Publicité

Isfar Sarabski : l'album Planet

Maxime Lopes Par Le vendredi, 30 avril 2021 à 09:45 0

Dans Culturel

Isfar Sarabski, le pianiste de jazz virtuose Azerbaïdjan aux multiples récompenses, dévoile l'album Planet. Il est l'arrière petit-fils d’Huseyngulu Sarabski (immense star dans le monde arabe, pionnier musical, chanteur d’opéra, acteur et auteur de pièces de théâtre). Né en 1989 à Bakou, il est à 16 ans déjà un jeune espoir local. Trois ans plus tard, il impressionne le jury du concours de piano du Montreux Jazz Festival par son interprétation phénoménale des compositions de Bill Evans… c’est d’ailleurs à cette occasion qu’il rencontrera Quincy Jones, qui, depuis, ne tarit pas d‘éloges sur ce jeune prodige...

Isfar Sarabski - Planet

Aucun spectateur des concerts d’Isfar Sarabski ne reste insensible à ses prestations: il déploie une  énergie incroyable et nous transporte avec ses histoires, ses tensions, ses émotions Dans son pays , ses concerts sont particulièrement courrus, car chacun sait qu’il crée systematiquement la surprise.

Le studio d’Isfar est idéalement situé, à la lisière du centre historique de Bakou. Les cafés, les clubs et les salles de concerts de la capitale de l’Azerbaïdjan, sur les rives de la Mer Caspienne, sont imprégnés de tradition et de modernité, conjuguant le mystère médiéval au charisme contemporain. La musique d‘Isfar Sarabski les capture et s’en inspire : Son studio est ancien un poste de commerce situé sur l’ancienne Route de la soie – un symbole fort ,la croisée de mutiples chemins.

Isfar est né en 1989 à Bakou. À 16 ans, il est déjà un jeune espoir local . Trois ans plus tard, il impressionne le jury du concours de piano du Montreux Jazz Festival par son interprétation phénoménale des compositions de Bill Evans … c’est d’ailleurs à cette occasion qu’il rencontrera Quincy Jones, qui ,depuis , ne tarit pas d‘éloges sur ce jeune prodige .
L’enseignement prodigué par L’École et de l’Académie de musique de Bakou n’est evidemment pas étrangère à ce talent. Il connait la rigueur de l’univers du monde classique dans lequel il a évolué petite. La musique fait partie de son ADN:
Sa famille, elle même composée de musiciens prodiges, l’encourage depuis toujours. L’immense collection de vinyles n’est pas étrangère à sa culture et son esprit d’ouverture...
Isfar est aussi l’arrière petit-fils d’Huseyngulu Sarabski, immense star dans le monde arabe, pionnier musical, chanteur d’opéra, acteur et auteur de pièces de théâtre.

“Je suis  fasciné par les grands vinyles noirs… Je me souviens précisément de ce que j’ai ressenti la première fois que j’ai entendu les disques de Dizzy Gillespie ou les enregistrements des œuvres de Bach et de Chopin. A la première écoute j’ai senti qu‘il  fallait que j’aille plus loin“.

Ses études à la Berklee College of Music de Boston lui ont ouverts de nouveaux horizons et conféré de l’expérience ; Isfar a joué à l’Apollo théatre de New York ,puis au  club Ronnie Scott (ou les empoyés ont céssé toute activité pour l’écouter ) .. il aime créer des ponts entre le jazz et la musique classique , entre l’orient et l’occident , entre le folk et l’electro .. bref, il ne connait pas de frontière . „ pour moi , l important est d’explorer de nouvelles pistes , créer de nouveaux horizons .. la stagnation n’est pas l‘idée que j‘ai de l’art .. Isfar souhaite donner une géographie musicale supplementaire à son travail . il démultiplie les collaborations : le chanteur et joueur de oud tunisien Dhafer Youssef,.. il est également fasciné par le monde de l’electro adapté la travail de la chanteuse Sophie Hunger (Le Vent Nous Portera) et s’est rapproché des groupes phares de la scène électronique de Bakou . Il suffit de regarder son projet vidéo Human, pour comprendre dans quel mood évolue cet artiste.

2 albums paraîtront cette année : l’un sera jazz, l’autre électro . Nous attendons avec impatience ce voyage créatif.

Isfar Sarabski “Planet” (Official Music Video)

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam