Publicité

Allan Védé présente son single Rayons d'Or

Allan Védé, un jeune artiste de variété prometteur qui a sorti son premier clip Rayons d'Or. Il doit dévoiler un album courant septembre 2021.

Allan Védé

Allan Védé

Son histoire est assez touchante. Alors qu'il jouait ses chansons dans la rue à Bruxelles, Allan, décide sur un coup de tête d'envoyer une démo à Baboo Music, label d'Aurélie Cabrel, fille de Francis, dont il est très fan.

A partir de ce moment-là, sa vie change. Ce doux rêveur aux pieds sur terre se retrouve en studio à rêver du succès de son premier album, qu'il est en train de composer. L'histoire ne fait que commencer, mais elle est déjà belle. A mi-chemin entre un Vianney et un Dadju. Allan védé nous transporte à travers ses influences (musique urbaine, pop/folk anglaise, chanson française).

Interview avec Allan Védé

D'où vient votre passion pour la musique et quels souvenirs gardez-vous de vos débuts sur le synthétiseur de votre mère ?
J’ai commencé à chanter très tôt, ça m’amusait. Puis à l’adolescence, j’ai commencé à écrire des bouts de texte par ci par là sur ce que je vivais mais aussi sur mes émotions, ce que je ressentais. C’est seulement après que j’ai voulu mettre tout ça en musique, elle est un si joli vecteur pour passer un message. J’ai effectivement commencé avec le synthé de ma mère et puis la guitare de mon père et depuis ce sont deux instruments qui ne me quittent plus, ces souvenirs sont intactes et marquent le début de mon histoire d’amour avec la musique.

Vous avez beaucoup joué dans les rues bruxelloises. Quels souvenirs gardez-vous de ces moments et est-ce simple de capter l'attention du public ?
Je suis effectivement passé devant un jury à Bruxelles pour obtenir le droit d’aller chanter dans la rue. C’est stressant mais c’est une joie quand les gens s’attardent et écoutent. Il faut avoir le sourire et les interpeller, et puis le monde attire le monde.

Vous êtes fan de Francis Cabrel et un jour vous avez envoyé une démo au label Baboo qui est géré par la fille du chanteur, Aurélie. Qu'avez-vous ressenti comme émotions quand vous avez été contacté et comment se passent vos échanges ?
Cela représente beaucoup pour moi. Effectivement, je suis fan de Francis Cabrel et je suis tellement admiratif de son travail. Le fait qu’un label comme Baboo Music aime ma musique m’a procuré une joie immense, en discutant avec Aurélie et Esthen, je me suis rendu compte qu’on se comprenait sur beaucoup d’aspects, ils ont une approche humaine et une vision de la musique qui me parle. Nous nous entendons très bien et ça nous permet de faire évoluer mon projet dans les meilleures conditions.

Pouvez-vous nous présenter votre single Rayons d'Or ?
Rayons d’or est une chanson que j’ai écrit pendant le premier confinement. J’ai pris ma guitare et me suis mis à imaginer la liberté à travers une femme qui n’a besoin de quasiment rien pour être heureuse. Une femme qui n’attend pas, qui vit le moment présent et qui est tout simplement libre. Je voulais partager une chanson positive qui donne le sourire.

Comment composez-vous et qu'est-ce qui nourrit vos compositions ?
Je compose mes chansons à la guitare ou au piano. Le plus souvent, j’ai des mélodies qui viennent et ensuite je me penche sur le texte. Mais j’écris tout le temps et partout, je note des mots ou des bouts de phrase dans mes notes sur mon téléphone, j’en ai des centaines.
J’écris beaucoup sur l’être humain, sur nos comportements, sur ce que j’observe de nous mais aussi du monde dans lequel nous vivons.

Quelle place occupe la guitare dans les instruments utilisés et qu'appréciez-vous avec cet instrument ?
La plus grande place, je suis passionné par cet instrument. J’aime tout, le son, le bois, la forme, la couleur, le fait que l’on puisse l’amener partout avec nous. C’est vraiment mon compagnon de route.

Quels ont été vos choix pour le clip de Rayons d'or et comment s'est passé le tournage ?
Dans les circonstances actuelles, ça n’a pas été simple d’organiser le tournage du clip. On ne pouvait pas réunir toute une équipe de tournage à cause du virus mais nous voulions tout de même mettre en image la chanson donc nous avons fait quelque chose de simple et d’authentique. J’ai pris un smartphone et un stabilisateur et j’ai demandé à mon père de me filmer. Ça nous a permis de passer beaucoup de temps ensemble et de bien rire aussi.

Selon vous, que doit transmettre la musique ?
Selon moi, la musique doit transmettre une émotion, une connexion avec la personne qui l’écoute. La musique a le pouvoir de réunir des gens qui ne se connaissent pas autour d’un même message, d’une même mélodie qui a su les toucher. Peu importe le sujet abordé, la musique est là pour rassembler les gens, elle est là pour être partagé tout simplement.

Vous préparez actuellement un album. Peut-on en savoir plus à son sujet et son univers ?
Comme j’ai pu dire plus haut, mes chansons parlent de nous, les humains. Donc ce sera le sujet principal de l’album à venir mais aussi de notre monde, de la nature et de certaines étapes de nos vies.

Est-ce qu'il y a un lieu dans lequel vous aimeriez nous faire voyager prochainement en musique ?
Le lieu dans lequel vous voyagerez en écoutant mes chansons est à coup sûr ma tête haha.

Peut-on espérer vous retrouver prochainement sur un duo et avec qui aimeriez-vous en faire un ?
C’est possible, je ne pourrais pas vous en citer comme ça mais il y a tellement d’artistes avec qui j’adorerais faire un duo. Pour moi, la musique c’est du partage donc oui on peut imaginer qu’il y en ait.

Comment vivez-vous la crise du Covid-19 que nous traversons et comment cela se ressent-il sur votre musique ?
Il y a des jours où je la vis mieux que d’autres mais je suis de nature optimiste et j’espère que ce sera bientôt derrière nous. Et puis, on peut dire que l’envie de liberté dans cette période m’a inspiré mon premier single.

J'ai vu que vous étiez sur Tik Tok. Quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux et quelle place occupent-ils dans vos relations avec les fans ?
Oui je suis sur Tik Tok, Instagram et Facebook. Il faut encore que je m’entraine pour les danses sur Tik Tok haha mais de manière générale j’essaye de montrer mon quotidien à ceux qui me suivent et de leur partager mes inspirations et réflexions. Ça me permet d’entretenir une relation quotidienne avec ceux qui aiment ma musique donc je trouve que c’est un outil formidable pour ça.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Tout simplement merci pour votre accueil et à bientôt pour vous faire découvrir la suite de mon univers.

Merci à Allan Védé d'avoir répondu à notre interview !
Suivez son actualité également sur Facebook.

Allan Védé - Rayons d'or (Clip Officiel)

Musique interview

Willy Morgan and the Curse of Bone Town annoncé sur Nintendo Switch Willy Morgan and the Curse of Bone Town annoncé sur Nintendo Switch
Willy Morgan and the Curse of Bone Town, le jeu d'aventure culte à défilement hori...
  Pytt prépare l'album Miroir
Pytt prépare son premier album Miroir grâce à l'aide des internautes.
Pytt prépare l'album Miroir

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire