Publicité

Bettina Kusel - Exposition Météo capricieuse

Bettina Kusel est une rebelle. Elle a grandi à Berlin Est avant de parcourir le monde, de Paris à Philadelphie où elle a vécu au sein d’une communauté bouillonnante d’artistes avant de se poser à Bruxelles.

Pro de la pensée créative, un PhD en poche sur l'évolution de la pensée économique, Bettina aime superposer, mélanger, fragmenter la réflexion immédiate, spontanée et non verbale et la pensée abstraite.

Ses créations en forme d'associations font apparaître le sens inné des choses, dévoilent leur vrai caractère et aiguise l'esprit de chacun d'entre nous. Avec son exposition "Météo Capricieuse", Bettina Kusel nous emmène vers une liberté que notre esprit se permet rarement. Celle de ne penser à rien, pour sourire en nous enfonçant dans les mouvements du tableau.

Un savant mélange de féminité et de force caractéristique de cette femme artiste à découvrir dans une galerie pas comme les autres puisqu’elle sera l’hôte de Sandrine Viu Masia qui expose chez elle, dans sa maison Art Déco signée Joseph Diongre (l’architecte de l’INR à Flagey). Une double découverte.

Exposition sur rendez-vous.

Exposition

Espace The Palm Beach rue Meyerbeer 61, 1190 Bruxelles Belgique

Sandrine Viu Masia ouvre sa maison aux artistes 

Faire sortir les oeuvres d’art des galeries pour les exposer « à la maison ».

C’est le challenge ou plutôt l’une des passions de Sandrine Viu Masia, qui a ouvert il y a quelques années une galerie d’art, The Art Project, en plein coeur des Marolles. Déjà, à l’époque, elle casse les codes du cube blanc immaculé en y installant un « coin salon » où prendre une pause entre lecture et rencontres. Il y a deux ans, lasse des contraintes générées par la gestion d’une galerie, elle a eu envie de davantage de liberté. Celle de voyager entre les artistes, de découvrir des talents émergents, de proposer une autre manière de les rencontrer. Une maison privée accueillante, sa maison, un carnet d’adresses, des artistes choisis au coup de coeur sont devenus les ingrédients de cette nouvelle approche de l’art.

« D’abord, la maison s’y prête, sinon cette aventure aurait peu d’intérêt! … Mon job est réussi lorsqu’il se crée une symbiose entre les tableaux et la maison. Lorsque l’on ne se pose plus la question de savoir si cela m’appartient ou pas ».

Même les vernissages ont une autre saveur. Car ici, Sandrine ne se contente pas de pendre des cadres aux murs, elle propose un accompagnement sur mesure en partageant son énergie, sa bienveillance, son honnêteté pour faire émerger les talents qu’elle rencontre.

« Les visiteurs ne sont pas là par hasard. Ils se déplacent pour rencontrer un artiste. Et, les vernissages sont l’occasion d’échanger leurs impressions, de faire connaissance avant d’acheter ».

Depuis deux ans, Sandrine travaille à l’instinct et se laisse libre d’aller d’une oeuvre à l’autre, d’un style à l’autre. « Succès oblige, les accrochages se succèdent mais ne se ressemblent pas : de la photo osée à la peinture abstraite, en passant par le dessin…»  

Son but ? Partager et permettre aux artistes de sortir de leur zone de confort. « Lors de la première réunion, on fait connaissance et, au fil des discussions, les choses se décantent et les artistes se dévoilent complètement car il se sentent en confiance. » Ses choix sont éclectiques, parfois surprenants mais ils ne laissent jamais indifférents.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire