Publicité

Carole Pelé : le clip Biget

Maxime Lopes Par Le mercredi, 26 mai 2021 à 11:31 0

Dans Culturel

Découvrez le clip bouleversant Biget de Carole Pelé.

Carole Pelé

À l'origine de "Biget", la naissance compliquée de Carole...
« Je me rappellerais toujours d’entendre : toc, toc, toc. C’était ton petit coeur.
Le choc. Tout le monde était là, tout le monde se taisait.
Et là, on a entendu : toc, toc, toc. »

Un cœur qu’on croyait mort et qui pourtant, bat encore. Dans Biget, Carole Pelé laisse la voix de la narratrice à sa mère pour raconter l’histoire de sa naissance.
Une entrée dans la vie atypique, touchante et authentique pour une chanson qui fait place à l’émotion. Biget, c'est avant tout une histoire bouleversante et très personnelle.
Elle prend la forme d'une performance, où l'effet de surprise et l'émotion sont réunis autour d'une relation mère-fille unique.

Le tournage surprise du clip Biget

 

Carole a proposé à sa mère Jocelyne de découvrir pour la première fois son titre "Biget", une chanson que Carole a écrite pour elle. Invitée sur le tournage sans rien lui révéler de la surprise qui l'attendait, Jocelyne va réagir face aux caméras du plateau à cette chanson qui lui est dédiée.

Afin que le tournage soit réussi, il fallait que Jocelyne n’ait jamais écouté la chanson auparavant. À la sortie de l’EP, elle a donc été coupée des réseaux sociaux de Carole et le mot a été passé dans son entourage pour qu’elle ne connaisse rien sur le titre. Sur le plateau, elle savait qu’elle venait tourner un clip et que Carole allait lui faire une surprise, mais n’avait aucun autre indice... L'émotion vive est donc palpable.

D'autant plus que toutes les séquences, hors playback, n'ont nécessité qu'une seule prise. Le clip de Biget a été pensé comme une performance, à la manière de  Marina Abramovic dans The Artist is Present (MoMA 2010).

Carole Pelé – Biget [CLIP OFFICIEL]

Carole Pelé suit depuis trois ans un atelier photo / vidéo à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts d’où elle est récemment diplômée. Ainsi, son premier EP est également une expérience plastique pour laquelle elle gravit des gravats, se recouvre le corps de charbon et improvise seule, face à son micro, pendant 50 jours en studio.

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam