Publicité

La faute à Rousseau sur France 2

Le mercredi, 17 février 2021 de 21:05 à 22:50

Ajouter au calendrier

France 2 Durée : 52 minutes

« LA FAUTE À ROUSSEAU »,
"Le Cercle des poètes disparus" de Charlie Dupont

Nouvelle série inédite pour France 2
8 x 52'
À partir du mercredi 17.02.21 - 21h05

La faute à Rousseau

A 49 ans, le comédien belge, endosse un des personnages les plus importants de sa carrière, un prof de philo irrévérencieux et décalé qui va bouleverser la vie de ses élèves...Tout en remettant la sienne en question !

Charlie Dupont a le rôle titre de "La Faute à Rousseau", librement adapté du film "Le Cercle des poètes disparus", ce qui permet à l'acteur belge de se faire la voix des philosophes qui ont fait la grandeur de la France...avec des méthodes peu conventionnelles, d'ancien punk, anticonformiste et passionné.
Un rôle humain et sincère, comme il y en a peu dans le paysage des séries françaises.

https://www.france.tv/france-2/

TV

France 2

France 2 / La Faute à Rousseau : « Tout à fait sage et pas du tout »

Charlie Dupont en 2021

  • Au cinéma dans « Tokyo Shaking » d’Oliver Peyon, aux côté de Karin Viard dont il joue le mari.
  • Au théâtre dans « Les émotifs anonymes » mis en scène par Arthur Jugnot, en tournée dès que possible... Et en mai dans une trilogie de Goldoni au Théâtre National de Nice puis à la Scala (de Paris) sous la direction de Murielle Mayette (La Comédie-Française) avec Tania Garbarski et Joséphine de Meaux.
  • A la télévision sur Canal+ dans « Neufs meufs » d’Emma de Caunes...

Benjamin Rousseau

Humain, percutant. Sous l’allure misanthrope de Benjamin Rousseau se dissimulent intelligence humaine, et surtout, sens moral aigu. Il ne laisse personne indifférent, ceux qui ne le détestent pas l’adorent, pour une raison qui leur échappe souvent : Rousseau a beaucoup de charme malgré son air brut de décoffrage.
Mais Rousseau n’est pas qu’une somme de qualités, loin de là. Il est aussi de ces types dont on ignore en les invitant à dîner s’ils vont ruiner la soirée ou enchanter les convives. Comme eux, Rousseau a le verbe drôle, cruel et la pensée (extra)lucide. Mais l’hypocrisie sociale, les mensonges, l’arbitraire et l’autorité confite d’autosatisfaction l’insupportent. Et lorsqu’il les rencontre, il pratique avec jubilation la politique de la terre brûlée, démontant ses adversaires point à point.
Benjamin a payé très cher sa lucidité. On ne peut pas démontrer leur ignorance à ses boss, ni expliquer à ses amoureuses pourquoi on les trompe, sans créer ruptures et engueulades. Et malgré cela, il n’a pas appris la leçon : confronté au mensonge, il réagit encore au quart de tour.
Selon certaines de ses ex, sa soif de vérité est la marque d’une immaturité profonde, inquiétante chez un quadra, et pourtant c’est son âme d’enfant qui les avait séduite. Mais cette explication est simpliste. Car la clairvoyance de Benjamin fait de lui un prof exceptionnel. Déchiffrant ses élèves, il les aide à trouver leur voie et à démêler leurs jeunes vies déjà inextricables. Et pour ce faire, persuadé que la philo aide à vivre, il applique les préceptes de Kant, Platon, Machiavel ou Montaigne… Fourrant au passage des notions philosophiques complexes dans le crâne de ses élèves.
Aussi, il est de ces profs dont on se souvient toute sa vie.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam