je commençais à fredonner sur la fameuse descente d'accords...

Des concerts sont-ils prévus et qu'appréciez-vous dans la scène ?
Des concerts sont prévus, notamment avec le trio Del Abaere qui reprend la chanson phare de l'album. De jolis moments en perspective où, après le trac, viennent les moments de partage, d'abord ceux entre musiciens dans le prolongement des répets, puis ceux qui surviennent avec le public.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
J'ai fait presser quelques vinyles 33 tours de l'album Barracuda aussi, après ce financement participatif-ci, pourquoi ne pas tenter un second orienté vinyle ?
Mais déjà on va espérer un carton (de digipack CD) pour celui en cours. En tout cas merci à Maxime (celui qui  s'occupe du site culturel Divertir) pour cette interview.

Merci à Eric Frence d'avoir répondu à notre interview !

GAFA - Eric FRENCE

interview Crowdfunding Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam