Publicité

Anaïs Low : le titre Katina

Artiste d’origine suisse-colombienne et japonaise, Anaïs Low est une passionnée de littérature convertie à la musique par ses parents, pianistes classiques. Née à Genève, elle passe son enfance et une partie de son adolescence entre la Suisse et la Colombie. Après avoir étudié le piano et le chant, elle se lance dans la composition. D'abord passionnée par le rap et le langage libre qu'apporte ce moyen d'expression, elle se tourne ensuite vers la pop et le rock. Ayant eu un coup de cœur pour Paris lors d'un voyage elle décide de s'y installer.

Anais Low

Pouvez-vous nous présenter le titre Katina ?
Katina raconte l'histoire d'une très belle femme qui sort en boîte de nuit, beaucoup d'hommes essayent de l'inviter à boire un verre ou plus... c'est finalement un ami à moi qui remporte le trophée. Il m'admet quelques temps plus tard que Katina était en fait un homme. Le titre est rappé en japonais car l'histoire de Katina se déroule à Tokyo.

Qu'est ce qui vous a plu en mêlant slam japonais et anglais dans votre titre ?
Je suis d'origine Suisse-Colombienne et Japonaise, en général j'écris mes textes en anglais. Mais j'ai voulu tester le japonais sur ce titre sans pour autant perdre mon identité anglo-saxonne, j'ai donc mélangé les deux langues et j'ai trouvé que ça fonctionnait bien.

En quoi les cultures de différents pays influencent votre musique ?
J'aime utiliser, à ma façon, toute l'inspiration qu'offre la richesse d'un pays, d'une culture. Je le détourne ensuite pour en faire quelque chose de personnel.

Quelle est pour vous l'importance de faire des textes et des mélodies de qualité ?
Une mélodie et un texte sont censés marcher même sans arrangement musical, tout ce qui se rajoute c'est de l'habillage sonore, de la décoration. Ce pourquoi le texte et la mélodie doivent être forts et percutants.

Le titre Katina est en deux parties, pourquoi ?
Il y a les parties rappées en japonais qui racontent l'histoire de Katina. Puis les refrains en anglais avec très peu de paroles et des mots simples qui sont censés donner des indices sur le sens de la chanson pour tous ceux qui ne parlent pas japonais !

Peut-on en savoir plus sur le clip de Katina et votre choix de mettre le doute sur qui est homme, qui est femme et le détournement d'objets ?
Le clip de Katina est une représentation abstraite de l'histoire que je raconte dans mon texte. Je ne voulais pas mettre la situation exacte en scène mais plutôt la montrer d'autres façons. Les objets détournés viennent eux aussi questionner le spectateur sur ce qui semble être une chose mais qui en est une autre. Un peu à la façon de Magritte. Je trouvais que cela soulignait bien le propos.

Katina raconte l'histoire de l'un de vos amis avec un transsexuel au Japon. Pensez-vous que la société leur accorde toujours un regard bienveillant ?
Le Japon est un pays conservateur et traditionnaliste, il n'accorde donc pas toujours un regard bienveillant au transgenre, heureusement les choses changent peu à peu et de plus en plus de transgenres s'affirment et se font une place dans cette société.

Aimeriez-vous retourner chanter dans le bar où l'histoire a commencé et comment ressentez-vous la scène ?
Oui j'adorerai avoir l'occasion de chanter Katina dans le lieu où ce titre est né ! Ce serait magique !

Une indiscrétion à nous donner sur votre titre ?
J'avoue avoir été moi-même troublée par Katina :)

Quels vont être vos projets à venir ? Des scènes de prévues ?
Je chante le 30 juin prochain à Meaux en plein air dans le centre-ville à 14h. D'autres lives viendront bientôt, je les annoncerai sur mes pages Instagram, Facebook... Etc..

Vous êtes passionnée de littérature, est-ce qu'un jour l'idée de faire un livre pourrait voir le jour ?
J'ai déjà écrit quelques petites nouvelles mais que j'ai gardées pour moi. Si un jour je sors un livre ce sera certainement un recceuil de nouvelles car j'adore ce format d'écriture, je suis une immense fan des nouvelles de Maupassant ou de Roald Dahl.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Arigato ! Sayonara ! Kisu !
("merci, au revoir, bisous" en japonais ;) )

Merci à Anaïs Low d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez la également sur Facebook.

Anaïs Low - Katina (prod by EMO)

Musique interview

Si c’était à refaire : le single de Septembre
Si c’était à refaire... C’est le nom du nouveau single de Septembre. On pa...
  Cassel élu village préféré des français en 2018
Cassel vient d'être élu Village préféré des français ce...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire