Publicité

Découvrez la Petite flamme de Stairs...

Maxime Lopes Par Le mardi, 24 août 2021 à 20:58 0

Dans Culturel

Stairs, duo repéré par Lady Gaga, Cher ou encore Maurane, a sorti le single Petite flamme. Découvrez l'histoire de ce duo qui a voyagé à Londres et au Mexique !

Stairs

Quels souvenirs gardez-vous de vos premiers mashups dans l'escalier quand vous étiez ados ?
De très bons souvenirs ! On adorait trouver comment combiner différentes chansons ensemble. Ça nous a permis d'apprendre beaucoup de choses, notamment être plus à l'aise devant une caméra.

Quels retours avez-vous eu des artistes que vous avez repris ?
On a été surpris de recevoir des messages de la part d'artistes que l'on reprenait. On s'est retrouvé à chanter sur un plateau télé avec Lady Gaga. On a été invité au Mexique par la chanteuse Gloria Trevi pour chanter sur sa tournée, c'était incroyable. On a également reçu des messages de félicitations de la part de Cher, Maurane et Belinda Carlisle, la chanteuse des Go-Go's. On ne s'attendait pas du tout à ça quand on a créé notre chaîne YouTube. Ça nous a encouragé à continuer.

Parlez-nous de votre single Petite Flamme...
Petite Flamme est une chanson que nous avons composée tous les deux inspirée par les voyages que nous avons pu faire à travers l'Europe en 2019. Avec la pandémie, il était difficile de voyager alors chanter sur le voyage nous a permis de nous évader.

Quels ont été vos choix pour son clip ?
Le clip met en scène deux petits chiens, amoureux à distance, voyageant à travers le monde. Tourné en pleine pandémie, il a fallu trouver des alternatives pour illustrer les villes citées dans la chanson (Londres, Amsterdam, New York...). Toutes les scènes extérieures ont été tournées à Toulouse dans des lieux évoquant les ambiances de ces villes. Il y a également une partie chorégraphiée tournée dans un avion, où on peut nous voir reprenant les gestes de sécurité durant le décollage habillés en hôtesse de l'air et steward.

En général, comment composez-vous et quelles sont vos sources d'inspirations ?
On compose et on écrit toutes nos chansons à deux. Il n'y pas de méthode type, parfois l'un de nous compose une mélodie, l'autre la complète. De même pour le texte, nous discutons beaucoup de ce qui nous a touché, marqué ou inspiré pour les écrire.

En tant que frère et sœur, est-ce que cela apporte quelque chose à votre musique ?
Oui. Quand une idée ne plaît pas à l'un de nous, on peut se le dire ouvertement. Travailler à deux, c'est une force : on peut faire rebondir nos idées ce qui permet d'enrichir notre travail.

Souhaitez-vous nous parler de votre EP éponyme, sorti fin 2020 ?
Notre EP est composé de 6 titres dont Assis dans la nuit, notre précédent single. Chaque chanson parle d'un thème presque de façon cinématographique. On adore raconter des histoires : notre chanson Cadillac et Rodéo parle d'un couple de voleurs qui braque des banques et s'enfuit jusqu'au Mexique. Old Hollywood est un hommage au cinéma des années 30 à 60 que l'on adore. L'EP contient également notre remix electro funk de Porque te vas.

Sur les réseaux sociaux, j'ai vu que vous aimiez bien communiquer avec le public mexicain... Quelle place occupe-t-il dans le duo ?
Depuis notre rencontre avec Gloria Trevi, nous sommes suivis par un public en Amérique latine. On adore chanter en espagnol, c'est une façon différente de placer sa voix. Nous avons d'ailleurs sorti une version espagnole de Petite Flamme, nommée Huracán. On a été invité à la télévision mexicaine et dans plusieurs médias. C'est une chance incroyable de pouvoir exporter sa musique dans d'autres pays.

Vous avez déjà eu l'occasion de donner des concerts à Londres, au Mexique... Quelle place occupent les voyages dans vos compositions et votre vie d'artistes ?
C'est une source d'inspiration parce qu'en voyage il se passe toujours des choses incroyables ou au contraire qu'on ne remarque pas si on n'y prête pas attention mais qui peuvent s'avérer de bons thèmes de chansons.

Que représente la scène pour vous ?
A cause du coronavirus, nous n'avons pas encore eu l'occasion de chanter nos titres sur scène. On travaille avec un looper, c'est une machine qui nous permet d’enregistrer nos voix en direct et de les compiler pour pouvoir construire nos harmonies. On a hâte de rencontrer les gens qui nous suivent sur scène.

Une indiscrétion ou une anecdote à nous donner ?
Dans notre chanson Petite Flamme, il y a une phrase qui dit "tout le tramway m'a chanté" qui mérite quelques explications. Lors de notre voyage à Amsterdam en 2019, Samuel avait acheté un vinyle de la chanteuse néerlandaise Patricia Paay. La contrôleuse du tramway a alors commencé à nous parler néerlandais, pensant que nous étions des natifs puisque nous connaissions cette chanteuse. Elle a ensuite mis sur son portable une de ses chansons qui est un énorme succès aux Pays-Bas et tout le wagon s'est mis à chanter en chœur. On a eu le temps de prendre une photo avec la contrôleuse juste avant de descendre. C'était un moment inattendu et il fallait absolument qu'on le raconte en musique.

Quels vont être vos projets à venir ?
Nous sommes en train d'enregistrer notre premier album. On espère également faire des concerts, en France et au Mexique.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
On espère que cette interview vous aura donné envie de découvrir notre univers. Vous pouvez également nous retrouver sur instagram où nous postons régulièrement des contenus musicaux exclusifs.

Merci à Stairs d'avoir répondu à notre interview !
Suivez leur actualité également sur Facebook.

Stairs - Petite flamme (Radio Edit) (Clip officiel)

A noter !

2013. Samuel et Lucille, frère et sœur alors âgés de 14 et 16 ans, postent sur YouTube leurs premiers mashups filmés dans les escaliers (STAIRS) de la maison familiale à Toulouse.
Un talent qui arrive jusqu’aux oreilles des artistes dont ils ont repris les chansons : Lady Gaga les invite sur un plateau télé pour chanter avec elle, Maurane et Cher les félicitent, Belinda Carlisle les convie à son concert de Londres, et Gloria Trevi, la star mexicaine aux 22 millions de disques vendus, les fait venir deux soirs à l’Auditorio Nacional de Mexico, en première partie de son spectacle devant plus de 10 000 personnes…

Musique interview

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam