Publicité

Ametek de Kemet prépare l'album Mia Woézon

Ametek de Kemet puise son inspiration dans la culture Africaine. Auteur, compositeur, percussionniste, rappeur... cet artiste multi-facettes découvre le mouvement Hip-hop au collège. L'album Mia Woézon (Bienvenue en Ewe) d'Ametek de Kemet sortira en janvier 2020.

Ametek de Kemet

Pouvez-vous nous présenter votre album Mia Woézon et son univers ?
Bonjour Maxime et bonjour à tous les amis mélomanes lecteurs du magazine DIVERTIR.
Avant de répondre à votre question, permettez-moi de remercier toute l'équipe du magazine culturel DIVERTIR pour l'opportunité que vous m'offrez afin de faire connaître notre projet au public et, aussi, profiter de l'occasion, pour me présenter au public, surtout à ceux et celles qui ne me connaissent pas encore.
Je suis AMETEK DE KEMET, artiste né d'un mariage entre le végétal et l'animal, le bois et la peau, troisième fils de la branche qui, aujourd’hui, distille ses messages depuis Nantes à travers la musique.
Pour revenir à votre question dans l'album Mia Woézon qui veut dire "soyez les bienvenus" dans ma langue maternelle qui est l'Ewe (une des plus puissantes langues d’Afrique), album de onze titres, je raconte une Afrique métissée, une Afrique créative et réactive où les idées foisonnent, où l’Art fleurit de partout et aussi ma vie partagée entre deux continents, sur des rythmes concoctés avec un subtil mélange d'électro, de french' hip hop et de percussions africaines.
A travers cet album je veux juste, à l'heure où certains dressent des murs entre les peuples, jeter une passerelle musicale entre les deux rives de la Méditerranée, le « Nord » et le « Sud ».

En quoi est ce important pour vous d'aborder les relations entre l'Afrique et l'Europe ?
La relation entre l'Afrique et l'Europe, pour moi, est une relation entre une mère et son enfant, une relation humaine où l'amour constitue la base, le socle biologique comme on dit. Une relation du donnant-donnant ou du "cash-cash", du vivre ensemble comme j’aime le dire tout le temps et la culture à Nantes, pour moi, reflète cette image.
Il peut arriver que l'enfant en tétant, morde le bout du sein de sa maman. Il peut y arriver aussi que la mère faillit à sa responsabilité vis à vis de son enfant. Mais dans tout ça, moi je pense que l'Amour et le Respect mutuel doit dominer toute ambition, l'Amour doit unir comme la musique, cet universel langage, le fait entre les peuples.

Peut-on en savoir plus sur la langue Ewe qui serra très présente sur cet album ?
La langue Ewe, ma langue maternelle que je chante dans cet album Mia woézon, est une des plus anciennes et plus puissantes langues africaines parlée par le peuple Ewe.
La langue Eʋe (Ewe) actuelle est parlée par un peuple qui aurait vécu autrefois dans un pays appelé « MU » (Mou) dans l’Océan Pacifique (on dirait en Ewe « AMU » Pacifique) entre le Mexique actuel et l’Australie. On appelait ce grand peuple « Amuawo » (les Amu), ce qui signifie le premier peuple de la Terre. Cette terre fut finalement submergée ne laissant que les endroits les plus élevés où les montagnes à présent connues sous les noms des Îles Salomon, Fiji, Kiribat, Tuvah, les Îles Marshall, Vanuatu, Naura, Hawaii, Samoa, etc. Bref, je ne vais pas faire toute l'histoire ici mais il faut juste noter que la langue Ewe est une langue musicale et je ne peux pas me retenir de l'utiliser dans mes chansons.

Quels instruments utiliserez-vous pour l'album Mia Woézon ?
Comme je le disais plus haut l’album Mia Woézon qui est réalisé à partir d’un mélange d'électro, de french' hip hop et de percussions africaines.
Dans un des morceaux, je veux parler du titre Aguida, je chante un instrument de musique Ewe dénommé « Aguida » ou « Atimevu » avec lequel j‘ai appris la musique très jeune à Alawogbe au Togo.
Cet instrument fait avec du bois et de la peau de bête, est le plus grand tambour traditionnel Ewe, considéré comme le "père" (ou le "grand-père") au sein de sa famille. En tant que maître tambour, il est en charge de tout. Il donne des signaux pour démarrer ou arrêter, pour changer le rythme ou introduire un nouveau mouvement. Il se distingue par sa voix de tonnerre, ses rythmes croisés et complexes et ses improvisations. Mais au lieu de dominer la famille, il fait en sorte que chaque membre soit entendu. Il est en somme le « maître d’orchestre ».
Au ferrailleur, le 17 janvier prochain, vous aurez le plaisir d’entendre les sons de cet instrument Ewe en parfaite harmonie avec des sons électros : Du son #Electro-Aguida.

Est-il possible de nous parler du titre Azonli ?
Le morceau Azonli est une invitation à la persévérance, à la culture de l’optimisme.
L’album Mia Woézon a été réalisé avec ces deux valeurs c’est à dire qu’à plusieurs reprises la sortie de l’album a été reportée et des fois la déception nous hante mais l’envie de parfaire nous redonne à chaque fois la force de continuer, de travailler et le 17 janvier Mia Woézon sera présenté au public. Que du bonheur !
Cependant, ce n’est pas une fin en soit. Nous avons beaucoup de messages à passer à travers notre musique car « Azonli le ngo na mi » (la route est longue) et nous ne sommes qu’au début.

Comment se passe la préparation de l'album Mia Woézon et le passage en studio ?
Nous avons beaucoup pris de temps pour trouver une orientation à cet album, de comment agencer les chansons, quel thème aborder. Il faut noter aussi qu’au départ nous nous retrouvons juste pour faire des scènes, faire du live et ce n’est qu’après que l’idée de faire un album nous est venue. Au studio le travaille était et demeure toujours collectif, chacun apporte ses idées. Le débat est privilégié. Nous avons abordé plein de thèmes, à commencer par l’accueil de l’étranger, le respect, le vivre ensemble, la famille, le présent et le futur ainsi que des sujets importants qu’on a la chance de pouvoir mettre en lumière quand on est artiste, comme, par exemple, l’écologie ou la technologie (avec les PAD et les Machines et les percussions), la géopolitique car pour nous, c’est tellement plus facile de chanter, de rapper, de slamer que de parler, donc nous préférons dire les choses en faisant de la musique.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Nous avons formé une équipe de musiciens qui sont issus ou ont déjà fait parti d’un groupe. Nous aimons beaucoup le collectif c’est pour cela que nous avons pensé organiser cette belle soirée avec notre public qui nous suit depuis le début en leur faisant participer financièrement au projet. Nous avons pu faire cela car nous savons qu’ils ont confiance en nous et ils aiment toujours nous voir évoluer.

Vous pouvez soutenir l'album Mia Woézon d'Ametek de Kemet sur Ulule.

 

Comment voyez-vous votre concert au Ferrailleur de Nantes le 17 janvier 2020 et comment vous sentez-vous sur scène ?
Depuis que nous avons eu l’idée de lancer l’album le 17 janvier 2020 et eu égard à comment nous avançons dans les démarches, je me dis : Ça y est ! C’est le moment ! Et c’est le bon ! Les muses sont avec nous ! Tout roule comme prévu. Notre campagne participative Ulule a bien marché les 3/4 des places sont déjà réservées, les dates de résidence sont déjà fixées. Je peux
avouer que nous sommes bien, nous sommes prêts surtout avec une équipe très dynamique de Jakson prod qui coproduit la soirée avec l’association Kontrat dixion.
Je n’oublie pas Nico Glo notre graphiste qui nous a confectionné un beau visuel qui est affiché partout en ville en ce moment. Nous avons un bon retour sur l’organisation et je peux vous dire que le concert du 17 janvier sera sans précédent, ce sera tout feu tout flamme, ce sera SHOW !

Qu'est ce qui vous a motivé à faire une captation vidéo de ce concert ? Le public pourra-il se procurer ce film ?
On dit souvent que « les images parlent plus que les mots » et qu’un homme qui marche doit laisser des traces » ; positives bien sûr.
Ceci dit, nous avons décidé de faire une captation vidéo de notre concert d’abord, pour écrire notre histoire et surtout permettre au monde entier de vivre ce grand événement avec nous bref immortaliser AMETEK DE KEMET.
Il faut noter que cette captation vidéo sera assurée en multicam par l'équipe professionnelle du réalisateur Cinéaxe spécialisé dans le clip et la musique vivante que je big up de passage.

Aimeriez-vous défendre cet album lors d'un concert au Togo ?
C’est plus qu’une évidence.
Nous avons eu beaucoup de retour positif venant du public togolais depuis le début de cette aventure et qu’à chaque fois que je retourne au pays, que ce soit les acteurs culturels, les mélomanes et aussi des amis proches, tous ne cessent d’émettre le vœux de voir AMETEK DE KEMET sur scène à Lomé la capitale ainsi qu’à l’intérieur du pays et aussi dans les autres pays africains. Je peux vous assurer que nous avons entamer des démarches dans ce sens mais bien avant avec notre tourneur Jakson Prod nous avons des dates ici en France à honorer.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Un sincère merci à tous ceux qui ont cru et continuent de croire en nous et qui nous ont aidé à arriver là où nous sommes aujourd’hui.
Un sincère merci à Nantes et à tous ses acteurs culturels, merci aux médias qui nous soutiennent, merci à l’association Kontrat Dixion, merci à Jakson Prod. Un max big up aux amis de l’émission Good morning Africa sur radio Prun92 Fm, à l’association Good Morning Africa Festival à Mouna Nyhoni Confection (la maison de création qui habille Ametek de Kemet sur scène) pour le soutien, à tous ceux qui ont participé à notre campagne Ulule et surtout merci, une fois encore, au magazine DIVERTIR pour cette belle opportunité.
Au public nantais, rendez-vous le 17 janvier à 20h30 au Ferrailleur pour SHOW !

Merci à Ametek de Kemet d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

AMETEK DE KEMET : CAMPAGNE ULULE

Musique interview

Livingstone : le clip de Turn Bizarre, extrait de l'album Livingstone : le clip de Turn Bizarre, extrait de l'album
Livingstone sort aujourd'hui son nouveau clip Turn Bizarre, extrait de l'album du m&eci...
  Koezio : plus grands parcs de loisirs indoor d’Europe !
Koezio vous accueille en cette période de fin d’année pour profiter d’exp&...
Koezio : plus grands parcs de loisirs indoor d’Europe !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire