Publicité

Edgar Suit : l'album Despise All Humans

Edgar Suit dévoile son premier album Despise All Humans.

Edgar Suit - Despise All Humans

Qui se cache derrière Edgar Suit ?
Edgar Suit, c'est Bruno, Jonathan et Simon, deux frères et un ami qui, dix ans après la fin de leurs groupes de rock d'ado qu'ils avaient ensemble, décident de faire un groupe un peu plus mature pour voir si c'est toujours fun.

Pouvez-vous nous présenter votre album Despise All Humans et son univers ?
La première chose que nous avons tenue à faire en montant le groupe, c'est de se donner très vite les moyens d'enregistrer. La pandémie a donné le coup de pouce supplémentaire. On s'est donc retrouvés assez vite avec neuf morceaux inspirés de groupes que aimons tous, comme The Lords Of The New Church, The Red Dons ou Terrible Feelings. Nous essayons d'alterner subtilement entre morceaux tristes parce que la vie est vaine et morceaux plus légers parce qu'elle est fun quand même.

Que peut-on savoir de la partie instrumentale ?

Jonathan n'avait globalement jamais touché une basse avant ce groupe, nous sommes si fiers de ses progrès que nous avons décidé de ne peut-être pas mettre de guitare du tout sur le prochain disque.

Comment se sont passés les enregistrements en studio ?
Par souci d'économie et aussi par défi, nous avons choisi de tout enregistrer et mixer nous-même, sans personne extérieure pour assurer la partie technique. On a loué une salle de concert (le Ciel, à Grenoble) pour 3 jours et on a fait les parties instrumentales en live, et les voix dans la foulée. Beaucoup de panique et de doute, trois journées plutôt intenses mais qui resteront de bons souvenirs.

Parlez nous du titre Best of times ?
C'est un des titres les plus légers de l'album, les paroles évoquent le bonheur absolu que serait le fait de pouvoir s'endormir et vivre n'importe quelle vie dans sa tête sans avoir à se réveiller.

Quels ont été vos choix sur l'artwork de Despise All Humans ?
Les choix graphiques sont pour l'instant la discipline dans laquelle on a le plus de mal à se mettre d'accord en tant que groupe, mais ça viendra avec le temps. Ici, ce magnifique chat nommé Voldemort illustre parfaitement notre mépris de la mocheté du monde actuel.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la préparation de cet album ?
C'est la première fois qu'en tant que groupe de musique on sort un disque avant d'avoir eu l'occasion de faire le moindre concert. C'est malheureusement le cas de beaucoup de monde cette année.

Pensez-vous sortir un clip pour accompagner cet opus ?
Nous avions l'idée de produire une vidéo live, mais le contexte actuel freine considérablement nos projets.

Qu'est ce qui vous a intéressé de proposer Despise All Humans au format vinyle ?
Nous évoluons dans une scène punk rock dans laquelle le format vinyle n'a jamais disparu, il était donc naturel pour nous de privilégier ce format.

En quoi la scène vous manque-t-elle et quelle est l'ambiance en concert ?
La scène est une de nos plus grandes attentes mais aussi une de nos plus grandes appréhensions. N'en n'ayant pas encore fait avec ce groupe, nous ne pouvons qu'espérer que l'ambiance soit bonne le jour J.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?

Nous avons eu la chance d'être soutenu par trois formidables labels pour cette sortie, Dangerhouse Skylab, Hell Vice I Vicious et Bad Health Records. C'est aussi grâce à eux si cette histoire commence si bien, espérons que nous serons en mesure de continuer sur cette lancée !

Merci à Edgar Suit d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

interview Musique

La bande originale du film La mancha negra La bande originale du film La mancha negra
Après la mort de la vieille Matilde Cisneros, ses trois filles ont mis le sillage devant un v...
  Thomas Pitiot : l'album Chéri Coco
Chéri Coco Le 8ème album de Thomas Pitiot vient de sortir. Il nous revient avec des ch...
Thomas Pitiot : l'album Chéri Coco

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire