Publicité

Efyx présente l'album Trash for legacy

Efyx prépare l'album Trash for legcy avec le soutien des internautes. Découvrez leur univers rock alternatif urbain.

Efyx - Trash for legacy

Pouvez-vous nous présenter l'album Trash for legacy ?
Trash For Legacy se compose de 11 titres dans lequel on parle principalement du « trop tard climatique ». Son écriture a débuté durant la tournée du 1er album Y Boy avec l’envie d’un son plus brut et abouti. Je l’ai co-réalisé avec Olive T’servrancx (Carving, Mat Bastard, The Lumberjack Feedback), présent à mes côtés depuis le début. Niveau son, on peut dire qu’il s’agit d’un rock hybride mixant electro-rock et emo-trap. C’est aussi le premier album sur lequel jouent Pierre Podsiadlo (guitare) et Thomas Berthelot (batterie), qui m’ont rejoint au début de la tournée Y Boy. Cet album marque par ailleurs les débuts de notre collaboration avec le label d’édition Make Me Sound fondé par Max Catteloin (ex-batteur de Skip The Use).

Quelles sont vos sources d'inspirations et comment composez-vous ?
C’est assez vaste puisque je fais de la musique depuis la fin des 90’s. A la base, je citerais Nirvana, Korn, David Bowie, Nine Inch Nails comme artistes qui m’ont réellement donné envie de me lancer. Ensuite il y a les inspirations acquises au fil du temps. Je me sens très influencé notamment aujourd’hui par l’emo-trap de Lil Peep ou Post Malone, le rap-rock de Yelawolf ou encore le rock hybride de Bring Me The Horizon.
La composition et l’écriture sont des choses que je fais seul, je m’inspire beaucoup d’images. La musique et le visuel étant souvent indissociables pour moi. C’est dans un second temps que les autres membres du groupe apportent leurs pierres à l’édifice, en enrichissant les lignes rythmiques et mélodiques.

Est-ce important d'avoir des textes porteurs de sens en musique ?
Ce n’est pas forcément le cas pour tous les gens qui écoutent de la musique, car chacun trouve midi à sa porte, mais pour moi, c’est absolument primordial. J’aime la musique qui donne matière à réflexion, que ce soit directement dans le texte ou dans l’état d’esprit qu’inspire le projet. La musique doit selon moi être un vecteur d’idées, voire dans certains cas un contre-pouvoir.

Quelles évolutions allez-vous apporter sur cet opus ?
C’est un album composé en pleine tournée, il s’est donc forcément nourri de notre expérience scénique. Il est fait sur-mesure pour la scène, plus dynamique et rentre-dedans que Y Boy sans pour autant délaisser les mélodies qui faisaient selon moi la force du 1er album. Je le trouve aussi plus maitrisé dans ses sonorités, j’ai le sentiment d’avoir vraiment réalisé l’album que j’avais en tête.

Parlez nous du titre Efyx...
Il s’agit tout simplement de mes initiales « FX », ré-orthographiées avec le « Y » de la génération milléniale dont je suis issu, thème principal exploré dans « Y Boy ».

Comment le Covid-19 affecte-il la préparation du disque ?
La crise sanitaire a fortement bouleversé l’agenda de réalisation et de sortie de l’album. A la base celui-ci devait sortir en 2020 dans la foulée du 1er single Lost My Way. Une tournée promotionnelle était organisée au printemps 2020 mais évidemment suite à son annulation, on a décidé de tout repousser d’une année afin d’être plus proches de la reprise des concerts. Il a été aussi compliqué de le terminer en 2020, avec l’incapacité de nous réunir. Bien-sûr, on a pu avancer à distance, mais pour faire un album, à un moment, il faut se voir en vrai, capter les émotions et ressentis de chacun pour faire les meilleurs choix.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Quand j’ai débuté ce projet, j’ai décidé de le faire en tant que producteur indépendant, ce qui me laisse une totale liberté en termes de création et de délais de sortie. Le revers de la médaille est que je ne bénéficie pas de la force de frappe d’un label. Le projet n’existe donc que par son public et il me semblait primordial de lui faire valider ce nouvel album afin de lui donner l’élan nécessaire pour une sortie réussie. Au final, je pense que l’on a eu raison, puisque celui-ci a répondu par l’affirmative en moins d’une semaine !

Comment imaginez-vous le clip que vous allez réaliser et en quoi l'image est-elle importante en musique ?
Pour le nouveau clip, il est prématuré d’en parler, tout dépendra de ce qui est réalisable ou pas. En tout cas, le titre est choisi, les idées principales sont là. Après le challenge que fût la réalisation du dessin animé pour Trash For Legacy, j’espère pouvoir réaliser un clip fort et surprenant !
L’image est en effet très importante en musique car elle en est sa porte d’entrée. Certains critiqueront le fait qu’on y attache trop d’importance, mais c’est un fait, nous vivons dans un monde de l’image, c’est comme ça. En ce qui nous concerne, au-delà d’être une simple illustration, l’image est pour nous une prolongation de l’univers et à l’instar de la musique, un vecteur d’idées et de messages. Et clairement de ce côté, on ne s’en prive pas !

Avez-vous déjà une idée de l'ambiance de la pochette du disque ?
La pochette choisie est déjà celle qui illustre le financement participatif. On m’y voit dans une friche industrielle jonchée de déchets et où la nature a repris ses droits. Cet endroit désolé représentait parfaitement la thématique et la musique de ce nouvel album. On y a d’ailleurs aussi tourné le clip du 1er single Lost My Way.

Espérez-vous pouvoir présenter cet album sur scène ?
La scène est une nécessité absolue pour les projets comme le nôtre, pour son expression et sa survie. C’est devenu aujourd’hui je pense, une urgence pour beaucoup de monde. On a besoin de ça, le public a besoin de ça et une société « normale » a besoin de ça. J’espère donc que des mesures seront prises prochainement pour un retour de la culture au premier plan.
Une chose est sûre c’est que la finalité de cet album est de se vivre sur scène !

Merci à Efyx d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

EFYX △ Trash For Legacy (Official Music Video)

Musique interview Crowdfounding

Ralph Beaubrun présente son single Perte de Temps Ralph Beaubrun présente son single Perte de Temps
 Ralph Beaubrun, a récemment présenté son nouveau clip Perte de temps. L&#...
  Meylo : le clip Come Again
Soul, pop et moderne, Meylo est une chanteuse aux mille facettes. Ladyblues, son premier EP, largeme...
Meylo : le clip Come Again

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire