Publicité

Dead Myth : le clip de Gravity avant un EP

Dead Myth dévoile le clip de Gravity avant l'EP #1 qui sort le 22 mai 2020.

Dead Myth (crédit Pierre Vievard)

crédit visuel Pierre Vievard

Qui se cache derrière le groupe Dead Myth ?
Dead Myth c’est Baptiste à la batterie, Clément à la basse, au synthé (du bruit surtout) et au chant, puis pour finir François au chant et à la guitare.

Pouvez-vous nous présenter le single Gravity ?
Gravity c’est une des chansons les plus rapides et « Punk » que l’on joue actuellement. Ça parle d’un monsieur tout le monde qui cherche à atteindre un niveau social et une image de la réussite qu’il n’obtiendra sans doute jamais, car au fond il en pas vraiment envie.

Comment s’est passé le tournage du clip qui va être dévoilé ?
Très bien, car on a travaillé avec des copains motivés et qui bossent super bien. On était cinq, non six. Nous trois, Vad Him à la prod, Florian pour jouer le mec paumé, et son chat Ludwig (il est sourd). On a réussi à boucler le tournage en une journée. Il n’a pas fallu chômer entre les prises sur la plage et les bunkers du Havre, ainsi que chez Florian dans son bel intérieur.

Gravity est extrait de votre premier EP disponible le 22 mai 2020. Pouvez-vous nous le présenter ?
Il s’agit d’un EP de 5 titres qui sortira sur Le Cèpe Records (label parisien). On a fait le choix de ne pas donner de nom à cette sortie, seulement #1. Car même si musicalement le tout reste lié, les cinq chansons traitent de sujets complètement différents. Ça va de la Love Story, à une histoire de fête et de drogue avec les copains. Cliché ? Peut-être. Il y a aussi un titre qui parle de certaines personnes au Havre que l’on n’apprécie pas trop, pour être poli. On en parlera peut-être une autre fois.

Comment composez-vous et n’est-ce pas trop dur de travailler entre Le Havre et Paris ?
90% du temps c’est François qui amène l’idée principale, une ébauche de structure, des riffs, des textes, du chant. Et ensuite chacun y ajoute son grain de sel.
Étonnamment ça se passe plutôt très bien. Je pense qu’on arrive à plus et mieux travailler que certains groupes où les membres vivent dans la même ville. En fait on ne peut pas se permettre de perdre de temps lorsqu’on se retrouve au Havre, alors on travaille énormément à distance. On enregistre chacun chez soi, et on peaufine en vrai quand on répète, environ 2 fois par mois.

Quelle importance accordez-vous à la partie instrumentale ?
Dans certaines chansons, on aime que la voix soit comme mêlée aux instruments, contrairement à d’autres genres comme la pop. Cela permet de mettre en avant la partie instrumentale, qui a une grande importance dans le Rock Psyché.

Quel souvenir gardez-vous du dispositif Starter d’Art en Sort ?
Franchement ça nous a bien aidé. Quand nous avons commencé à travailler ensemble, et c’est ce qui je pense a intéressé Art en Sort, le projet naissait seulement, et il y avait tout à faire. Il devait y avoir à peine 6 chansons dans notre répertoire. On pouvait venir répéter gratis, faire des résidences, enregistrer. C’est d’ailleurs là-bas que l’EP a vu le jour.

Vous avez intégré la compile caritative Sick Sad World, en quoi était-ce important ?
D’abord c’est chouette d’être sur la même compile que des groupes qu’on apprécie beaucoup, comme Johnny Mafia, Brian’s Magic Tears, MNNQNS, TH Da Freak, Dalhia pour ne citer qu’eux. Ensuite quand on a appris que c’était dans un but solidaire hé bien, la joie n’était que plus grande, on est content que ça serve réellement à quelque chose.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
On a hâte que la situation extérieure s’améliore car on n’en peut plus de ne pas jouer. En plus on a un EP à faire écouter.

Merci à Dead Myth d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

DEAD MYTH - GRAVITY (Official Video)

A propos de Dead Myth

Lauréat de la première édition du dispositif d’accompagnement « Starter » par Art en Sort, le groupe Dead Myth créé début 2018 travaille des sons rock psyché teintés de punk garage qui parlera aux amoureux de Parquet Courts, Cosmonauts, et DIIV.

Inscrivez-vous à la newsletter de Divertir !

Recevez gratuitement chaque mois l'actualité culturelle sur votre boite e-mail.

Désinscription possible à tout moment en 1 clic. Vos données ne sont pas cédées ou revendues.

Cliquez ici pour vous inscrire maintenant !

Musique interview

Moha K dévoile le clip d'Elle (pt.1) Moha K dévoile le clip d'Elle (pt.1)
MOHA K, jeune artiste de 18 ans, qui s’est fait connaître avec son single Elle (pt.1) do...
  The First Morning pour Zimmia, illustré par un clip
On sait peu de choses. L’univers est en perpétuelle expansion. Inspirant et stimulant d...
The First Morning pour Zimmia, illustré par un clip

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire