Publicité

Concerto de Kelly-Marie Murphy - Trio Sōra - Auditorium Radio France

Le vendredi, 18 février 2022 de 20:00 à 22:00

Ajouter au calendrier Billetterie

Maison de la radio et de la musique - Auditorium - Paris Durée : 2h 10€ - 67€

Constitué de Pauline Chenais au piano, Amanda Favier au violon et Angèle Legasa au violoncelle, le Trio Sōra est lauréat de prestigieux prix internationaux et son premier disque, paru chez Naïve en 2020 et consacré à Beethoven, a été encensé par la critique et le public (CHOC Classica de l’année,sélection Les Echos, sélection Tribune des critiques de disques...)
● Passionné par la (re)mise en lumière du répertoire de compositrices, l’ensemble interprète souvent en concert des œuvres de grandes musiciennes d’hier, comme Fanny Mendelssohn et Clara Schumann mais aussi d’aujourd’hui
● Elles sont particulièrement liées à la compositrice canadienne Kelly-Marie Murphy qu’elles ont découvert en jouant « Give Me Phoenix Wings To Fly », une pièce désormais centrale dans leur répertoire de concertistes
● “On la programme dans nos concerts, et quand on n’y arrive pas, on la joue en bis!” - Angèle Legasa à propos de Kelly-Marie Murphy pour ComposHer
● C’est d’ailleurs à Kelly-Marie Murphy que Radio France, Borletti Buitoni Trust et Pro Quartet- CEMC ont passé commande du Triple Concerto en hommage à Stravinsky qui sera créé le 18 février 2022 par le Trio Sōra et l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Franck
● La compositrice sera exceptionnellement présente au concert pour la création mondiale de son oeuvre pour trio

Interview du Trio Sōra ci-dessous

Trio Sōra

Le disque Beethoven a rencontré un franc succès (entre autres CHOC de l’année par Classica) et les musiciennes entendent désormais faire entendre la voix des compositrices sur la scène classique. Le Trio sera notamment en concert le 18 février prochain, à l’Auditorium de Radio France et créera le Triple Concerto de Kelly-Marie Murphy avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Mikko Franck. La compositrice canadienne sera exceptionnellement présente pour la création mondiale de son oeuvre.

01 56 40 15 16 https://www.triosora.com/

Concert

Maison de la radio et de la musique - Auditorium 116 avenue du Président Kennedy, 75016 Paris France

Interview avec le Trio Sōra

Pouvez -vous nous présenter le Triple Concerto de Kelly-Marie Murphy ?
"Selon la mythologie grecque, la nymphe Clytie était aimée par le dieu du soleil Hélios. Assez rapidement, Hélios s'ennuya de son amour et poursuivi l'amour de Leucothea à la place. Malgré le refus d'Hélios de donner son amour à Clytie, elle continua à fixer désespérément le soleil en espérant qu'Hélios lui rende à nouveau son amour. Cela mis Hélios tellement en colère qu'il transforma Clytie en héliotrope regardant le soleil, condamnée à jamais à suivre Hélios dans le ciel.
Dans son sonnet VII, la poétesse américaine Edna St. Vincent Millay (1892-1950) aborde ces mêmes thèmes avec un réel talent :
"When I too long have looked upon your face,
Wherein for me a brightness unobscured
Save for the mists of brightness has its place,
And terrible beauty not to be endured, I turn away reluctant from your light,
And stand irresolute, a mind undone,
A silly, dazzled thing deprived of sight
From having looked too long upon the sun.
Thus is my daily life a narrow room In which a little while, uncertainly,
Surrounded by impenetrable gloom,
Among familiar things grown strange to me
Making my way, I pause, and feel, and hark,
Till I become accustomed to the dark.”

C'est de ce sonnet que le triple concerto tire son titre.  Dans le cas de Clytie, le mouvement lui fût imposé comme une punition.  
Au cours de nos vies, nous nous retrouvons probablement à suivre des chemins pour une variété de raisons - l'amour, l'inquiétude, le désir, le désir d'être aimé.
Lorsque ce chemin suivi cesse, nous pouvons ressentir  des sentiments contradictoires.
Le triple concerto explore ces thèmes en trois mouvements. Le premier mouvement  est pétillant, léger et éblouissant ; le deuxième est plein de doutes ; le troisième est résolu et plein d'espoir. "   Kelly-Marie Murphy, livret

Vous serez en concert à l’Auditorium de Radio France avec l'Orchestre de la Radio le 18 février 2022. Que représente cet évènement pour vous ?
Cela fait maintenant un an que ce concert est prévu. Au milieu de toutes les annulations, complications de programmation dues aux reports, de l’impossibilité de se projeter dans le futur, cet évènement est pour nous un phare à l’horizon !
Au delà de l’aspect prestigieux de la salle et de l’orchestre qui nous honore, créer ce Triple Concerto de Kelly-Marie Murphy que nous aimons tant nous tient vraiment à coeur, et nous sommes heureuses d’agrandir le répertoire du trio avec piano pour lequel nous vivons grâce à cette commande !

Qu'apportera l'Orchestre Philharmonique qui sera avec vous à l'oeuvre que vous interprèterez ?
Ce sera la première fois pour le trio nous nous produirons avec orchestre. Il avait été prévu par le passé que nous jouions plusieurs fois le Triple Concerto de Beethoven, mais pour les raisons que nous connaissons tous malheureusement ces concerts ont été annulés sans promesse de report…
C’est pour nous une joie immense d’avoir le privilège de partager la scène avec cet orchestre magnifique, qui nous apportera un soutien sonore et des échanges dynamiques qui rendront toute sa puissance au Triple Concerto de Kelly-Marie Murphy.

La compositrice Kelly-Marie Murphy fera exceptionnellement le déplacement du Canada pour ce concert. En quoi sa présence est importante et comment voyez-vous ce moment d'échange ?
Nous sommes déjà en contact régulièrement avec Kelly-Marie Murphy par mail ou par Zoom, nous lui posons des questions sur la partition, sur le poème duquel elle s’est inspirée pour écrire ce triple concerto, sur des questions d’interprétation, de coups d’archets, de nuances etc. Mais nous sommes tellement heureuses de pouvoir enfin la rencontrer ! Nous jouons son trio depuis cinq ans maintenant, c’est une compositrice que nous mettons vraiment à l’honneur dans nos concerts. Les répétitions avec l’orchestre, le chef Mikko Franck et Kelly-Marie Murphy vont être des moments très enrichissants pour nous, qui vont nous permettre de nous plonger encore plus au coeur de l’oeuvre. De pouvoir accéder directement aux souhaits de la compositrice est une chance incroyable.

Comment travaillez-vous ensemble et vous entrainez-vous pour l'interprétation des compositions ?
Nous avons un rythme de travail à trois assez intense et très régulier, c’est la clé ! Nous préparons en amont individuellement nos parties et nous nous retrouvons pour mettre en commun nos idées, nos envies, pour analyser ensemble les partitions et décider de la direction musicale que nous souhaitons prendre.

Qu'avez-vous envie de faire ressentir au public lors du spectacle ?
L’énergie électrisante extraordinaire qui se dégage de ce concerto ! On en ressort avec la merveilleuse sensation d’être vigoureusement et formidablement en vie !

Votre précédent album BEETHOV3N a été récompensé et a bénéficié d'un bel accueil. Etes-vous heureuses du parcours que vous avez réalisé ?
L’entièreté de notre tournée de concerts pour célébrer la sortie de notre album BEETHOV3N a été annulée en 2020 et 2021 avec les confinements successifs…
Nous avons été privées de l’accueil de notre public pour cet album et nous en avons beaucoup souffert. Après tout le travail fourni pour préparer cet album, ça a été un véritable coup dur.
De voir l’album si bien accueilli par la presse nous a redonné du baume au coeur, et nous a permis de réaliser que nous avions désormais tout à fait notre place au coeur de la grande famille de la musique de chambre. Nous sommes extrêmement honorées d’avoir reçu la reconnaissance de nos pairs, et ne regrettons pas une seule seconde tous les sacrifices que nous avons dû réaliser pour en arriver là. C’est le début d’une longue aventure !

Quels vont être vos projets à venir ?
Le concert du 18 février sera l’objet d’un enregistrement live qui figurera sur notre prochain album dédié aux compositrices. Le reste du programme sera enregistré en live également au Théâtre des Bouffes du Nord le 4 avril prochain, dans le cadre de notre résidence La Belle Saison.
Notre prochain album sortira à l’automne 2022.
Et vous pouvez retrouver l’intégralité de notre agenda de concerts à venir sur notre site internet !

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Nous souhaitons vivement remercier la fondation Borletti-Buittoni Trust pour l’attribution de la bourse Fellowship qui nous a permis de financer une grande partie de cette commande ! Merci également à Pro-Quartet et à Radio France pour leur contribution qui nous a permis de finaliser ce projet !

Merci au Trio Sōra d'avoir répondu à notre interview !

Programme du concert

18 février 2022, 20:00 : Auditorium de Radio France
● Cécile Chaminade, Callirhoë, suite opus 37
● Maurice Ravel, Shéhérazade
● Kelly-Marie Murphy, Triple concerto (commande de Radio France / Borletti
Buitoni Trust / Pro Quartet - CEMC - création mondiale)
● Maurice Ravel, La Valse
Marianne Crebassa, mezzo-soprano
Trio Sōra
Orchestre Philharmonique de Radio France ; Mikko Franck direction

Ravel est un compositeur exquis : il laisse d’abord la parole à Cécile Chaminade, celle que Bizet appelait « mon petit Mozart », et dont on pourra ici entendre le ballet Callirhoé, qui met en scène la fille des Titans. Il nous emmène ensuite dans un Orient de fantaisie avec sa propre Shéhérazade, et s’efface au moment de la création du Triple Concerto de Kelly-Marie Murphy par les jeunes musiciennes du Trio Sōra. Puis il revient une dernière fois pour nous faire entendre sa Valse, irrésistible et crépusculaire.

CÉCILE CHAMINADE
Callirhoë, suite opus 37

MAURICE RAVEL
Shéhérazade

KELLY-MARIE MURPHY
Triple concerto (commande de Radio France/Borletti Buitoni Trust/Pro Quartet-CEMC - création mondiale)

MAURICE RAVEL
La Valse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam