Publicité

Dixit prépare son premier album #1

Maxime Lopes Par Le mercredi, 03 novembre 2021 à 19:39 0

Dans Culturel

Dixit prépare un album de musique traditionnelle bretonne à danser à son image !

Dixit (crédit Eric Legret)

crédit photo : Eric Legret

Comment s'est créé le groupe Dixit et pourquoi ce nom ?
Dixit est né de la rencontre de trois amies à la fac de musicologie à Rennes il y a cinq ans.
L’envie de jouer et de créer ensemble est venue naturellement. C’est une rencontre humaine et musicale.
Concernant le nom Dixit, ça vient du latin “a dit”. Nous reprenons et arrangeons des airs traditionnels, donc cette formule avait du sens pour nous, c’est l’expression d’une tradition en perpétuels mouvements.

Qu'est ce qui vous plaît dans la musique traditionnelle bretonne pour vous en inspirer ?
C’est une musique que nous avons commencée très jeunes, il est donc difficile de mettre des mots sur ce qui nous plait. Cependant nous aimons le fait qu’elle soit très malléable, qu’à partir d’un thème ou seulement quelques notes on peut partir à l’exploration de tant de sonorités et d’arrangements.

Selon vous, quelle place occupe la musique bretonne dans la culture populaire et est-ce important de perpétuer ces traditions ?
La place de la musique traditionnelle bretonne a beaucoup évolué ces dernières décennies, la société et le contexte ont changé et les moyens de transmissions ne sont plus les mêmes. Plus que “perpétuer” ces traditions, nous pouvons dire qu'il est important de se les approprier pour en faire ce que nous souhaitons après, à partir de nos propres références et envies.

Pouvez-vous nous présenter l'album #1 ?
Cet album, c’est l’aboutissement de plusieurs années de travail, de nombreux fest noz/concert, et de beaucoup d'heures à parler de musique entre nous. C’est l’occasion de concrétiser cinq ans de travail ensemble, et de présenter une musique qui a évolué au fur et à mesure de nos expériences.
L’album sera composé d’airs traditionnels, mais aussi de compositions. Il y aura des danses bien entendu, mais également des complaintes en breton et en français.

Que peut-on savoir des instruments utilisés dans votre musique ?
Sterenn fait du chant et du violon, Klervi de la bombarde et du basson, et Morgane de la harpe à levier, avec des pédales d’effets, c’est donc un instrumentarium peu commun, qui nous pousse à être toujours dans la recherche et à trouver de nouvelles techniques de jeu.

Quelle place occupe le chant dans vos compositions ?
Les textes que nous utilisons sont issus du répertoire traditionnel, et lorsqu’il y en a, nous les mettons au premier plan dans nos arrangements.
Cependant, même si le chant a une place importante, dans une bonne partie de notre répertoire, Sterenn est au violon. Il est important pour nous de préciser que nous sommes un groupe de trois instrumentistes.

Souhaitez-vous parler des enregistrements en studio ?
Nous avons déjà eu des expériences en studio lors de notre parcours de musiciennes, que ce soit au sein de notre formation, ou pour l’enregistrement d’un autre album pour Morgane. Nous allons travailler avec Altsonik, studio de la région de Rennes, et également avec Coline Genet qui sera notre ingénieure du son. Nous sommes très heureuses de pouvoir vivre cette expérience.

Que souhaitez-vous apporter au public avec cet album ?
Nous aimerions apporter de la nouveauté, et une occasion de s’évader avec nous dans notre univers original et inattendu. Nous racontons des histoires de personnes, donc nous espérons que le public trouvera aussi de la place pour s’identifier à lui dans nos musiques. Et de la danse !

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
C’est une volonté du trio de faire cet album, donc nous sommes en autonomie à tous les niveaux. Le financement participatif est aussi un moyen de partager cette aventure et d’impliquer nos proches et les gens qui aiment notre musique.

Une indiscrétion à nous donner sur #1 ?
Il n’y a pas d’indiscrétion : nous ne savons pas encore le titre de l’album au moment où nous répondons à vos questions, donc nous disons juste pour le moment que c’est notre album numéro 1, “#1”.

Quelle place occupe la scène pour le groupe et quelle est l'ambiance en concert ?
La scène a une place primordiale. Nous avons l’habitude de nous produire en bals et fest-noz, donc le lien avec le public est au centre de notre réflexion sur notre musique. Pour le moment nous faisons surtout de la musique à danser, mais nous aimerions peut-être explorer plus le côté concert un jour.

Des spectacles seront-ils organisés pour la sortie de l'album ?
Nous ne pouvons pas encore vous dire quoi et quand, mais oui, des événements seront organisés pour la sortie de l’album.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci beaucoup, et on espère vous retrouver très bientôt !

Merci à Dixit d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité sur Facebook.

DIXIT - Gouel Breizh / Fête de la Bretagne - Salle de la Cité

interview Musique Crowdfunding

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam