Publicité

Agnès Aokky : le clip de Vertige à la plage

Maxime Lopes Par Le vendredi, 20 mai 2022 à 12:02 0

Dans Culturel

Agnès Aokky dévoile « Vertige à la plage », une ode dream pop au parfum sensuel. "Vertige à la plage" est le deuxième single issu de son mini-album à venir en janvier 2023.

Agnes Aokky

Agnès Aokky : poétesse pop et expérimentale des temps modernes

Agnès Aokky est l’une de ces artistes qui renverse les codes de la pop française.

Si elle démarre dans un premier temps de l’autre côté de la barrière en tant que chroniqueuse-animatrice chez Radio Nova, aujourd’hui, elle mixe dans tous les sens du terme comme autrice, interprète & DJ, tantôt résidente au Rosa Bonheur tantôt DJ dans des clubs de musiques électroniques.

Après maintes collaborations & featurings, c’est aujourd’hui dans des instrumentations à la fois pop, dream pop, électroniques et parfois même expérimentales que la prose franche d’Agnès Aokky se meut. Largement inspirée par l’écriture automatique, ses paroles, dont l’écriture se fait poétique, font écho à la fascination comme aux désillusions, aux rêves comme au vague à l’âme.

Après un premier titre intitulé « Blue Dreams » – sorti sur le label défricheur de la scène française La Souterraine – et un remix sorti sur son propre label Zazou Records, Agnès Aokky s’apprête à dévoiler « Vertige à la plage », un titre aux paroles à la fois subtiles et crues, tout en chanté-parlé, qui met en lumière un amour naissant à la manière d’un rêve éveillé.

Vertige à la plage : un titre & clip métaphorique qui sublime un amour naissant

Flirtant aussi bien avec la pop française qu’avec une électronique un brin dream pop, « Vertige à la plage » se décrit comme une « fantasmagorie obsessionnelle, une supplique saphique troublante », selon l’artiste elle-même.

« J’ai écrit cette chanson à un âge très jeune, sur le mode de l’écriture automatique. Je me remémore l’état intérieur dans lequel je suis au moment de l’écriture : le trouble habite mes pensées, je découvre Paris, le nightclubbing, la fascination pour des égéries actrices ou Dj’s, le quartier de Pigalle où je vis et les dérives hallucinogènes. Un penchant pour la provocation me pousse à user d’un jargon cru à certains passages du texte mais tout cela jaillit vraiment spontanément sans aucune intention narrative au préalable. » – Agnès Aokky

Agnès n’a cependant pas osé interprété ce titre de sitôt. Il aura fallu quelques années et un déclic personnel pour qu’elle saute le pas ; cette chanson, devenue l’un des titres phares de son futur mini album, s'accompagne d’un clip réalisé par Benjamin Halbert (Albert Sans Manière) et tourné sur la plage de Brétignolles-sur-Mer.

On assiste dans ce clip à un crush amoureux entre deux vacancières ; la séduction, l’excitation, les jeux de regards tantôt complices tantôt détournés sont mis en scène dans une ambiance à la fois sensuelle et décalée. La pastèque dévorée goulûment par Agnès, la fraîcheur de l’océan, le soleil brûlant qui cogne, les baigneur.ses agglutiné.e.s ou encore le sable mouillé collé sur le visage sont autant d’ingrédients qui rapprochent nos deux protagonistes – le second degré est omniprésent !

Côté technique, le clip a été filmé en partie sur pellicule, apportant d’office un grain seventies à cet univers tendre et burlesque.

« Vertige à la plage » a été co-financé par la Sacem et une campagne de crowdfunding menée plus tôt l’année dernière ; ce titre est le premier single d’un mini-album à venir début 2023.

AGNÈS AOKKY - VERTIGE À LA PLAGE

Musique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam