Publicité

Allan Vermeer : l'album Apollon des bacs à sable

Maxime Lopes Par Le mercredi, 17 mars 2021 à 14:37 0

Dans Culturel

Allan Vermeer dévoile l'album Apollon des bacs à sable, son troisième opus.

Allan Vermeer

Après un premier album réalisé en 2005, Je vous ai attendue, puis un second sorti en 2013, Vents contraires, Allan Vermeer revient avec l'album Apollon des bacs à sable.

Rappelez-vous de l'artiste Allan Vermeer ! Il avait remporté l'émission de Pascal Sevran sur France 2. Depuis, il a chanté à l'Olympia, dans de nombreuses villes de France, sorti un roman et deux albums. Aujourd'hui, il revient avec son nouvel album Apollon des bacs à sable. Cet opus est une véritable création sonore. On y ressent toute sa sensibilité et sa fantaisie. Philippe Besson qui avait écrit quelques chansons dans son premier album ne s'était pas trompé. Allan Vermeer est bel et bien un artiste de talent qui compte aujourd'hui dans la chanson française et qui vole de ses propres ailes. Découvrez son dernier album comme on débute une aventure : avec fougue ! Apollon des bacs à sable sera disponible le 17 mars !

Cet album marque un tournant dans la carrière de l’auteur compositeur de trente-quatre ans qui signe là douze titres aux allures plus ‘Electropop’ que les précédents. Entre danse et mélancolie, sur fond de synthés saturés, boîtes à rythmes qui s’emballent ou de piano dépouillé, Allan Vermeer se confronte au monde qui l’entoure avec sa musique, mais aussi avec et ses mots.

Des textes ciselés évoquent sa place dans la société, ses rancœurs, ses amours singulières, ses fantasmes mais aussi ses fêtes, des plus belles au pires... un Apollon des bacs à sable un brin irrévérencieux lorsque l’on connaît le parcours « d’enfant sage » de l’artiste, mais toujours tendre et avisé, percutant.

Allan Vermeer - Le sens de la fête (clip officiel)

Après avoir remporté en 2004 un télé-crochet sur France 2, Entrée d’artistes, Allan Vermeer s’est retrouvé chanteur presque accidentellement. C’est en effet sans ambition particulière qu’il s’est rendu au casting après y avoir été inscrit par surprise par une de ses tantes. À tout juste 17 ans, sa victoire lui a permis de sortir son premier album composé de chansons pour lesquelles il ne sera que l’interprète, puis de partir en tournées. Pris dans le tourbillon de la vie parisienne, confronté à une double vie de lycéen le matin, d’élève à l’école Richard Cross (Paris) l’après-midi et de chanteur sur les plateaux télé le soir, ce chemin l’a mené à chanter dans les plus prestigieuses salles (Olympia, Palais des sports, Palais des Congrès...), sur les scènes hautes en couleurs des cabarets parisiens (Chez Michou, au Paradis Latin, au Canotier...), mais aussi dans le métro, parfois.

Quelques années après cette effervescence, Allan Vermeer s’est lancé dans un projet de création plus personnel avec son roman La chair et les pépins d’abord (en 2008) puis des chansons, qu’il rassemblera sous le titre évocateur de son second album Vents contraires (2013). Il lui aura donc fallu sept années pour s’émanciper d’une course qu’il avait peine à suivre, parce que trop impersonnelle pour quelqu’un qui chante simplement au chapeau depuis ses huit ans dans les rues du Tréport (76), vers la Baie de Somme d’où il est originaire. Allan Vermeer multipliera cependant, en plus de ses apparitions régulières sur les quais du Tréport auprès de son public de cœur, les concerts en France, en Belgique, avant de se lancer dans de nouvelles compositions de septembre à octobre 2019...
Avec son nouvel album, Apollon des bacs à sable, le chanteur a voulu faire évoluer son style musical en le nourrissant d’ambiances plus modernes, de sons teintés d’électro, d’instruments nouveaux.

Musique

  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam