Publicité

Clarisse Mây : le single Beach cruiser

Rédaction Divertir Par Le vendredi, 01 juin 2018 à 18:59 0

Dans Culturel

Clarisse Mây, c’est ce cocktail acidulé, ce shoot de sagesse, de folie et de désinvolture même pas feinte.

Pendant des années, Clarisse étudie le piano au conservatoire. En cachette, la jeune artiste travaille sa voix, voguant entre ses titres préférées des Beatles, Coldplay ou Alicia Keys. Chanter, ce sera ça, coûte que coûte. Un secret qu’elle laisse un soir, sous les basses lueurs, éclore sur la scène australienne dans les bars locaux. Six mois plus tard, de retour à Paris, son premier EP, composé sur de longues nuits, voit le jour. Une voix pure et aérienne se détache de ses compositions au piano, arrangées par le duo indie pop Shawondasee.

Clarisse Mây revient aujourd’hui avec un 2ème EP. Six titres frais et pop, soutenus par des productions ancrées dans l’époque mais délicieusement rétros. Influencée par la nouvelle scène française et la pop minimaliste anglaise, Clarisse nous parle des passions ferventes, des vraies, celles qui naissent d'une quête de liberté, tout au bout de la route qui mène à l’affirmation.

Son nouveau single Beach cruiser (désormais disponible en streaming), raconte l'histoire brute d'une quête de liberté. L'envie furieuse de partir en chasse de trucs authentiques, de se dire "allez c'est l'heure", de mettre le premier coup de pédale d'une cavale solitaire au guidon d'un vieux vélo de plage californien.

Beach cruiser est le premier single de son 2ème EP Panache à paraitre avant la fin du mois. En parallèle, Clarisse Mây est lauréate du concours Mon premier grand studio RTL et aura donc le privilège de s'y produire le 23 juin où elle présentera l'un de ses titres en live. Elle sera également en concert au Bus Palladium le 30 juin, pour jouer ses nouveaux titres électro pop, mêlant avec élégance l'anglais et le français.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam