Publicité

Le temps des archives au Mucem

Le vendredi, 11 mars 2022 à 19:00

Ajouter au calendrier

Mucem (auditorium) - Marseille

En cette période électorale, la nouvelle saison du Temps des archives explore la question de l’engagement. À travers des images et des sons issus du fonds de l’INA, et en présence de grands témoins invités, ce cycle de quatre rencontres nous invite à rembobiner le cours de l’histoire, – et même la plus récente ! –, afin de mieux comprendre notre façon de vivre et de faire la politique aujourd’hui.
Premier rendez-vous le vendredi 11 mars avec une rencontre sur le thème de l’abstention : « La démocratie, état des lieux : participer ou s’abstenir ? »

04 84 35 13 13 https://www.mucem.org/

Mucem (auditorium) 1 Esplanade J4, 13004 Marseille France

Note d’intention par Hervé Brusini

Le Temps des archives s’engage…
« S’engager ! » Ce qui était, il n’y a pas si longtemps, une injonction militaire ou la proclamation d’un chanteur en rupture de ban, est aujourd’hui devenu comme un appel du temps. Une sorte d’exigence de clarification générale, une envie de renouvellement du débat démocratique. Au moment où la loi sur la liberté d’expression vient de fêter ses 140 ans, le Temps des archives propose justement d’explorer la question de l’engagement. Plus que jamais une nécessité dans la perspective du choix présidentiel qui s’annonce et dans le contexte paradoxal de records historiques d’abstention aux dernières élections. Cela, au grand dam des sondeurs eux-mêmes, qui s’avouent souvent incapables d’évaluer avec précision cette défection des citoyens-électeurs.
Les temps sont bel et bien au paradoxe, à la confusion : on entend hurler qu’« on ne peut plus rien dire », alors que la parole politique n’a jamais été aussi violente dans l’espace public ! On s’interroge sur les limites de la liberté d’expression, la responsabilité des éditeurs et celle des plateformes, la mise en place de règles de modération…
L’engagement tant souhaité est en fait partout. Il peut se cacher au fond de la poche. Via le smartphone ou l’ordi, on mesure « l’engagement numérique » des internautes. C’est même à présent un objectif des plateformes, GAFAM ou pas, qui souhaitent obtenir l’engagement le plus fort possible. Et l’injonction par la séduction, ou tout autre moyen avouable ou pas, est de tous les instants. Réseaux sociaux aidant, l’engagement s’est démultiplié. Il était le fait d’un choix citoyen, individuel et relevant de la sphère privée, il est maintenant également le fait d’une communauté, plus ou moins importante, qui s’exprime dans l’espace public.
 
Alors, oui, en 2022, « Le Temps des archives » s’engage à tenter de voir clair, en explorant cette question cruciale en quatre épisodes. Avec l’engagement de prendre le temps du recul et du décryptage, à l’aide des archives de l’INA.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam