Publicité

Barbara Pravi Reviens pour l’hiver avec son EP

Rédaction Divertir Par Le lundi, 30 mars 2020 à 16:07 0

Dans Culturel

Reviens pour l’hiver, le nouvel EP de Barbara Pravi a la forme d’un carnet de voyage intime, brûlant d’amour, cousu de mots précieux et de larmes salées.

Barbara Pravi

Chaque chanson, composée sur son petit piano droit, est un vol suspendu au-dessus de la terre. On retient son souffle tout du long.
La voix de Barbara oscille entre fêlures tendres et grands vertiges. Sa plume est à la fois précise et romanesque.
Barbara Pravi nous murmure son amour pour la Chanson avec élégance, au travers d’une mise à nue bouleversante.

Pouvez-vous nous présenter l'EP Reviens pour l'hiver ?
Reviens pour l’hiver est un EP de 5 titres de mélancolie solaire.
Ce sont des chansons douces, heureuses. C’est la fermeture et l’ouverture. C’est un voyage. Il parle d’amour, d’idéal, de confiance en soi, de libération. 

Comment composez-vous et sur quoi avez-vous souhaité mettre l'accent pour cet opus ?
Je n’ai pas de technique précise. Parfois les mots me viennent avant la mélodie, parfois c’est l’inverse, je me met au piano et les notes arrivent avant le texte.
J’ai appris une chose essentielle en faisant ce disque, ou plutôt deux : 1/ je suis capable 2/ j’ai appris à gérer mon « besoin de l’autre ». Aujourd’hui je sais précisément quand comment pourquoi et de qui j’aurais besoin pour telle ou telle chose. C’est ce qui s’est passé sur Personne d’autre que moi. J’avais le texte, je savais que Vincha était la personne parfaite pour m’aider à composer car il à un jeux de piano étonnant, libre et sans chichi. 

On a pu vous découvrir il y a quelques semaines dans une interprétation piano - voix. Quelle place occupe la voix dans votre interprétation ?
L’interprétation c’est un mélange entre de l’intention, de l’âme, du regard, une gestuelle et une voix. Mais le premier vecteur entre l’interprète et l’auditeur, c’est la voix. Sans vidéo, il ne reste que la voix. La voix peut tout transmettre, si on sait bien la gerer, comme le faisait Brel, Nougaro, Barbara, Piaf, et tous ces interprète « nobles », alors on devient comme un peintre devant une palette de couleur.
Moi tu me mets devant une palette de couleur je sais juste que le jaune + le bleu = le vert. Mais un peintre saura trouver des milliers et des milliers de nuances de couleurs, dessiner, recréer ou inventer un paysage, faire ressortir des émotions liées à ses couleurs. Un interprète n’est ni plus ni moins qu’un peintre. Un grand interprète n’est ni plus ni moins qu’un grand peintre, qui à une connaissance absolument parfaite de ses nuances de couleurs et qui sait jouer avec. 

Parlez nous du clip Reviens pour l'hiver et son tournage...
Nous étions une minuscule équipe.
Zenzel, le réalisateur, Cyril, le producteur, Malory, la maquilleuse et Johan le comedien. C’était un tournage formidable. De loin le plus joyeux, simple et évident de tous ceux que j’ai eu la chance de faire. Il s’est fait vite, dans la bonne humeur.
Cette équipe est redoutable de simplicité.

Comment ressentez-vous la musique et que doit-elle transmettre pour vous ?
C’est une question si vaste ! Il y a toute sorte de musique… Depuis le confinement, j’écoute beaucoup de classique par exemple. Ca me rempli. Je ne ressens pas le besoin des mots, ou beaucoup moins, c’est peut être du à ce flux incessant d’informations qui jaillit de partout.
La musique c’est l’émotion. L’émotion d’un texte, l’émotion d’une voix, l’émotion d’un piano, ou d’un interprète qui respire. Emotion, émotion, émotion. Elle peut être tout et n’importe quoi, se cacher dans n’importe quel style musical même. Cela dépends de la sensibilité de chacun.

Sur l'EP on retrouve 2 lieux : Barcelone et Pigalle. Qu'évoquent-ils pour vous ?
Ce ne sont pas tant les lieux que les histoires auxquelles ils sont rattachés qui ont une importance pour moi. Barcelone parle d’une histoire d’amour qui n’a pas été au bout, et Pigalle renvoie plutôt à une époque : des années 50 à 70. 

Pour la journée de la femme on a pu découvrir Chair
Tout à fait ! Elle est d’ailleurs toujours disponible sur les plateformes, youtube etc.
Je suis très fière de cette chanson et de ce clip, fait avec la même équipe que Reviens pour l’hiver

La scène : quelle place occupe-elle pour vous ?
J’ai hâte de pouvoir enfin partir sur les routes et rencontrer mon publique !
J’avais quelques dates de prévues avant le confinement, mais malheureusement, c’est une lourde periode pour le monde du spectacle.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci beaucoup pour cette interview !

Merci à Barbara Pravi d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez la également sur Facebook.

Barbara Pravi - Reviens pour l'hiver

Inscrivez-vous à la newsletter de Divertir !

Recevez gratuitement chaque mois l'actualité culturelle sur votre boite e-mail.

Désinscription possible à tout moment en 1 clic. Vos données ne sont pas cédées ou revendues.

Cliquez ici pour vous inscrire maintenant !

interview Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam