Publicité

DORRR prépare l'album Glitch & Glitter

En parallèle de son groupe The Blind Suns, DORRR présenter son projet solo. Une Dream Pop personnelle à découvrir avec l'album Glitch & Glitter.

DORRR (crédit Marion Fort)

crédit photo : Marion Fort

Qu'est ce qui vous a poussé à créer votre projet solo DORRR ? D'ailleurs pouvez-vous nousrassurer, vous reverra-on au sein du duo The Blind Suns ?
DORRR est une parenthèse à côté de The Blind Suns, mon groupe principal qui vient de fêter ses 5 ans d’existence cette année. Avec Romain, l'autre moitié de TBS et mon "partner incrime" depuis longue date nous avons l’habitude de travailler sur divers projets musicaux. Selon le mood et le moment on part dans pas mal de styles et de délires différents. On a eu une petite période 80's qui penchait vers des sons électro et de la dream-pop plutôt nostalgique. Je trouvais que çe me ressemblait personnellement alors j’ai décidé de peaufiner l’idée et sortir unalbum entier sous mon propre nom. DORRR reste un side project en parallèle donc aucuneinquiétude pour la suite au sein de The Blind Suns. D’ailleurs avec le groupe nous préparons un troisième album qui sortira au printemps 2021, quelques mois après la release de „Glitch &Glitter” signé DORRR :)

Pouvez-vous nous présenter votre premier album, Glitch & Glitter, que vous préparez ?
Glitch & Glitter est un 11 titres dans la veine retro wave 80s avec un touche de modernité tout de même. Il y a du Cyndi Lauper, du Stevie Nicks ou encore des groupes un peu plusrécents comme Chvrches, Pond ou Chromatics. C'est un album globalement « feel good » mais avec une touche de nostalgie. J'ai choisi de l'appeler Glitch & Glitter car il représente les polarités qui me définissent le mieux. Le Glitch (le bug ou problème) est la partie sombre, le dysfonctionnement et l'atmosphere machinale, tandis que le Glitter (les paillettes) illumine, embelli, rend vivant et magique. Les compositions de cet album évoquent mes expériences personnelles, les joies et les déceptions qui m'ont marquées au cours de ces dernières années.

Ce projet est-il une façon de nous évader et d'oublier les problèmes qui nous entourent ?
S'évader - certes, oublier les soucis – je ne sais pas mais au moins apaiser un peu les angoisses et rappeler qu'on est juste humains, tous dans le même bateau et quoi qu'il arrive, il ya toujours une porte de sortie. Faire cet album était en tout cas pour moi une sorte de thérapie à ce niveau. Une évacuation des choses qui pesaient dans ma vie sur le moment.

Peut-on en savoir plus sur la partie instrumentale ?
Toute la partie instrumentale, les prods et les arrangements ont été réalisés par Romain (sous ma haute supervision :-)) dans son studio Broken Guitars.

Dans quelles conditions avez-vous composé l'album ?
Dans le calme absolu de la campagne creusoise. On peut dire qu'on s'est auto-confinés avant l'heure. On sortait d'une période de tournées très intense avec The Blind Suns. On avait besoin de se poser un peu, loin de la ville, loin des gens et puis la magie a opéré.

Sur quoi mettez-vous l'accent sur ce projet ?
On peut dire que DORRR est plutôt un projet studio, contrairement à TBS qui est avant tout un kiff sur scène. Pour mon projet solo j'imagine après cet album sortir des singles avec des featurings, régulièrement, et pourquoi pas composer de la musique pour des films ou séries.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
C'est mon premier album, je ne sais pas exactement où cela va m'amener mais je suis assez fière de ce disque et je trouve qu'il mérite d'exister sur un vrai support physique et pas uniquement en ligne.
La sortie physique implique un financement que je n'ai pas étant au tout début du projet. J'ai donc décidé de faire appel à ma communauté, entre autre celle des Blind Suns, pour m'aider à co-produire cet album et je suis très ravie que ça réponde bien !

Qu'est-ce qui vous plaît dans le vinyle pour proposer ce support ?
Le vinyle représente dans mon imaginaire une période assez folle, des groupes légendaires, une certaine forme de liberté et d’insouciance, qui nous rend un peu tous nostalgiques je crois.
Je trouve aussi qu'une pochette en format XXL c'est toujours plus plaisant qu'une icône Itunes ou un CD simple. C'est un objet qui peut devenir collector plus qu'un autre support.
 

Souhaitez-vous nous parler de l'artwork de Glitch & Glitter ?
Avec plaisir ! J'en suis assez fière.
J'ai eu le plaisir de travailler avec une fille géniale sur la partie visuelle du projet – Marion Fort, une jeune et talentueuse photographe que j'ai fait venir de Strasbourg dans notre coin paumé où se situe le studio. On a passé un weekend entier à chercher des idées photos, tout en DIY pour l'aspect technique du shooting. Ensuite j'ai choisi la photo « rouge » comme thème principal de la pochette et j'ai fait moi même toute la partie graphique en accord avec l'univers musical du disque.

Peut-on en savoir plus sur le titre Figure It Out et le clip que vous prévoyez ?
Je sors de ma zone de confort sur ce titre. Je l'aime beaucoup et j'espère que c'est un titre qui plaira. Pour le reste, il faudra patienter encore un tout petit peu :)

Avez-vous une indiscrétion ou une anecdote à nous raconter ?
Une anecdote on dira, il y a un titre sur l'album un peu différent des autres, en solidarité avec le mouvement metoo qui se fait enfin entendre dans le milieu musical, que je soutiens tout particulièrement ayant pu voir à quoi ressemble le « showbizz » même à un petit niveau. Les paroles qui sont un peu trash ont été co-écrites par une légende et un ami proche, Jim Rose du Jim Rose Circus.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Prenez soin de vous, gardez le moral, écoutez de la musique, soyez curieux et soutenez des artistes indés (un petit clin d'oeil ici aux réseaux sociaux, on a jamais assez de likes et de comm:) ) J'ai hâte de partager Glitch & Glitter avec vous, il sortira en janvier 2021.

Merci à DORRR d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité sur Facebook.

Musique interview

Skreally Boy (Richie Beats) : l'EP 22:22 et le clip 117 Skreally Boy (Richie Beats) : l'EP 22:22 et le clip 117
Skreally Boy, célèbre beatmaker aussi connu sous le nom de Richie Beats, présen...
  Benjamin Piat prépare l'album Eldorado
Inspiré par une tournée en Amérique Latine, Benjamin Piat prépare son al...
Benjamin Piat prépare l'album Eldorado

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire