Publicité

Opéra Hulda de César Franck - Théâtre des Champs Elysées

Le mercredi, 01 juin 2022 à 19:30

Ajouter au calendrier Billetterie

Théâtre des Champs-Élysées - Paris 5€ - 85€

Des cadavres, des duels, des intrigues amoureuses et politiques, le tout dans une ambiance de mer déchaînée et de vieilles demeures nordiques : il y a un petit parfum de Game of Thrones dans Hulda, “Légende Scandinave” mise en musique par César Franck qui sera donnée le 1er juin au Théâtre des Champs-Élysées en version concert.

Composée entre 1879 et 1885, Hulda permet de découvrir un César Franck au sommet de ses moyens, déchaînant son écriture pour faire écho à la violence et aux passions de l’intrigue, et dont la musique emprunte à Wagner tout en restant dans la lignée du grand opéra français.
 
Grâce au travail de l’équipe du Palazzetto Bru Zane, c’est une Hulda intégrale qui sera donnée le 1er juin, en cette année qui célèbre les 200 ans de la naissance du compositeur et couronnée d’un enregistrement pour la collection “Opéra français” de Bru Zane Label.

Hulda, c’est la vengeance sanglante d’une jeune viking dont la famille est décimée par un clan adverse et qui finit par résoudre radicalement ses problèmes en sautant d’une falaise alors qu’elle vient de faire tuer celui qu’elle aimait.
Un opéra qui a de quoi nous parler avec son point de vue féminin, son intrigue cinématographique et sa galerie impressionnante de personnages.

Pour rendre justice à cette partition, les forces de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (ville d’origine du compositeur) et du Chœur de chambre de Namur, placées sous la direction de Gergely Madaras, accompagneront un plateau de choix avec notamment Jennifer Holloway en héroïne vengeresse, Véronique Gens en mère pleine de tendresse, Judith van Wanroij en rivale et Edgaras Montvidas en amoureux inconstant.

01 49 52 50 50

Concert

Théâtre des Champs-Élysées 15 avenue Montaigne, Paris France

Hulda, composée entre 1879 et 1885, ne fut jamais montée sur scène du vivant de César Franck et mit plus d’un siècle pour connaître sa première création intégrale (Londres, 1994). Inspirée d’une pièce norvégienne, cette légende médiévale suit de près l’imaginaire de Wagner sans tourner le dos au grand opéra français. Créé à Monte-Carlo en 1894 dans une version abrégée et une mise en scène minimaliste, l’ouvrage sera ensuite savamment « enterré » par les élèves de Franck. Préférant garder de lui l’image d’un compositeur de musique pure, ils se réservèrent la gloire d’incarner l’héritage wagnérien sur scène. Si ces enjeux sont aujourd’hui caducs, il nous reste Hulda, « une partition de haut vol, débordante d’invention, d’une force d’évocation prenante, d’une qualité lyrique de premier ordre »  selon Joël-Marie Fauquet, le biographe du compositeur.

Distribution

 

Jennifer Holloway | Hulda
Véronique Gens | Gudrun
Judith van Wanroij | Swanhilde
Marie Gautrot | La Mère de Hulda / Halgerde
Ludivine Gombert | Thordis
Edgaras Montvidas | Eiolf
Matthieu Lécroart | Gudleik
Christian Helmer | Aslak
Artavazd Sargsyan | Eyrick
François Rougier | Gunnard
Sébastien Droy | Eynar
Guilhem Worms | Thrond
Matthieu Toulouse | Arne / Un Héraut

Gergely Madaras | direction
Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Chœur de chambre de Namur

Version intégrale
Opéra chanté en français, surtitré en français et en anglais

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam