Publicité

Découvrez l'univers de Brolence avec Slow dance

Brolence est un DJ/Producteur de musique électronique Toulousain indépendant qui a débuté la production à 16 ans en tant que musicien autodidacte. Découvrez le single Slow dance, avant de nouveaux single pour cet été.

Brolence

A propos de Brolence

A travers son slogan « Passionate Music Lover », Brolence montre sa détermination et son envie de faire la musique qu’il veut.

Son univers musical s’établit entre une musique chill, posée, et un peu plus avec la future bass et de gros synthés, au niveau de sa patte on constate quelques voix choppées dans ses refrains. Ce style qui véhicule la joie et l’envie de se relaxer peut aussi être joué en live et permettre de danser.

Interview avec Brolence

D'où vient votre passion de DJ et quel est votre parcours ?
Depuis tout petit, j’écoute de la musique avec mes parents, que ce soit à la maison ou lors des trajets en voiture. J’ai commencé en tant que discomobile en mixant pour des anniversaires. Ensuite, j’ai suivi une formation à l’école DJ Platinium, ce qui m’as permis de me lancer dans les clubs.

Qu'aimez-vous créer comme ambiance lors de vos sets ?
Créer un vrai lien avec le public est le plus important, c’est pour cela que je passe par divers styles musicaux.

Comment vivez-vous cette période où les boîtes de nuit sont fermées ?
Cela me fait mal au coeur. C’est un réel manque la relation avec le public, mais je prends mon mal en patience. Je n’attend que leur réouverture, et je pense que je ne suis pas le seul.

Est-ce que créer des live sur internet est quelque chose d'important pour vous en ce moment et quelle place occupe les réseaux sociaux dans votre relation avec le public ?
Pendant ce confinement les live ont explosé. Tous ont été bien réalisés alors je n’ai pas vu l’utilité d’en faire spécialement à ce moment là. Je me suis concentré sur mes morceaux pour avancer au maximum mes projets. J’adore Instagram, c’est l’endroit où j’échange le plus avec mes followers.

Peut-on en savoir plus sur le titre Slow dance ?
L’objectif était de créer un morceau parfait pour l’été, avec une mélodie sifflée, qui reste en tête.

Comment se sont passés vos échanges avec Nathan Brumley sur ce titre ?
Très rapide. Nous avons communiqué par mail, il a adoré le morceau. En 2 jours j’avais la version finale, tout est allé très vite.

Quelles sont vos sources d'inspirations pour vos compositions ?
Des artistes tels que Flume, Odesza, Illenium, Petit Biscuit ou encore les Daft Punk m’inspirent beaucoup, tout en passant par Sean Paul et Akon.

Souhaitez-vous nous parler du matériel que vous utilisez pour faire votre musique ?
Je travaille en home-studio. Je possède 2 enceintes Yamaha HS7 avec une carte son Audiobox USB et un micro. En terme de machines, j’utilise la Akai Fire, l’APC Mini et la Maschine MK3.

De nouveaux titres verront le jour cet été. Peut-on en apprendre plus à leur sujet ?
Plusieurs titres seront disponibles sur toutes les plateformes de Streaming et de nouveaux visuels arriveront sur Youtube. Je ne peux pas en dire plus pour le moment mais j’ai hâte !

Selon vous, qu'est ce qui est le plus important dans la création d'un titre ?
Tout d’abord je dirais l’émotion, puis vient ensuite le message que je veux faire passer.

Aurez-vous l'occasion de faire de nouveaux featuring prochainement et avec qui aimeriez-vous en faire un ?
Je prépare de nombreux morceaux dont des collaborations, que ce soit avec des producteurs ou encore des chanteurs. Rien n’est encore acté, je ne peux donc pas les citer...

Pensez-vous proposer quelques clips à cette occasion ?
J’aime beaucoup l’aspect visuel mais je suis assez exigeant concernant les clips vidéos car je veux créer un réel univers autour de la musique. Cet été sera un début de clips avec paroles (lyrics videos) afin d’arriver progressivement à des vidéos complètes.

D'une manière générale, comment le public accueille-il vos titres en soirée ?
Je suis agréablement surpris car le public adore Slow Dance. C’est étrange de jouer ses propres morceaux en soirée mais c’est énormément de fierté puisqu’ils ont été produits dans ma chambre.

Quel souvenir gardez-vous de votre 1er festival l'été dernier et aimeriez-vous en refaire ?
Une expérience unique, j’ai hâte d’en refaire d’autres.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
La musique est une passion et j’en ferais mon propre rêve.

Merci à Brolence d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Brolence - Slow Dance (feat. Nathan Brumley)

interview Musique

Ayez l'Afro rythm avec Louis Félix Basile Ayez l'Afro rythm avec Louis Félix Basile
Avec Afro rythm, Louis Félix Basile propose des danses influencées par l'Afrique, ...
  Les bassins de lumières à la base sous marine de Bordeaux
Qaund le béton prend vie et se part de couleurs et de musiques... C'est dans les Bassins ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire