Publicité

Cory Seznec et Amadou Diagne : l'album Right of passage

Right of passage est un jeu de mot entre “droit de passage” et “rite de passage” porteur de multiples sens. Cet album est le fruit de la rencontre entre Cory Seznec et Amadou Diagne, joueur de kora et guitariste autodidacte, issu d’une famille de griots percussionnistes, fortement inspiré par les rythmes d’Afrique de l’Ouest et l'Angleterre.

Cory Seznec et Amadou Diagne - Right of passage

Qui aurait cru qu’une rencontre accidentelle entre musiciens des rues à Bath en Angleterre il y a plus d’une décennie aurait mené à une aventure musicale en 2020 ? Le Sénégalais Amadou Diagne et le Franco-américain Cory Seznec se sont bien entendus cette journée de printemps, et les graines d’une future collaboration furent semées.

En attendant, la vie les a embarqué dans différents touki (voyage en wolof, la langue maternelle d’Amadou), mais avec le soutien d’une bourse du Arts Council of England, Amadou et Cory ont pu voir leur projet prendre forme d’un seul coup. Des répétitions à Paris précédèrent un enregistrement intense aux Real World Studios dans le Wiltshire où ils enregistrent 13 morceaux en deux longues journées, suivies de deux jours dans le studio londonien du réalisateur Oscar Cainer pour les touches finales.

Le résultat est le nouvel album Right of Passage, un jeu de mot entre “droit de passage” et “rite de passage” porteur de multiples sens pour Amadou et Cory. Cela fait allusion au voyage ardu des millions d’individus (dont Amadou et son passage difficile en Angleterre) qui cherchent à améliorer leur sort à l’époque actuelle de frontières bien gardées et de hauts murs, et comment ces voyageurs peuvent être soumis à différents rites de passage lors de leur déplacements. Le titre reflète aussi les voyages musicaux d’Amadou et de Cory ensemble et individuellement en tant qu’intrus dans leurs domaines.

Bien qu’issu d’une famille de griots percussionnistes et chanteurs de louanges dans la région de Dakar, Amadou n’est pas un griot ordinaire. Il a beau s’inspirer fortement de musique traditionnelle et de rythmes d’Afrique de l’Ouest, depuis qu’il s’est installé en Angleterre il affirme sa propre identité musicale en tant que chanteur-compositeur et multi-instrumentiste. Un joueur de kora et de guitare autodidacte - il lui était interdit d’apprendre la kora au Sénégal puisqu’il ne descendait pas de joueurs de cette fameuse harpe - il développe un style unique et complexe pour accompagner sa riche et puissante voix aérienne, grâce à ses compétences de percussionniste. Amadou est un musicien-né qui joue et partage sincèrement sa musique, se réjouissant des possibilités rythmiques qui se cachent derrière les mélodies qu’il compose.

Cory, un Breton-américain élevé aux Etats-Unis et basé actuellement à Paris, est un musicien qui ratisse large. Guitariste du style “picking”et banjoïste “clawhammer” au départ, nombre de périples et rencontres l’ont inspiré à développer un son personnel. La découverte de techniques de guitare africaine conjuguée à des voyages en Afrique (dont trois ans et demi en Ethiopie) ont tout fait basculer. Son jeu devient de plus en plus syncopé, poly-rythmé et métissé, et son approche de moins en moins scolaire. Après 10 ans à arpenter les routes avec le groupe Groanbox ainsi que d’autres projets comme le groupe de musique “Ethio-groove” Damakase, Cory poursuit ardemment sa mission de créer une nouvelle musique originale et hybride, ce qui se voit clairement dans son projet solo et, bien sûr, dans Touki.

Par conséquent, cet album n’est pas l’invention artificielle d’un producteur ou d’un réalisateur mais le fruit d’un rêve authentique et sincère de communiquer la curiosité et de rapprocher différents univers avec la musique. Ici la kora danse avec et autour du banjo et de la guitare, la calebasse et d’autres percussions ajoutent des pulsations puissantes, et des voix soyeuses hypnotisent. Les influences sont diverses, et plutôt que de rester au sein d’une seule tradition, le touki - le voyage musical lui-même - est la destination.

A propos des chansons

Cory, un Breton-américain élevé aux Etats-Unis et basé actuellement à Paris, est un musicien qui ratisse large. Guitariste du style “picking”et banjoïste “clawhammer” au départ, nombre de périples et rencontres l’ont inspiré à développer un son personnel. La découverte de techniques de guitare africaine conjuguée à des voyages en Afrique (dont trois ans et demi en Ethiopie) ont tout fait basculer. Son jeu devient de plus en plus syncopé, poly-rythmé et métissé, et son approche de moins en moins scolaire. Après 10 ans à arpenter les routes avec le groupe Groanbox ainsi que d’autres projets comme le groupe de musique “Ethio-groove” Damakase, Cory poursuit ardemment sa mission de créer une nouvelle musique originale et hybride, ce qui se voit clairement dans son projet solo et, bien sûr, dans Touki. Par conséquent, cet album n’est pas l’invention artificielle d’un producteur ou d’un réalisateur mais le fruit d’un rêve authentique et sincère de communiquer la curiosité et de rapprocher différents univers avec la musique. Ici la kora danse avec et autour du banjo et de la guitare, la calebasse et d’autres percussions ajoutent des pulsations puissantes, et des voix soyeuses hypnotisent. Les influences sont diverses, et plutôt que de rester au sein d’une seule tradition, le touki - le voyage musical lui-même - est la destination.

Toute la musique est composée par Amadou Diagne (PRS) et Cory Seznec (ASCAP/SACEM) Enregistré par Oli Jacobs aux Real World Studios à Box, Wiltshire, Angleterre, et par Oscar Cainer à Outlandish Studio à Londres, Angleterre.

Musique

Gaël Rouilhac : l'album Waterworks Gaël Rouilhac : l'album Waterworks
Gaël Rouilhac est de retour le 25 septembre 2020 chez Laborie Jazz avec l'album Waterworks....
  Obni R se donne A fond en préparant son EP
Jeune chanteur français, Obni R prépare l'EP A fond avec l'aide des internaute...
Obni R se donne A fond en préparant son EP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire