Publicité

Récid'Eau Armançon - MuséoParc Alésia

enez découvrir le fonctionnement de l'eau dans votre bassin versant.

Pourquoi peut-on dire qu'une rivière est vivante ?
Les grenouilles peuvent elles cohabiter avec les poissons ?
Pourquoi l'eau devient-elle marron lors d'une crue ?
Qu'est ce qu'une odonate ?
Comment fonctionnaient les moulins ?
Qu’appelle-t-on zone humide ?

Toutes les réponses aux questions que vous ne vous posez pas forcément seront données au Récid'Eau de l'Armançon, cet événement organisé par le SMBVA.

Les 1ERS RÉCID’EAU de l'Armançon
auront lieu au MuséoParc Alésia
à Alise-Sainte-Reine (21)

L'accès au 2ème étage qui accueille les stands et le spectacle sera gratuit pour l'occasion.

Conférences : L'eau à l'antiquité / Enjeux de la biodiversité / Changement climatique et adaptation
Stands et animations
Spectacle L'odyssée de l'or bleu

Gratuit

MuséoParc Alésia 1 Route des Trois Ormeaux, 21150 Alise-Sainte-Reine France

Prochaines dates

Quelle est l'origine des Récid'Eau ?

Tous les deux ans, l’Agence de l’eau Seine-Normandie organise, à l’échelle du bassin hydrographique Seine-amont, « Récid’Eau », une manifestation populaire et citoyenne. Cet évènement fédère, pendant quatre jours, des acteurs de la gestion de l’eau et sensibilise le grand public et les scolaires aux enjeux des ressources en eau sur un territoire traversé par la Seine et tous ses affluents.

Un parrain d'envergure

Le Président du Muséum National d’Histoire Naturelle, Bruno DAVID est le parrain de la manifestation. Il sera présent le vendredi 3 mai 2019 et tiendra une conférence : "Évolution et enjeux de la biodiversité".

Spectacle L'odyssée de l'or bleue

Un spectacle poétique pour le jeune public, l’Odyssées de l’Or Bleu sera joué à l’auditorium par la Compagnie La Main Verte.

Il aborde les thèmes de ressources en eaux et de solidarité, associant des marionnettes, des contes, des chansons, du théâtre d’ombre et une technique de rétroprojection de l’eau.

Samedi 4 mai : représentation à 14h30 et 16h00.
Durée 1 heure

Spectacle de la compagnie "La main verte"

Il est un pays où l’on entend jamais la pluie chanter, car le soleil y est roi. Dans ce pays là, le soleil brille, chauffe, brûle tellement que le vie même ne chante plus. Tout brille, tout luit, tout dore, sans aucun bruit. On entend plus que le silence. Car il faut il faut tout le silence des mots du monde pour dire le nom de ce pays. Son nom qui se déroule de dunes en dunes, de grain de sable en grain de sable: « Sahra », Désert. »

Synopsis

Zénobie et Wabhallat son fils, marchent sur l’océan de sable qui recouvre leurs pas. Ils marchent chaque jour, des heures durant, jusqu’au puits pour trouver de l’eau. Mais le puits est sec, cela fait cent huit lunes qu’il n’a pas plu. Wabhallat, est si petit, la soif lui craquèle les lèvres. Alors, Zénobie la bonne mère va puiser à la source de son imaginaire, et le faire patienter, poudre aux yeux, en attendant que l’eau revienne. Comme dans les mille et une nuits, elle lui raconte des histoires qui prennent vie sous nos yeux et qui répondent aux interrogations du petit garçon. Des histoires qui apaisent la soif, éclaboussent de rire, ou mettent l’eau à la bouche. C’est quoi un nuage ? Un parapluie ? Pourquoi il n’y a plus d’eau ? Qui a pris l’eau? Elle repousse sans cesse le sursis d’une réalité trop amère. Avec l’étendu de sa créativité, elle repousse la misère et cette épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes : on ne peux pas vivre sans eau.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire