Publicité

De Beren Gieren : l'album Less Is Endless

Mehdi Has Par Le vendredi, 10 septembre 2021 à 10:02 0

Dans Culturel

De Beren Gieren dévoile l'album Less Is Endless, accompagné du clip Animalcules.

De Beren Gieren

"Animalcules représente l'ironie de Less Is Endless. Les inventeurs des premiers microscopes au 17e siècle ont découvert un tout nouveau biotope de compagnons rampants, qu'ils ont nommé Animalcules. L'abondance de la vie est célébrée, évoquant le sentiment de créatures rampant les unes sur les autres. Le titre a une vibration de mouvement de libération, ce qui le relie à certains des morceaux antérieurs de De Beren Gieren".

a version live qui accompagne le single est tirée de la greening streaming session du groupe, qui a été diffusée en direct en février 2021. En guise de conclusion d'une résidence de trois jours dans l'une des salles les plus prestigieuses de Gand, le Handelsbeurs Concertzaal, De Beren Gieren a répété et enregistré les chansons de leur prochain album dans un décor d'un autre monde, mystérieux, à l'atmosphère verdâtre, créé et dirigé par Tobi Jonson (cfr. Nordmann, Eefje De Visser, Tristan, ...). Pour la version de 'Animalcules', le trio a même invité une chorale pour ajouter une couche supplémentaire à ces parties caractéristiques de chant.

"Less Is Endless", le nouvel album du trio De Beren Gieren, est une ode à un univers foisonnant de vie. Le groupe se met en quête de voies ouvertes où les idées peuvent naître et évoluer. Le point de départ est l’idée suivante: cultiver l’inachevé invite à une créativité active. Autrement dit, la pièce manquante du puzzle fait davantage appel à l’imagination que l’ensemble parfaitement fini. "Less Is Endless" s’inscrit dans la continuité du précédent album "Dug Out Skyscrapers", en évolution plus joyeuse et lumineuse. Tout en nuance, des épisodes sereins et des envolées épiques alternent avec des chants. La combinaison de compositions concises et d’une perspective ouverte crée une musique spatiale et excitante. L’album a été produit par Dijf Sanders et Frederik Segers. L’apport de ces deux personnalités assure au nouvel opus du groupe un rendu novateur et unique tout en restant accessible.

De Beren Gieren (Les Ours Vautours) est devenu au fil des années un trio incontournable de la nouvelle scène jazz européenne. Depuis sa création en 2009, le groupe n’a pas eu un moment de répit. Leur deuxième album "A Raveling" (2013) leur assure une première percée internationale. Puis "The Detour Fish", enregistrement live au Ljubljana Jazz Festival avec la trompettiste portugaise Susana Santos Silva, sort fin 2014 sur le label de référence Clean Feed et reçoit un accueil favorable partout.

De nouveau sur le label Clean Feed le trio sort son troisième album "One Mirrors Many" en 2015. Unanimement salué tant en Belgique qu’à l’étranger, qualifié par Jazzism d’album le plus influent et actuel de l’année. En septembre 2017, le trio sort un quatrième album, "Dug Out Skyscrapers", cette fois sur le label belge Sdban. Récompensé d’un Klara award, cet opus confirme De Beren Gieren en figure de proue de la scène Jazz & beyond belge. Acclamé par la presse, le groupe défends ce répertoire en live dans toute l’Europe, jusqu’au Japon. En 2019, les Berens ont célébré leur 10ème anniversaire avec la sortie de l’EP "Broensgebuzze" sur Sdban, accompagné d’une tournée événement dans des églises.

Le monde de la musique embrasse De Beren Gieren. Allemagne, Portugal, France, Norvège, Suisse, Luxembourg, Autriche, Italie, Espagne, Hongrie, Roumanie, Slovénie, Estonie, Maroc, Japon sont autant de pays qui les accueille à bras ouverts. Et c’est sans parler des grands festivals tels que North Sea Jazz, Trondheim Jazzfest, Jazz Middelheim, Ljubljana Jazz, Moers, Kanazawa Jazz Street, Eurosonic, 12 Points et Jazzahead! Bremen auxquels ils sont conviés. Ils ont également été artistes en résidence du Centre d’art gantois Vooruit et ont décroché trois prix, dont le premier prix, lors de Jazz Hoeilaart. Outre leur étroite collaboration avec Susana, De Beren Gieren ont aussi joué avec d’autres grands noms internationaux : Jan Klare, Jean-Yves Evrard, Ernst Reijseger, Joachim Badenhorst, Marc Ribot et Louis Sclavis. Leur nom suscite l’intérêt bien au-delà de nos frontières nationales. Nous sommes curieux de savoir ce que l’avenir réserve à ce trio musical.

De Beren Gieren — Animalcules (GREENING SESSION)

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam