Publicité

Editer son livre sur internet

Et si le web vous permettait de devenir auteur grâce à l'auto-édition ? Cela peut parraitre compliqué, mais on a tous des passions. Si vous aimez écrire des romans ou des nouvelles, mais ne savez pas comment vous y prendre sur internet, voici quelques pistes.

Il est parfois difficile de répondre aux satisfactions des maisons d'éditions, c'est pour cela qu'il existe des plateformes spécialisées. Les auteurs auto-édités s'appellent les indés.
Si l'édition française est un peu particulière, des plateformes tel qu'Amazon permettent de toucher un large public. Pour certains écrivains les lecteurs sont au rendez-vous avec plusieurs milliers de ventes. Ils peuvent même se faire inviter dans des salons dédiés aux livres.

Le fait de choisir la plateforme qui va éditer le livre peut être compliqué, cela reste faisable. Il faut de la patience et de la persévérance. Si vous débutez dans ce domaine, le mieux serait de se tourner vers des systèmes connus, pour la maitrise des process, mais aussi pour la disponibilité de l'ouvrage dans plusieurs pays.

Les rémunérations sont plutôt faibles, même s'il existe des systèmes d'exclusivités. Comptez environ 0,005€/page lue. Cette méthode peut être critiquée, mais encourage les auteurs à écrire des histoires de qualité.

Dans l'édition traditionnelle il y a des relectures (vérifications de cohérence, contexte) et corrections orthographiques. Ce n'est pas le cas pour les ebooks. Les livres sont simplement vérifiés entre l'envoi sur le site et sa publication pour s'assurer qu'il n'y a pas de contenus ou propos illégaux. L'avis d'un tiers est conseillé pour s'assurer qu'il n'y a pas de coquilles.

La couverture est importante. Sur les sites en ligne, elles apparaissent sous forme de miniatures. Un bon visuel permettra d'avoir plus d'impact et donc de lecteurs. Si besoin, mieux vaut patienter un mois et faire appel à un professionnel du graphisme.

Une fois en ligne, il faut faire la promotion de votre livre. Réseaux sociaux, sites spécialisés (comme Divertir)... afin d'atteindre le Top 100 et ainsi être plus visible sur la plateforme d'édition. Il faut néanmoins laisser le temps au temps. N'espérez pas forcémment des ventes les premiers jours. Laissez le temps aux lecteurs de vous trouver et d'apprécier votre plume !
Acceptez les critiques dans les commentaires. Par ailleurs selon certains auteurs les relations avec les blogs littéraires sont importantes car leurs critiques et leurs visibilités permettront de vous faire connaitre.
Si vous tombez sur une mauvaise critique, ne désespérez pas : tout le monde ne peut pas vous apprécier. Essayez d'en tirer profit pour progresser. Le plus important est l'interaction que vous avez avec vos fans sur les réseaux.

Si certains organes de presse ne vous répondent pas, pas de panique. A certaines périodes les journalistes et rédacteurs reçoivent des quantités de contenus. Le vôtre se retrouvera peut être noyé. Ce n'est pas de la malveillance, mais plutôt un manque de temps.

Dans l'édition traditionnelle, vous toucherez environ 10% des revenus générés (le reste revient aux éditeurs, imprimeurs...). Dans le modèle numérique, ce taux peut aller jusqu'à 80%. Avant de penser richesse, n'oubliez pas que cela demandera de l'implication et beaucoup de travail.

Source : 01Net

Livres

Orange ouvre sa bibliothèque numérique
La Fondation Orange vient d’ouvrir au public son portail « Bibliothèque Num&eacut...
  Rugby : France - Nouvelle Zélande (19 - 24)
Après la large défaite lors du mondial de l'année dernière, les bleu...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire