Publicité

Spectacle Pin Pon au Théâtre Edgar

Pon, le capitaine des pompiers essaye d'inculquer  à son élève, le pompier Pin, les gestes qui sauvent. Mais ce dernier est plus intéressé par son livre sur les petits monstres que par ses leçons de secourisme.
Le capitaine Pon l'envoie alors en mission dans une maison hantée. Pin s'y retrouve enfermé avec plusieurs personnages hauts en couleurs, qui semblent sortis  de son livre sur les monstres.  Pour pouvoir leur échapper, il va devoir répondre, avec l'aide des enfants, à des énigmes sur le thème des gestes qui sauvent.
Un spectacle monstrueusement rigolo pour initier  Un spectacle monstrueusement rigolo pour initier  petits et grands aux premiers secours.

Pin Pon (crédit Yann Galodé)

Samedis et Dimanches jusqu'au 3 janvier 2021
+ en semaine pendant les vacances de la Toussaint et de Noël

crédit visuel Yann Galodé

Billetterie

Théâtre

Théâtre Edgar 58 boulevard Edgar Quinet, 75014 Paris France

Prochaines dates

Comédiens

Yann Galodé est Pin

C’est à l’âge de six ans que Yann Galodé découvre sa passion pour le Théâtre. Dès lors, il ne cessera d’y consacrer tout son temps libre.   Après plus d'une dizaine d'années de formation au sein de conservatoires régionaux et de grandes écoles Parisiennes, Yann se fait connaitre en 2007 avec son premier seul en scène : « Chroniques d’un Homo Ordinaire» qu'il écrit et monte avec la complicité de Véronique Blaise, son metteur en scène. Il sera joué pendant plus de 3 ans sur Paris, ainsi qu'en Province et à l'étranger.  
 
Depuis 2010, Yann multiplie les rôles divers et varié à la télévision ainsi qu’au cinéma. En 2016 il a la chance de rejoindre l’équipe du dernier film d’Albert Dupontel (« Au revoir là haut ») et devient la doublure officielle de Laurent Lafitte. Doublure qu’il continuera d’assurer sur les films « K.O » de Fabrice Gobert ainsi que sur le film « Un Peuple et son roi » de Pierre Schoeller. Il a également tourné dans le long métrage « Spirou et Fantasio » d’Alexandre Coffre et dans la saison 3 de la série de Canal+ « Versailles ». Il rejoint également l’équipe de l’émission «  Gilles Tessier allume Paris » sur Voltage pendant 3 saisons en tant que chroniqueur radio.
 
Mais c'est surtout au Théâtre qu'on le retrouve. On a notamment pu le voir dans « Joyeuses Condoléances » de Pascal Martin, « Ils s'aiment » de Palmade/Robin, « Mes Meilleurs Ennuis » de Guillaume Mélanie, « Copains Navrants » de Patrick Hernandez, « Sortez nous d'là » de Jean-Marc Magnoni, « Et la nuit seule entendit leurs paroles » de Patrick Besson... 
Depuis 2014, il interprète également les rôles de Pierrot Meunier dans « Jurer, c’est pécher » et de Maxime Taverne dans Bébé à Bord, deux pièces de Nicolas Hirgair, jouées plus de 600 fois sur Paris et en province.

Nicolas Hirgair est Pon

Nicolas Hirgair, Lorientais d’origine, fait ses armes d’auteur et de comédien sur les bancs du café-théâtre. Il se distingue dans un premier one-man-show « Quel pied ! » à l’affiche du théâtre des Blancs Manteaux durant plus de trois ans. Il écrit et produit ensuite sa première comédie « Quoi d’vieux, docteur ? » parrainée par Olivier Lejeune qui voit déjà en lui un auteur prometteur : «  Il est rare de flasher sur le manuscrit d'une pièce. Celle de Nicolas Hirgair m'a enthousiasmé.  » Cette pièce est éditée aux Éditions Art et Comédie.

Auteur, comédien, Nicolas collabore également aux spectacles d’humoristes chevronnés comme Isabeau de R., Vérino, La Bajon ou encore « Les Filles des Mathurins » dont il cosignera également l’écriture au théâtre des Mathurins.
Il poursuit en parallèle sa carrière de comédien dans des classiques comme « Les fourberies de Scapin » au théâtre du Gymnase, « L’île au trésor » adapté du roman de Stevenson à la Comédie des Champs Elysées, Edgard et sa bonne d’Eugène Labiche et des comédies plus contemporaines comme « Mars et Vénus, mis en pièce(s) », « Yaourt story » ou encore Cyrano 2.

Enrichi de ses expériences, Nicolas écrit trois nouvelles comédies : « Marié à tout prix » reprise avec succès par Thierry Beccaro et Dominique de Lacoste sous la houlette de Luq Hamett, « Jurer c’est pécher ! » et « Bébé à bord ».

En 2014, le Théâtre Alambic Comédie lui commande sa première pièce pour enfants  : « En avant les petits bolides ». Un spectacle éducatif sur le thème de la sécurité routière, soutenu notamment par la Préfecture de Police de Paris.    Aujourd’hui, Nicolas s’est lancé un nouveau challenge en écrivant « PIN, PON et les petits monstres » pour initier petits et grands aux gestes qui sauvent.

Note d'intention de l'auteur

Après l’écriture de ma première pièce pour enfants « En avant les petits bolides » sur le thème de la sécurité routière et devant l’intérêt porté par le jeune public, j’ai souhaité trouver un nouveau sujet de spectacle éducatif.

Enseigner les bases du secourisme me semblait une idée à creuser mais pas facile d’écrire une comédie sur un sujet aussi sérieux voir anxiogène chez beaucoup de gens.
C’est à la suite d’une formation à la Protection Civile de Paris que je me suis décidé à me lancer.

Mon objectif premier est d’apprendre aux enfants à reconnaître un danger pour ne pas se mettre en danger. Le second est de leur enseigner quelques réflexes, quelques gestes simples qu’ils pourraient réaliser. Le pire, comme me l’a enseigné un secouriste, étant de ne rien faire face à une situation d’urgence. L’enfant, contrairement à l’adulte, a cette faculté d’oser : Oser intervenir sans se poser la question de savoir s’il fait bien ou mal. Oser appeler les secours. Oser agir à condition de lui enseigner les bonnes bases. Enfin, bien que ce spectacle soit destiné aux enfants, mon but est aussi de sensibiliser les adultes aux gestes qui sauvent et de les inciter à se former à leur tour aux bases du secourisme.    Tout cela en s’amusant, en assistant à un véritable spectacle théâtral en complément des éventuelles leçons de secourisme qu’on pourrait leur enseigner à l’école.

Nicolas Hirgair

Pin Pon et les petits monstres / Bande annonce

Remerciements

La Protection Civile est une association loi 1901, agréée de sécurité civile, affiliée à la Fédération Nationale de Protection Civile, reconnue d’utilité publique. Elle agit principalement dans 3 domaines : les opérations de secours (postes de secours Paris), la formation aux premiers secours et à la sécurité (organisme de formation professionnelle) et l’action solidaire et sociale (missions de bénévolat). La PCPS regroupe plus de 900 bénévoles répartis au sein de 19 antennes sur Paris et sa région.
 
Lorsque nous leur avons parlé du spectacle « Pin Pon et les petits monstres » qui initie les petits et grands aux premiers secours tout en restant divertissant et ludique, ils n’ont pas hésité à soutenir le projet.
 
Nous tenons donc à remercier la Protection Civile pour son soutien et pour toutes ses actions menées chaque jour de l’année.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire