Publicité

Ellinoa : l'album The ballad of Ophelia

Ellinoa, artiste atypique « comptant incontestablement parmi les musiciens les plus en vue du moment », présente The ballad of Ophelia, son nouvel opus en quartet, mélangeant les voix et les cordes en un jazz inclassable. Une fois encore, Ellinoa va là où on ne l’attend pas.
La compositrice et cheffe d’orchestre qui avait marqué les esprits avec son brillant Wanderlust Orchestra,nous donne à découvrir cette fois un univers profondément différent, construit autour de la figure de l’héroïne tragique Ophelia.

Ellinoa - The ballad of Ophelia

The ballad of Ophelia propose une suite de 11 balades qui racontent le parcours intérieur d’Ophelia, autant d’écrins sublimés par Grégoire Letouvet (réalisation) et Nicolas Charlier (ingénieur du son) qui, à partir des compositions de l’artiste, apportent un soin tout particulier au travail de la matière sonore (arrangements de cordes, ajout de guitares, choeurs, sound design…), offrant une expérience d’écoute réellement immersive.

Le quartet développe une entité double, acoustique et électrique. Des racines profondément jazz, organiques, au son large et pénétrant, réhaussées d’une énergie très actuelle et inclassable nourrie de pop-indé, d’accents rock.La chanteuse, « à l’univers éminemment personnel et riche de mille saveurs », s’associe à trois musiciens sur ce projet: Arthur Henn, Olive Perrusson et Paul Jarret.Les violonistes Boris Lamérand et Antoine Delprat, ainsi que le violoncelliste Octavio Angarita, qui constituent avec Olive Perrusson, le quatuor Les Enfants d’Icare, amènent lyrisme et chaleur à certaines compositions du disque.

 

Ellinoa : voix
Paul Jarret : guitares
Olive Perrusson : alto et choeurs
Arthur Henn : contrebasse et choeurs
+ sur certains morceaux : quatuor à cordes Les Enfants d'Icare

Réalisation et arrangements additionnels : Grégoire Letouvet
Son : Nicolas Charlier
Image : Marc Ribes

L'histoire de The ballad of Ophelia

Ophelia, amoureuse éperdue d’Hamlet dont la vie finit tragiquement, est le fil rouge de ce projet d’écriture. Le parcours de cette femme fascinante, mystérieuse mais dévouée et en quête d’absolu, est indissociable de l’eau, qui finit par l’engloutir.L’eau, le rêve, le désir, l’abandon, le lâcher prise et la fatalité sont le filigrane des textes et compositions, hautement soulignés par les partis pris de son.Partant souvent d’une mélodie simple et entêtante, nous quittons doucement le réel, guidés par des grincements harmoniques ou sonores, miroir des luttes internes du personnage.L’absence de batterie participe beaucoup à l’identité sonore assumée, sans sacrifier l’assise rythmée et ancrée dans le sol de certaines compositions (claves impaires,ostinatos), à l’image des différentes formes plus ou moins cadencées et intenses que peut prendre l’eau.Enfin, la voix d’Ellinoa, cristalline, sinueuse, est à elle seule un ruisseau. A chaque prise de parole, celle-ci se faufile et creuse son chemin, nourrie par les autres instrumentistes, parvenant toujours à avancer, grandir, et finalement s’évanouir dans un profond mystère. Les notes de Paul Jarret effleurent la surface d’un étang et y ricochent en ondes infinies. La contrebasse d’Arthur Henn et l’alto d’Olive Perrusson se font tour à tour gouttes et cascades… et les choeurs vocaux de faire écho aux différentes voix intérieures qui s’emparent d’Ophelia et la font chavirer.

Ellinoa "OPHELIA" - I'm Bathing (teaser)

Musique

DropDead Chaos : le single Black Thoughts en soutien à la Fondation de France DropDead Chaos : le single Black Thoughts en soutien à la Fondation de France
Collectif de musiciens bien identifiés de la scène metal, Dropdead Chaos est un r&eacu...
  Pagny, Obispo, Lavoine (POL) : le titre Pour les Gens du Secours
Découvrez le projet P.O.L., projet caritatif de Florent Pagny, Pascal Obispo et Marc Lavoine ...
Pagny, Obispo, Lavoine (POL) : le titre Pour les Gens du Secours

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire