Publicité

Cold Lands présente l'album In The Light

Cold Lands dévoile l'album In The Light, l'occasion de voyager à travers nos émotions.

Cold Lands - In The Light

Pouvez-vous nous présenter votre album In the light et son univers ?
Notre nouvel album In the light est notre deuxième album. Il propose un voyage à travers un « arc-en-ciel d’émotions », comme une sorte décomposition de la lumière, mais sentimentale, à travers le prisme de l’inconscient.

Le monde qui nous entoure ou encore la psychologie... semblent être des thèmes qui vous sont chers. Pourquoi ?
Je pense que l’essentiel de notre inspiration est inconscient. Il est vrai que l’on peut très souvent retrouver des références plus mystiques ou même oniriques. Je pense que ce mélange reste avant tout la base de notre identité.

Qu'avez-vous souhaité apporter de nouveau sur le plan instrumental avec cet opus ?
On a vraiment cherché avant tout à affirmer notre identité sonore et artistique. On a travaillé avant tout sur l’aspect atmosphérique de l’album.

Peut-on en savoir plus sur le titre City of water ?
C’est un titre sur lequel on a pris beaucoup de plaisir parce qu’on a fait participer des personnes extérieures au projet. Le concept du titre pourrait se résumer à la couleur bleue et au sentiment que véhicule cette couleur à l’âme. La « cité d’eau » est une métaphore qui illustre ce mélange sensuel et digital.

Qu'avez-vous voulu apporter au public avec cet album ?
On souhaitait que les gens puissent être aspirer par l’ambiance des titres, afin qu’ils puissent expérimenter ce voyage sonore le plus intensément possible.

On sait que vous aimez bien échanger avec d'autres artistes sur vos compositions. Comment cela s'est-il passé et avez-vous été bien encadré avec les équipes en studio ?
La collaboration s’est comme d’habitude très bien passé. Nous étions dans notre laboratoire habituel qu’est le Studio LE HANGAR 38. Francesco Alessi a une nouvelle fois fait un travail remarquable sur le son, et je pense que tous les musiciens étaient ravis de travailler dans des condition aussi optimales.

Est-ce qu'il y a des points sur lesquels vous ne transigez pas dans la préparation d'un album ?
La préparation d’un album est un processus très long et cela entraîne beaucoup de discussions avant de se lancer dans l’enregistrement. J’ai la chance de travailler maintenant depuis 10 ans avec Francesco Alessi pour Cold Lands. Nous avons depuis toujours le même objectif à savoir, donner le meilleur résultat, tant au niveau de la qualité artistique que technique, et nous tâchons d’exiger de nous mêmes le meilleur.

Qu'avez-vous souhaité apporter avec la pochette d'In the light où l'on vous voit complètement mouillé dans l'eau ?
L’album met en évidence bien sûr l’exacerbation sentimentale multicolore, mais également cette face spirituelle et métaphysique de nos titres. On pourrait dire, à moitié dans la matière, à moitié dans l’impalpable. Je pense que la pochette, au delà d’un corps mouillé dans l’eau, symbolise l’humilité de la matière face à l’infini.

Vous avez sorti au début de l'été un titre sur le Covid avec El Tarino. Qu'est ce qui vous a motivé à faire ce titre ensemble et la pandémie a-elle affecté la préparation de l'album ?
Le titre avec El Tarino, qui est un ami de longue date, était avant tout quelque chose de spontané et réellement de non préparé. Appartenant à deux univers musicaux différents, nous avions planifié depuis longtemps l’idée de faire quelque chose ensemble, sans objectif particulier.
Le contexte du confinement m’a laissé un peu de temps, en parallèle de la préparation de In the light, pour composer, en collaboration avec Yacine Raik, un titre sur lequel nous pouvions collaborer tous ensemble. Je suis assez content du titre et cela restera humainement un très bon souvenir.

El Tarino feat. Cold Lands - Co-Vide (Street Clip Officiel)

Des clips doivent-ils sortir pour l'album In the light et comment les imaginez-vous ?
Nous n’avons pas le projet de ressortir un clip à court terme, mais sait-on jamais...

Une indiscrétion à nous donner sur l'album In the light ?
L’album sort 7 années jour pour jour après Inside, notre premier album…

Des concerts sont-ils prévus et comment voyez-vous l'avenir de la scène ?
Le contexte COVID ne facilite pas les choses mais nous travaillons actuellement pour produire quelque chose en acoustique, la suite... bientôt…

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Je suis vraiment très fier de vous proposer ce nouvel album In the light. J’espère vraiment que le public appréciera. C’est grâce à vous que nous continuons, on compte sur vous, on vous aime.

Merci à Cold Lands d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité sur Facebook.

Cold Lands - City of Water (Official Video)

interview Musique

Timeless : une série d'Urbex pour contempler des lieux abandonnés Timeless : une série d'Urbex pour contempler des lieux abandonnés
Road Clip prépare la série Timeless pour vous plonger dans un Road Trip d'images e...
  Valérian MacRabbit : un écrivain ouvert sur le monde
En plus d'être chanteur, Valérian MacRabbit est également écrivain. I...
Valérian MacRabbit : un écrivain ouvert sur le monde

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire