Publicité

Bientôt un clip pour Vincent Vega de Ben Lløyd

Ben Lløyd va réaliser un clip sous forme de dessin animé pour le titre phare de son 1er EP : Vincent Vega (feat Gersande Welker) et qui ambiancera vos soirées !

Ben Lløyd

Souhaitez-vous nous parler de votre 1er EP Ca tourne et son univers ?
Ca tourne est mon premier EP mais c'est avant tout mon premier pas en tant que professionnel dans la musique. J'en suis le producteur.
Il a été réalisé en studio à Paris avec ingé son professionnel (un magicien).
Cela m'a pris un peu plus d'un an pour le réaliser car au début j'ai pris beaucoup de cours de chant pour m'améliorer et ensuite est venu le soucis du détail.
A travers les 4 morceaux de l'EP, j'ai souhaité aborder les différents aspects de ma personnalité.
Celui de la famille et de la bonne ambiance via K7 dans le Magneto. Mon aspect un peu plus sombre dans Mascarade où j'essaie de me remettre en question.
Mon côté festif dans Vincent Vega et mon côté romantique dans Cosmos très inspiré que Kid Cudi que j'écoute depuis de nombreuses années.
J'aime varier le genre de musique à chaque chanson voilà pourquoi elles sont toutes les 4 très différentes mais elles se rapprochent toutes d'un univers assez fantastique.
Dans chacun des titres je prends plaisir à jouer le rôle d'un autre moi dans un environnement différent ou un monde parallèle. Voilà pourquoi j'ai décidé d'appeler l'EP Ca tourne.
Mon but étant de produire de la musique positive.

Peut-on en savoir plus sur le clip de Vincent Vega que vous préparez ?
Ca va être un clip sous forme de dessin animé qui va raconter une soirée complètement déjantée dont je suis le héros. J'ai choisi la même réalisatrice que pour le clip de K7 dans le Magneto (Eloise Dandoy) car elle fait un boulot incroyable. De plus, on ne change pas une équipe qui gagne. Et dans ce clip nous allons inclure ceux qui ont participé au projet. Ils se verront apparaître dans le clip en version dessin animé.

Comment avez-vous travaillé avec Gersande Welker sur ce projet ?
Gersande Welker est une de mes profs de chant. C'est grâce à elle que j'ai fait beaucoup de progrès. Elle m'a fait travailler l'écriture via différentes techniques, le chant et l'interprétation.
Elle m'a accompagné également lors de chaque enregistrement. Elle n'a pas hésité à me reprendre quand ça n'allait pas. Mais Gersande est également une super chanteuse, je lui ai donc proposé de chanter le refrain de Vincent Vega car je trouvais que sa voix allait parfaitement avec la chanson. Et cela apportait une vraie touche de fraîcheur et un coup de punch au morceau.

Quelle place occupe l'image selon vous en musique ?
Je dirais que l'image est presque aussi importante que la musique. Il y a tellement de concurrence qu'il faut d'abord attirer l'oeil de l'auditeur pour avoir une chance d'être écouter et d'être découvert.

Est-il possible d'en savoir plus sur l'artwork de l'EP Ca tourne ?
Il a été réalisé par Audrey Puchard, experte en infographie. Je lui ai donné un tableau des charges avec les éléments que je souhaitais voir apparaître sur le cover de l'EP et sa magie a fait le reste.
Pour chaque titre je souhaitais un costume représentatif du thème abordé. Celui de Marty Mcfly pour K7 dans le Magneto, costume de Peaky Blinders pour Mascarade, celui de Vincent Vega  dans Pulp Fiction et astronaute pour Cosmos. Tout ça sur un porte vêtement en référence à l'univers du cinéma.

Vous vous définissez comme rappeur "old school", qu'est ce que cela signifie ?
Je suis un grand adepte du Boom Bap qui était le style de rap prédominant dans les années 90. Toute ma jeunesse j'ai écouté ce genre de musique avec 50 Cent, Dr.dre, Snoop Dogg, IAM, Oxmo Poccino etc...
Aujourd'hui on en entend beaucoup moins. Il y a de plus en plus d'artistes qui font de la Trap ou qui utilise l'autotune mais je n'en fais pas partie. Cela ne me correspond pas, je recherche plus l'authenticité et les valeurs du rap d'avant. Avec la voix pure et des textes travaillés.

Quelle place occupe les textes dans votre musique et sur quoi mettez-vous l'accent dans vos compos ?
Ils occupent la place la plus importante. Je passe un temps fou à chercher la phrase et la rime parfaite. Ne me considérant pas comme un grand chanteur, je mise beaucoup sur la qualité du texte afin qu'il puisse toucher l'auditeur et que musicalement ça sonne bien. Il n'y a pas que la rime de fin de phrase qui compte mais aussi celles au cœur du texte qui apporte une réelle harmonie à la chanson.

En quoi le financement participatif que vous réalisez vous sera utile ?
Ce financement est très utile car d'abord il me permet de commencer à promouvoir le projet avant qu'il soit terminé et d'avoir matière à raconter.
Le crowfunding me permet aussi de renforcer ma communauté. Les personnes qui ont faits des dons se retrouvent au cœur du projet et cela leur permet de découvrir d'une certaine façon l'envers du décor. Et quand le clip sortira ces personnes seront les premières à partager le résultat car elles seront fières d'y avoir participer. Cela touchera donc plus de monde.
Cela sera évidemment très utile niveau financier car je prépare un autre projet en parallèle dont je suis également le producteur.

En quoi le soutien de la SACEM est-il important dans votre projet ?
Le soutient de la SACEM est extrêmement important car il m'a permis de valider l'objectif initial de dons à atteindre et va me permettre de débloquer plus de fonds pour la promotion.

Il parait que vous êtes fan de K7... A l'époque où l'on revient au vinyle, c'est pas un peu désuet ?
Pour moi la K7 est un des symboles des années 2000 et représente bien la nostalgie car maintenant on ne s'en sert presque plus. A l'époque j'en écoutais beaucoup de musique sur K7 avant l'arriver du CD mais je n'ai jamais eu de vinyle. C'était plutôt mon père qui en achetait et qui recommence à en acheter d'ailleurs.

Une indiscrétion à nous donner ?
Un 2ème EP arrivera peut-être avant la fin de l'année...

Merci à Ben Lløyd d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Ben Lløyd - K7 dans le Magneto

Inscrivez-vous à la newsletter de Divertir !

Recevez gratuitement chaque mois l'actualité culturelle sur votre boite e-mail.

Désinscription possible à tout moment en 1 clic. Vos données ne sont pas cédées ou revendues.

Cliquez ici pour vous inscrire maintenant !

interview Musique

Une Cavale sur mesure pour le film de Charles Meurisse Une Cavale sur mesure pour le film de Charles Meurisse
Charles Meurisse prépare son premier long-métrage et part pour Une cavale sur mesure. ...
  Bazar et Bémols prépare l'album La bulle époque
Si l’on se fie aux sept instruments sur scène ou au bazar sonore qui s’en d&eacut...
Bazar et Bémols prépare l'album La bulle époque

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire