Publicité

Concert Ray Lema et Laurent de Wilde - Bal Blomet

Le mercredi, 15 septembre 2021 de 20:00 à 21:30

Ajouter au calendrier Billetterie

Bal blomet - Paris Durée : 1h30 15,00€ - 20,00€

Ray LEMA & Laurent DE WILDE
Nouvel album  " WHEELS"

Le jazz, la musique classique, la musique africaine se mélangent et se superposent au service d’un chant singulier, celui de deux grands artistes passionnés par les rencontres entre les mondes.

En concert le 15 Septembre 21
au Bal BLOMET- Paris 15ème

Après 4 ans passés sur les routes à jouer l’un avec l’autre, Ray Lema et Laurent de Wilde ont décidé de reprendre le chemin du studio pour y enregistrer un nouveau répertoire, né de leur complicité forgée au fil des concerts et des longues discussions.

Les roues dentées s’emboîtant pour faire tourner une mécanique de précision : voici le modèle qu’ils se sont donné pour leur deuxième opus.

Ces fameuses roues rythmiques telles qu’on les appelle en Afrique au centre de leurs préoccupations, ils ont des mois durant travaillé sur cet idéal de parfaite complémentarité, mettant cette discipline au service de leurs compositions d’un large spectre.

07 56 81 99 77

Concert

Bal blomet 33 rue Blomet, 75015 Paris France

 

Après 4 ans passés sur les routes à jouer l’un avec l’autre, Ray Lema et Laurent de Wilde ont décidé de reprendre le chemin du studio pour y enregistrer un nouveau répertoire, né de leur complicité forgée au fil des concerts et des longues discussions.

Les roues dentées s’emboîtant pour faire tourner une mécanique de précision : voici le modèle qu’ils se sont donné pour leur deuxième opus. Ces fameuses roues rythmiques telles qu’on les appelle en Afrique au centre de leurs préoccupations, ils ont des mois durant travaillé sur cet idéal de parfaite complémentarité, mettant cette discipline au service de leurs compositions d’un large spectre.

Enregistré sur deux pianos Steinway assemblés à plus d’un siècle d’écart, leur répertoire d’œuvres originales enjambe non seulement le temps, mais aussi l’espace, puisqu’on y retrouve des rythmes inspirés d’Éthiopie (Abyssinight), du Congo (Wheels, Lubablue), des Caraïbes (Poulet bicyclette, Saka Salsa), des États-Unis (I miss you Dad, Chains), du Nigeria (Human come first)…

Le jazz, la musique classique, la musique africaine se mélangent et se superposent au service d’un chant singulier, celui de deux grands artistes passionnés par les rencontres entre les mondes. Les étincelles sonores qui en jaillissent ne cessent de les inspirer et cet album en est le nouveau témoignage, entier et sincère. La pulsation qui l’habite n’appartient qu’à eux, elle tourne sans relâche et infuse toute leur musique pour la rendre aussi unique qu’universelle .

HUMAN COME FIRST, cet hommage à Fela Kuti qui a universalisé l’Afrobeat part de sa même indignation de voir l’être humain devenu une véritable variable d’ajustement pour le pillage des richesses de notre planète.

ABYSSINIGHT s’inspire de l’Ethio jazz et de son chef de file le vibraphoniste Mulatu Astatke. Aux frontières du Moyen-Orient, l’Éthiopie a vu fleurir une musique unique et entêtante qui s’enroule autour d’elle-même vers le ciel.

CHAINS a été écrit pendant le confinement du printemps 2020 et tente d’exprimer en musique cette sensation d’asservissement volontaire qui nous a tous tant marqués. Nous étions enchaînés à notre solitude collective, d’où le boitement répétitif entendu tout au long du titre.

À l’origine de sa conception, POULET BICYCLETTE devait être une biguine, mais par les mystères des dérives de l’imaginaire, le morceau s’est échoué en Caroline du Nord pour devenir un Charleston en l’honneur des gallinacés élevés en plein air, dont on ne peut qu’admirer la vigueur et la vélocité.

Dans LUBABLUE , le duo revisite la musique du peuple Luba d’Afrique Centrale auprès duquel Ray a longuement séjourné. Construit sur un mode et une structure immuables depuis des millénaires, la transe produite par ce morceau évoque en bien des points celles des vieux blues sur deux accords.

WHEELS va chercher dans la tradition congolaise des rythmes à 6 temps (6/8, prononcer Sihuit) ce qu’ils ont de plus profond et végétal. Dans cette forêt percussive flotte une brume mélodique qui tour à tour prend le dessus puis s’efface, laissant apparaître un fourmillement infiniment vivant.

Comme son nom l’indique, I MISS YOU DAD fut écrit par Laurent en souvenir de son père disparu récemment (et que Ray avait connu), mélangeant la tristesse du présent aux joies du souvenir.

Dans un effort d’universalisme culinaire, SAKA SALSA visite la tradition musicale cubaine à la sauce congolaise, proposant ainsi un nouveau plat épicé mélangeant les saveurs des Caraïbes à celles de l’Afrique Centrale.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam