Publicité

Eclipse prépare l'album Anaglyphe

Maxime Lopes Par Le mercredi, 16 novembre 2022 à 14:40 0

Dans Culturel

L'album Anaglyphe du groupe Eclipse est le condensé de plusieurs années d'émotions profondes, de sensations imperceptibles et d'incessantes mélodies qui tournaient dans leurs têtes. Les titres invitent à voyager au delà des frontières et à poser des mots sur la profondeur de l'être.

Eclipse

Qui se cache derrière le groupe Eclipse et comment s'est-il formé ?
Eclipse c'est initialement 4 amis qui avaient un même attrait pour l’univers de la musique et la volonté de partager notre vision du rock. En a découlé la création de notre 1er groupe "Paper Street Soap", formation de composition de rock en anglais. Le temps faisant nous avons délaissé l'anglais qui nous limitait dans notre possibilité  d'exprimer des intentions fortes et nuancées, pour commencer à écrire nos textes en francais, ce qui a donné naissance à Eclipse ! (Le renouveau…)
Le départ du batteur vers une autre ville et celui du bassiste vers d'autres projets nous amène à la composition actuelle du groupe à savoir Gauthier au Chant et guitare, Tristan à la guitare lead, Romuald à la batterie et Baptiste à la basse.

Pouvez-vous nous présenter l'album Anaglyphe et son univers ?
"Anaglyphe" c’est le chaos entre la vie de tous les jours et les rêves qui nous maintiennent debout.
Ou comment trouver l'équilibre dans un monde de fou grâce à un peu de folie ! Cet album est un appel aux voyages dans notre univers, vers des destinations ni toutes blanches ni toutes noires. On note une récurrence dans l’antagonie entre les mélodies et les propos évoqués (Les âmes maudites, Je perds le Contrôle), et aussi sur une sorte de quête interne des protagonistes (Mirage, Les fantômes du Passé), sur des questionnements profonds de l’être (Le Syndrome, le Ciel Saigne), et sur l’amour que l’on voue aux personnes qui nous sont chères (Ce soir que t’aime).

Comment vous êtes-vous inspirés des anaglyphes photos (images superposées) pour composer cet album ?
Nous sommes des enfants ayant grandi dans les années 90', et étonnement les lunettes bleu rouge pour regarder les livres et photos en anaglyphe nous ont toujours marqués. Sur la pochette de notre EP sorti en 2018 "Face aux écrans" nous avions déjà glissé la réf, mais le fait de lui donner l'importance du nom de l'album est venue une fois en studio.
Il faut vraiment imaginer que notre rencontre avec notre directeur artistique (Jean-Christophe du studio CSD) a donné une toute autre ampleur au projet.
Jean-Christophe a fait ressortir le meilleur de chaque musicien et de chaque composition, La fusion de notre univers très Rock et torturé, avec le  regard exigeant d'un professionnel reconnu pour ses compositions et son univers entre musique classique et électro a donné naissance à Anaglyphe, une forme d'extrapolation artistique du terme à comprendre comme l'association de 2 univers magnifiés par leur superposition.

Quelle importance accordez-vous aux textes de vos compositions ?
Dans nos compositions les textes sont un axe central. Gauthier notre chanteur compositeur est capable de refuser de jouer un morceau en live s’il trouve que le texte n’est pas au niveau du message que l’on souhaite faire passer. Ce qu’on aime ce sont les différents niveaux de lecture mais aussi surtout l’efficacité suscitée par les refrains. Souvent c’est vrai que l’on part d’une ambiance musicale et le sujet du morceau devient évident.
Le thème de notre premier EP tournait autour de la Folie sous toutes ses formes, et on l’on retrouve ce lexique dans chaque morceau.

Quels sont vos choix sur les instruments utilisés ?
Notre formation est un classique rock à la base à savoir 2 guitares 1 basse et une batterie.
Nous jouons sur :

  • Gibson SG et ESP H3-1000 amplifié dans un Peavey Valveking 212 pour la guitare lead : un choix pour avoir une distorsion précise et identifiable.
  • Fender Telecaster amplifié dans un Orange dual terror et plusieurs guitares acoustiques / électro acoustique dont 12 cordes pour la guitare rythmique :  une rythmique très craquante mais bien présente.
  • Fender Jazz bass et Rickenbacker amplifié dans un Markbass pour la basse : le cocktail parfait pour une basse bien puissante!
  • Trop d'éléments différents de batteries ont été utilisés pour vous faire une liste exhaustive (Batterie MAPEX, cymbales Zidjane, Peau Evans, 5 caisses claires différents pour le studio...)

Mais nous avions depuis longtemps des idées pour marquer le propos de certains morceaux en faisant des ajouts de violons ou de percussions… Une fois de plus la rencontre avec le studio CSD nous a permis de viser plus loin en ajoutant des orchestrations complètes (violons, alto, violoncelle, timbales, trompettes, cloches et divers autres cuivres) sur 3 morceaux. Des éléments de nappes électros ont vu le jour sur d'autres morceaux de par cette collaboration.
Pour ne pas parler que des orchestrations nous avons utilisé une mandoline électrique, des bâtons de pluie, des sabots de mouton (percussion traditionnel d'afrique du nord), un archet sur la basse, tout ça dans le but d'apporter des sonorités nouvelles vis à vis de ce qui est standard dans un album de rock. Mais évidemment tout ceci est soutenu par la puissance de nos Gibson et Fender en sortie de Orange et Peavy !

Souhaitez-vous nous parler des enregistrements en studio ?
En studio on a la chance de pouvoir poser nos morceaux que l’on joue en live, de les décortiquer, les déconstruire pour les reconstruire. Pour cela on passe beaucoup de temps à les écouter, à parler de nos influences et à discuter du message que l’on souhaite faire passer sur tel ou tel morceau. On hésite pas avec chacun des musiciens à se challenger et à remettre en question les choix de chacun, c’est ce qui nous fait avancer.

Parlez-nous du titre Le ciel saigne...
Notre musique est une invitation à voyager dans notre univers. La plupart des destinations sont lumineuses, mais certaines comme « Le Ciel » décrivent des recoins plus sombres. En l’occurrence ce morceau est un recueil des colères des peuples d’aujourd’hui. Les tentatives de manipulations, les choix prédéfinis envers chacun d’entre nous, les discours indigestes y sont dépeints. Nous avions besoin d’exprimer ces sentiments dans un morceau.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Le projet prenant une ampleur conséquente les coûts ont suivi de la même manière, qu'il s'agisse du studio, du mixage / Mastering ou même le clip, nous sommes sur des postes de plusieurs milliers d'euros chacun, en période post Covid, les concerts se sont fait moins abondant que précédemment, donc il fallait trouver une solution pour financer le projet.
La campagne permet évidemment de lever des fonds mais surtout d'inclure les personnes qui le souhaitent dans un projet auquel ils pourront s'identifier. Nous ne sommes plus seulement 4 personnes à porter le projet mais environs 50 à l'heure ou j'écris ces lignes, c'est vraiment gratifiant de lire les retours sur la campagne, nous partageons beaucoup l'avancement sur nos réseaux sociaux ce qui fait avancer le projet différemment, par exemple, la campagne à atteint 30% en 24h, 70% en 1 semaine, du coup nous avons la possibilité de terminer sur novembre 1 chanson, ce qui n'était pas prévu de suite, ainsi la chanson sera disponible début décembre, et ça c'est vraiment inattendu et donne beaucoup de force !
La campagne Ulule ne représentera qu'un bout du financement (le reste sera financer par nos propre fonds).
 

Que souhaitez-vous apporter au public avec l'album Anaglyphe ?
Avec Anaglyphe notre ambition est vraiment de faire voyager l’auditeur dans notre univers. Chaque morceau possède plusieurs destinations. La première est de proposer notre vision de la musique rock d’aujourd’hui, avec des thèmes qui donnent l’envie de danser et des leads enflammés. La seconde destination réside dans les textes où l’on retrouve souvent des enjeux profonds pour chacun d’entre nous.

Quel sera l'univers visuel du projet : pochette, clip... ?
Pour l'album, l'univers visuel tourne autour des Anaglyphes, mais je n'en dis pas plus pour le moment ;)
Concernant le Clip, comment dire... je n'ai pas envie de faire le prétentieux mais nous allons proposer quelque chose rarement (jamais?) vu pour un groupe non professionnel.
Nous avons la chance de pouvoir confier la réalisation du clip a une équipe parisienne de professionnels du cinéma.
A l'heure actuelle une équipe d'environ 15 personnes se monte pour la pré production du clip. Un script à déjà été rédigé par le scénariste, et ça va être génial, loin des clichés rock du groupe qui joue dans une usine désaffectée (même si c'est classe quand même).

Des concerts sont-ils prévus et que représente la scène pour vous ?
Effectivement des concerts sont prévus pour 2023, nous ne pouvons pas encore communiquer sur les dates mais des concerts en Champagne Ardennes, à Paris, autour de Lille et j'en passe seront au programme.
La scène reste un moment unique et privilégié de partage et de challenge scénique. Le fait de nous dévoiler sur scène nous et nos chansons et de voir les réactions du public n'a pas de prix. C'est notre carburant, nous pensons chaque chanson comme une mécanique de pointe pour le studio, mais lui donnons une énergie bien plus frontale pour les lives !
Les moments d'échanges avec le public après concert sont toujours un bonheur, tout comme le partage avec les équipes d'organisation des festivals et les autres groupes à l'affiche.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Anaglyphe devrait sortir courant mars/avril, un single sûrement fin 2022, un clip également. On a la chance de compter sur une communauté qui grossit de jour en jour et qui nous réserve à chaque fois le meilleur accueil, que ce soit en concert ou sur les réseaux. On voudrait pouvoir les remercier avec ce nouvel album, et on espère que l’on pourra diffuser au maximum nos messages portés par cet album. Et rdv sur scène au plus vite pour débriefer tout ça ;)

Merci à Eclipse d'avoir répondu à notre interview !

ĒCLIPSE - Extraits musicaux non finalisés

interview Musique Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam