Publicité

Burkingyouth : l'EP Fire

Burkingyouth dévoile son deuxième EP Fire le 29 novembre 2019. Découvrez absolument son univers Pop/rock.

Burkingyouth - Fire

C’est dans ses racines normandes que Burkingyouth puise son énergie. Une énergie vivante et contemplative qui nous attrape et nous enrobe inopinément.

Au croisement des sonorités soignées d’une pop claire et envoûtante et des rythmes aériens d’un rock poli par le temps, c’est avec la conviction que cette énergie peut être rendue accessible à chacun que Burkingyouth s’adresse à nous.

Seul sur scène, libre et sans filet.

Interview

D'où vient le nom Burkingyouth et que signifie-il ?
Près du village où j’ai grandi en Normandie, existe un chateau en ruine fondé au XIXème siècle par un lord britannique du nom de Burkinyoung, et détruit pendant la 2ème guerre mondiale par les alliés au moment du débarquement.
C’est un nom que j’ai souvent côtoyé pendant mon enfance et dont la sonorité m’a toujours interpellé. En créant ce nouveau projet musical, j’ai voulu m’en inspirer tout en me l’appropriant, et l’ai donc légèrement modifié. Il est à ce moment devenu Burkingyouth.
Ce nom prend donc sa source dans une attache normande particulière.

Pouvez-vous nous présenter votre album Fire ?
Fire est mon 2ème EP, qui sort 18 mois après le premier From The World, et réalisé dans les mêmes conditions. J’ai souhaité orienter ce CD autour d’une thématique fil rouge, le feu, sujet du quotidien qui touche tous, en abordant ses différentes propriétés sur chaque chanson : chaleur, brûlure, lumière, destruction. Après de nombreux mois de travail, il est finalement prêt et dévoile 5 titres inédits.

Dans quelles conditions composez-vous vos titres et certaines situations vous inspirent-elles plus que d'autres ?
Mon processus de création s’inspire beaucoup de choses du quotidien. Ce peut être une situation, une rencontre, un paysage, quelques mots, une sensation qui déclenchent une première idée - mélodie ou texte.
S’en suit un travail autour de cette idée, qui vise à la faire vivre, lui donner l’atmosphère souhaitée et essayer d’exprimer la sensation qui a déclenché cette idée. Cela peut prendre du temps, mais la précipitation n’est pas toujours un allié ici.

En quoi votre approche du rock, un peu épuré et mêlé à de la pop, en donnant son charme à votre musique, vous plait-il ?
J’essaye en quelque sorte de donner vie à des chansons qui me ressemblent. A l’origine, c’est souvent la mélodie qui m’aide à établir la couleur d’un morceau. Naturellement, les artistes qui sont mes références - souvent issus de la pop/rock britannique - jouent aussi sur ce caractère pop que je donne à mes chansons et qui caractérise mon univers. Mais j’essaye de garder mon approche propre et leur apporter de la singularité.

Quelles émotions la musique vous apporte-t-elle ?
Cela dépend beaucoup de la musique et du moment où je l’écoute. Néanmoins j’y retrouve souvent un sentiment de liberté et de légèreté.

Est-il possible de nous partager les coulisses de l'enregistrement en studio ?
Ma façon d’enregistrer est assez particulière puisque j’ai auto-produit en intégralité ces chansons : j’enregistre, arrange et mixe le tout moi même. Cela permet de prendre du temps - qui manque parfois en studio - et de travailler de la façon la plus sereine possible. C’est un gros travail qui demande temps et patience pour arriver au bout, mais qui garantie aussi une certaine flexibilité dans cette phase de construction.
J’ai par ailleurs masterisé l’EP au Studio RTM à Paris, pour arrêter la version finale.
 

Parlez nous du titre Ink
Ink est le 4ème titre présent sur l’EP. Il en est le premier extrait sorti courant Octobre, qui a d'ailleurs donné lieu à un clip live tourné à l’Abbaye de Hambye (50). Il s’agit d’une histoire. Une rencontre qui retrace notamment l’aspect ‘chaleur’ de ce feu qui se manifeste en nous lorsqu’apparaissent parfois des sentiments d’amour ou d’attirance.

Quel souvenir gardez-vous de votre live session à l'Abbaye de Hambye ? Le cadre doit donner un ressenti particulier, non ?
Un très bon souvenir. C’est la première fois que je tournais dans ces conditions et ce lieu grandiose a contribué à donner la dimension supplémentaire que je souhaitais apporter à la chanson. Bien qu’ayant tourné début septembre, le froid et la pluie n’ont pas facilité la prise, mais l’expérience n’en a été que plus intéressante, et le résultat final correspond à ce que je souhaitais faire passer ici.

Peut-on en savoir plus sur l'artwork de l'album Fire ?
Je souhaitais pour cet EP laisser exprimer ma créativité également sur la pochette, et matérialiser le feu sous forme abstraite suffisamment évocatrice. La peinture est le support que j’ai trouvé le plus adapté, tant pour la possibilité d’abstraction, mais aussi pour la diversité des pigments qui laissent transparaitre la chaleur que l’on peut ressentir à l’approche de la flamme.
Après plusieurs essais, j’ai choisi la portion d’une toile qui me semblait répondre à ces critères.

Comment vous sentez-vous en concert et aurez-vous l'occasion d'en donner prochainement ?
Le concert, c’est pour moi la possibilité de donner vie à ces morceaux, que je trouve important de défendre sur scène. C’est aussi un partage avec le public, pendant et après la représentation.
J’ai la chance d’avoir pu réaliser un travail de résidence avec Le Rave et La Luciole, du réseau de musiques actuelles normand, qui m’aident à l’émergence du projet, et de pouvoir me produire plusieurs fois sur la fin d’année. Une release party en normandie est prévue à Flers (61) le 30/11, puis une autre à Paris le 04/12. Ce sera ensuite à Tinchebray (61) le 07/12 en première partie du groupe Arcadian, puis au Tétris au Havre (76) le 11/12. Les prochains concerts seront ensuite annoncés pour le début d’année 2020.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci à Divertir de couvrir la sortie de ce nouvel EP et de me donner la possibilité d’en parler. J’ai maintenant hâte de le dévoiler et de retrouver le public sur scène !

Merci à Burkingyouth d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez le aussi sur Facebook.

Ink - Burkingyouth (Live Session)

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire